25 octobre 2011

Pourquoi je soutiens la candidature de Christine Boutin ?

Oui. C’est nouveau. Je soutiens la candidature de Christine Boutin. Parmi les personnalités politiques Françaises, c’est une des seules à se revendiquer du catholicisme (avec Alain Lambert, mais il tweete pendant la messe, c’est mal).

Il nous faut une république basée sur les valeurs chrétiennes qui ont fait notre civilisation.

Dès qu’elle sera élue, elle supprimera le PACS et interdira le divorce, basés sur aucun sacrement de l’église et contraires à l’esprit de la bible. Au nom du droit à la vie donnée par Dieu, elle interdira l’IVG. Au nom du même droit, elle rétablira la peine de mort. Enfin, je ne sais pas trop, je n'ai pas encore étudier son programme.

Notre société entrera dans l’ère du progrès social, républicain et catholique.

Amen.

J’aurais changé d’avis à ce point ?

Ben quoi… Je suis fidèle à mes opinions. J’ai soutenu les révolutions arabes, ces peuples qui se battaient contre d’infâmes dictateurs, pour leurs droits à la démocratie, pour leurs libertés ! Je n’ai même pas ronchonné quand notre Président de la République a envoyé nos forces armés aider ses peuples et j’ai cloué Michèle Alliot-Marie au pilori quand elle a proposé l’aide de la France à un de ces dictateurs, pour maintenir l’ordre.

Ces braves peuples.

Qui viennent, pour certains, de voter majoritairement pour des partis islamistes et, pour d’autres, de se préparer à se donner des textes proches de la charia.

Et puis quand y'en a Boutin, y'en a pour deux.

N.B. : désolé pour ceux qui ont cru mon titre.

(photo)

33 commentaires:

  1. Il faut voir ce que font ces partis "islamistes modérés" mais effectivement pour le rêve démocratique, c'est mal barré !
    :-)

    RépondreSupprimer
  2. Ha bon, c'est mal de tweetter pendant la messe ?
    Dommage pour le titre, moi j'y ai cru.
    Quand y'en a Boutin, y'en a Bourdieu ?

    RépondreSupprimer
  3. C'est triste, déjà ivre au début de l'après-midi.

    RépondreSupprimer
  4. Ce serait bien de faire remarquer de temps en temps qu'une majorité de Tunisiens n'ont PAS voté pour les islamistes...

    RépondreSupprimer
  5. (et voilà, on commence avec des guillemets pour "islamistes modérés". bientôt les guillemets vont tomber et le concept boiteux sera viable. Avant-hier, fallait pas confondre musulmans modérés et islamistes. maintenant, pour ne pas stigmatiser nos musulmans étrangers qui qui vivent en France (ce serait trop horrible si on accusait comme ça, d'un coup, la majorité des Tunisiens qui vivent chez nous d'être islamistes), soit on ne dit rien, comme la majorité des blogs de gauche qui a trop honte qu'on lui mette le nez dans son dégueulis de guimauve et qui pâlit d'angoisse à l'idée que tout ça va faire le jeu du Front National, soit on va compatir.
    Moi, je compatis pour les tunisiens démocrates. Les connards d'islamistes qui ont voté CHEZ NOUS pour des partis islamistes sont pire que les pires FN d'extrême droite qui eux au moins ne pronent pas la lapidation,le mariage des fillettes de neuf ans et j'en passe.

    RépondreSupprimer
  6. C'est bien, Valdo. Parfait. continue.

    RépondreSupprimer
  7. (ça commence, la valse des débiles musulmanistes. Ils vont nous expliquer que oui, ben ya caria et charia, islamisme et islamisme... et que bouh comme c'est laid le visage de la haine qu'on tourne vers nos pauvres immigrés que notre vilaine Sarkozie écrase.

    RépondreSupprimer
  8. OK... mais Boutin c'est quand même pas la barbarie: rien contre la démocratie, pas de main coupée aux voleurs, pas d'interdiction de se convertir à une autre religion,pas de prison pour celui qui ne respecte pas le carème ou bouffe de la viande le vendredi. Faut quand même pas pousser Boutin dans les orties!

    RépondreSupprimer
  9. Valdo,

    En mai 2012, on pourra dire aussi que 80% n'ont pas voté FN !

    Suzanne,

    Du calme,

    Poireau,

    Ça existe, la modération ? Je connais pas.

    Hermès ,

    Oui elle est modérée, elle doit plaire à nos musulmanistes

    RépondreSupprimer
  10. Tambour,

    Faut jamais croire mes titres.

    RépondreSupprimer
  11. J'aime bien faire des billets pour faire plaisir à Suzanne.

    RépondreSupprimer
  12. Hermès: tout à fait ! et même en allant plus loin que Boutin, les cathos intégristes français n'arrivent pas à la cheville des fondamentalistes islamistes, dans aucun domaine.

    RépondreSupprimer
  13. Du reste, on devrait cesser de parler de catholiques intégristes : c'est stigmatisant, donc caca. Appelons-les des catholicistes, tiens. Voire des catholicistes modérés, pour parler comme Poireau.

    RépondreSupprimer
  14. Didier Goux : j'ai mis des guillemets juste pour souligner que "islamistes modérés" est l'expression médiatique du moment, ce n'est pas de moi.
    Je me sens stigmatisé par votre remarque ! :-)

    RépondreSupprimer
  15. Didier,

    Arrêtez de stigmatiser Poireau. D'ailleurs c'est un légume modéré.

    RépondreSupprimer
  16. En cas de victoire de Marine Le Pen est ce que les médias parleront de "nationaliste modérée" ?
    :-)

    RépondreSupprimer
  17. Nicolas: c'est affreux, cette confidence publique.

    J'aurais aimé que les démocrates passent en Tunisie, ou au moins que les Tunisiens vivant chez nous se prononcent pour des listes démocratiques. On m'aurait dit "allons, Suzanne, je vous rappelle que près de 80% des étrangers musulmans en France ne sont PAS islamistes, vous avez tort de ronger toujours le même os et de donner du grain à moudre aux vrais ennemis de la démocratie, Marine et compagnie...
    Bonne nouvelle pour les femmes surtout.
    Saloperie d'islamistes, de fachos d'islamistes...

    RépondreSupprimer
  18. Et j'arrête les commentaires, parce que je vais finir par être très désagréable avec Poireau pour qui ces islamistes ne sont pas si nombreux ni si islamistes, et pis les musulmans sont si mimi (sauf ceux qui font sauter des bombes très loin très loin) et le halal si savoureux et la burqa si érotique...

    RépondreSupprimer
  19. Suzanne : je suis content de lire tout ce que je pense sous votre clavier. Je mets à jour mes fiches, merci ! :-)
    #Menfin

    RépondreSupprimer
  20. Même à deux, boutin je n'y vais pas!

    RépondreSupprimer
  21. Christine Boutin25 octobre, 2011 15:34

    Toute conversion est bonne à saisir!

    C'est quand, votre prochaine petite réunion sympathique dans votre brasserie "l'Astéroïde" ? J'emmènerai des oublies. Les oublies sont ces petits gâteaux qu'on vendait sur le parvis des cathédrales au Moyen-Âge. Et vous verrez, à tous, nous ferons du bon, de l'excellent travail.

    RépondreSupprimer
  22. "étudié" et "forces armées"

    Christine t'es moche.

    RépondreSupprimer
  23. Pas possible. Te voilà baptisé par Boutin herself !

    RépondreSupprimer
  24. Pfff... J'adore la capuche que tu lui a collé ! ... Révélatrice ... celle d'un faucon qui va au dodo ! ...

    RépondreSupprimer
  25. Bourré de fôtes mon com'
    (...) la capuche que tu lui a[s] collé[e] ! ...

    RépondreSupprimer
  26. ya des nouveaux mais notre vieus rebus a dit amen

    RépondreSupprimer
  27. Cher auteur de cet article, il faut faire très attention avec ce genre de posts. Il s'agit ici pour moi d'une question de culture tout simplement. En France, qui a une culture profondément laïque, il apparaît effectivement surprenant qu'un peuple sorti d'un régime totalitaire puisse élire un parti non laïque. Cependant la situation est tout autre en Tunisie, la culture est profondément religieuse et il semble donc tout à fait logique qu'un peuple élise un parti qui représente le mieux la culture nationale.

    Je suis bien évidemment certain que votre intention n'était pas de juger la décision d'un peuple tout entier. Je fais pour ma part entièrement confiance au jugement du peuple Tunisien.

    RépondreSupprimer
  28. Merci à tous pour vos coms.

    Mathieu,

    Je ne juge pas. Je m'amuse mais signale un danger.

    RépondreSupprimer
  29. Bonjour Nicolas,

    Je suis abonné à votre flux depuis un moment déjà et je suis convaincu que votre article était plus satirique que politique.

    Cependant, certaines personnes n'auront pas forcément ce jugement de 2nd degré.

    Cordialement,

    RépondreSupprimer
  30. C'est très rigolo de voir que ceux-là même qui, au printemps, se réjouissaient de voir les Tunisiens dans la rue "pour plus de démocratie", pour tourner la page, pour évoluer dans le sens de l'histoire pour faire un pas vers la laïcité tournent leur petite veste sans état d'âme pour te rappeler maintenant que "les tunisiens sont musulmans", et qui te causent d'identité nationale sans complexe, et qui te relativisent l'islamisme d'un mouvement dont le dirigeant a dit des horreurs tout à fait incompatibles avec ce qui peut de près ou de loin, ressembler à des idées démocratiques (ne disons même pas "de gauche", "idées de gauche " va finir par devenir un gros mot colonialiste...

    Il y a peu, il ne fallait pas confondre les islamistes avec les musulmans, maintenant, il ne faut pas confondre les "islamistes modérés" avec les talibans. Qui fait le jeu de l'extrême-droite, là ? qui lui pave le chemin d'or massif en parlant avec un extrême respect, en faisant des courbettes, en bichonnant ceux qui choisissent la charia ?

    RépondreSupprimer
  31. Je suis bien évidemment certain que votre intention n'était pas de juger la décision d'un peuple tout entier. Je fais pour ma part entièrement confiance au jugement du peuple Tunisien.

    Eh ben, pas besoin de les chercher loin les sympathisants de la charia.

    en Tunisie, la culture est profondément religieuse et il semble donc tout à fait logique qu'un peuple élise un parti qui représente le mieux la culture nationale.

    On ne saurait mieux dire. Mathieu vote FN, sans doute, s'il a la logique d'appliquer ce genre d'idées à la culture nationale des Français.

    RépondreSupprimer
  32. Permettez moi Suzanne, de porter un regard interrogateur sur vos derniers commentaires, et vous invite à vous poser la question rhétorique de qui de nous deux a le discours le plus radical voir extrémiste...

    Dans mon commentaire, j'ai bien peur que vous ayez lu entre les ligne. Je parle effectivement de confiance envers le peuple musulmans et de culture musulmane pour le cas de la Tunisie, et je ne vois pas quel mal de dire cela. Etant moi même laïque, j'ai naturellement été surpris de voir un régime islamiste au pouvoir d'un pays tel que la Tunisie.

    Seulement je n'ai pas eu la facilité d'en tirer mes propres conclusions (facilités vers lesquelles vous avez à l'évidence foncé la tête la première) , je suis donc allé curieusement en parler avec des amis Tunisiens étudiants dans mon université, qui était plus à même de répondre à mes interrogations. Leur réponse a été simple et logique.

    Premièrement le parti Ennahda était le parti le plus crédible quant à son programme politique. Deuxièmement, bien que la Tunisie soit un état laique, il y a dans le pays beaucoup de personnes qui ont une forte culture religieuse. Il est donc normal que le parti Ennahda ait récolté autant de voix surtout qu'auparavant pendant le régime de Ben-Ali, il était totalement impossible aux partis d'oppositions de se faire entendre.

    Vous comprenez maintenant ma phrase "Je fais confiance au peuple Tunisien".

    Enfin, permettez moi de vous dire chère Suzanne que je n'ai pas du tout aimé la façon dont vous m'avez répondu, pas plus que la façon dont vous avez répondu à la plupart des commentaires de cet article (mais cela ne me concerne pas vous me direz). Il me semble en effet important d'avoir l'avis de tous tant que celui ci reste intelligent mais surtout en ayant le bon sens de rester cordiale.

    Mais je suis sur que cela ne vous concerne pas puisque je suis convaincu que votre intérêt à partager votre opinion est au moins aussi important que votre désir d'écouter l'avis des autres.

    Amicalement,

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...