07 octobre 2011

L'arme à gauche pour des larmes à droite

En août 1996, Gaël avait profité de ses vacances pour venir passer quelques jours chez moi. Le 23 août, il m’avait entrainé dans une manifestation de soutien à des gugusses qui avaient été expulsés de l’église Saint-Bernard. Il faisait très chaud et, avant d’arriver à Bastille, j’ai suggéré d’aller boire un coup. Gaël ne pouvait pas refuser. En sortant du bistro, un type qui ne regardait pas où il allait a failli me rentrer dedans. C’est alors que j’ai dit, tout naturellement : « Tu peux pas regarder où tu vas, connard ? » Le type s’était retourné, m’avait regardé et avait poursuivi son chemin. Gaël m’a alors dit : « T’es con, c’est François Hollande ! » « C’est qui ce type là ? » « Ben le porte-parole du PS ! » « Ah oui, c’est vrai… »

J’ignorais que 15 ans plus tard, j’allais vaguement participer à sa campagne dans une élection propre à la gauche et, j’espère, six mois plus tard, à une élection Présidentielle.

Figurez-vous que je viens de me rappeler que je vais à un mariage demain (je l'ai appris hier soir) et que ceci est peut-être mon dernier billet avant le vote de dimanche.

Que dire des primaires ? « L'opération est déjà un succès : Le PS a régénéré son image, chouravé l'agenda médiatique à la concurrence, réussissant à éclipser le pataquès DSK. » J’ai pompé ça à Seb Musset. Je lui laisse la suite, nous ne soutenons pas le même candidat. Il votera pour Arnaud Montebourg, j’ai choisi François Hollande.

Il n’empêche qu’il a raison (dans ces propos, pas dans son choix !). On verra le résultat dans une dizaine de jours. L’opération ressemble bien à un succès. Les gens parlent de la primaire du PS. L’UMP se trouve ringardisée, c’est un bonheur ! Depuis hier, ils ne parlent plus que d’organiser une primaire pour 2017… Nicolas Sarkozy est parti se faire oublier en Arménie. Sa femme pourrait accoucher ce week-end au grand dam de Marco. Pendant ce temps le PS bosse, propose des idées, propose une rénovation. Le PS montre une équipe de personnalités et devrait bientôt montrer une équipe unie autour d’un candidat, prêtes à travailler ensemble pour redresser la France et donner de l’espoir aux Français.

Alors, comme tous mes camarades blogueurs, je ne peux que vous encourager à aller voter, dimanche. Les modalités sont expliquées ici. Vous vous pointez avec un papier d’identité et un euro, vous signez un machin et vous mettez le bulletin dans l’urne. Si vous habitez au Kremlin-Bicêtre, passez donc à la Comète ensuite boire l’apéritif.

On ne sait pas du tout combien il y aura de votants. Certains parlent de 250 000, d’autres de 4 millions.

Plus on sera, plus la primaire aura été un succès.

Plus le candidat aura de poids et de légitimité pour gagner face à Nicolas Sarkozy en mai 2012.

9 commentaires:

  1. Excellent titre ! un bon billet en plus...bon week-end ^^

    RépondreSupprimer
  2. Vrai, c'est quand même pas mal du tout. DSK était la cata ultime rajouté sur un sacrée fébrilité de tous, à l'époque. Le truc qui allait enterrer finalement le parti.
    Beau rétablissement.
    oui, bon W-E

    RépondreSupprimer
  3. Il fait bon lire ces lignes. Oui, ce processus aura redonné de l'énergie à des gens de gauche qui n'attendent qu'une chose : du changement, de l'espoir, de la solidarité !
    Moi aussi j'irai voter ce dimanche, avec joie en attendant de poser mon bulletin dans l'urne du 1er tour de la présidentielle. Quel bonheur de montrer à quel point certaines politiques nous hérissent le poil (le verbe est faible) par cet acte militant.

    RépondreSupprimer
  4. pour une fois, nous sommes d'accord. ps tu ne peux donc pas t'empêcher de taiter tout le monde de connard ? Personne ne t'a jamais cassé la gueule ? A moins que ce ne soit encore l'un de tes traitss d'humour dont tu as le secret ?

    RépondreSupprimer
  5. Stef,

    Bah ! La routine ! Merci.

    Mhpa,

    Oui, le bonheur !

    Voulin,

    Merci ! De l'espoir...

    Gdec,

    Ce qu'il y a d'amusant avec toi, c'est que tu prends tout au premier degré.

    RépondreSupprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  7. Quelque soit le résultat de la primaire, je crois qu'on n'aura jamais autant publiquement entendu parler et parlé de la gauche depuis bien longtemps ! Et mine de rien, ça fait du bien.

    RépondreSupprimer
  8. Tu aurais pu demander un autographe au lieu d'insulter, bordel ! :-))

    [Dire qu'à l'époque c'était l'époux de la future candidate du PS ! :) ].

    RépondreSupprimer
  9. Tu ne peux pas voter pour un type qui a failli te rentrer dedans ?!! ça s'fait pas..

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...