17 octobre 2011

Nous avons un candidat !


Beaucoup de copains de gauche parlent, évidemment, de la victoire de François Hollande à la primaire du Parti Socialiste. Je pourrais en citer plusieurs pour bâtir mon billet, mais je ne suis pas une grosse fainéasse, je vais faire mon billet à l’ancienne, à la main.

Je vais quand même citer CC : « A vrai dire, je pense qu'une mouche morte pourrait battre Sarkozy, tellement plus personne ne peut le voir. »

Puisse-t-elle avoir raison !

Mais quitte à prendre des mouches pour exemple, faisons en sorte de ne pas les enculer et d’être tous unis dans une grande force politique, derrière François Hollande ! L’unité est indispensable.

Le PS a tenté de l’organiser avec cette primaire, dont le déroulement est vraiment à saluer !

Le Front de Gauche a choisi de partir au combat sans passer par la case départ et de présenter un candidat. Il fait ce qu’il veut. François Mitterrand a gagné, en 1981, avec un Parti Communiste très fort.

Tout le reste de la gauche socialiste doit maintenant se mettre à la disposition de François Hollande pour ne pas prendre le moindre risque et gagner cette bataille, c’est indispensable, ne serait-ce que pour écarter ceux qui nous gouvernent si mal depuis bien trop longtemps.

Je connais le PS. Les notables qui le composent vont vouloir des places, vont refuser de modifier l’organisation qui a été mise en place après le congrès de Reims. Dagrouik parle des risques qui existent. Martine Aubry a été sans ambigüité dans son allocation d’hier : tous les PS doit être derrière sa Premier Secrétaire et son candidat et redevenir la machine à gagner.

Dagrouik a fait un autre billet (je ne sais pas ce qu’il a bouffé, il en aura fait plus que moi, aujourd’hui). Comme lui et probablement un tas d’autres blogueurs, nous sommes à la disposition de l’équipe Web du PS et de François Hollande !

Pour ma part, je donnerai volontiers des coups de pied au cul de ceux qui ne joueront pas le jeu de l’unité.

Martine Aubry est Première Secrétaire. François Hollande est le candidat.

Qu’ils nous mènent à la victoire !

Aidons-les !

12 commentaires:

  1. Ce qui est bien avec ces primaires, c'est que c'est un socialiste qui gagne.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis parfaitement d'accord avec ce constat.

    RépondreSupprimer
  3. Go, en campagne, nous avons un monde à convaincre

    RépondreSupprimer
  4. François Mitterrand n'a pas gagné AVEC un parti communiste très fort, mais MALGRÉ un parti communiste très fort (qui ne l'était d'ailleurs déjà plus tant que ça). et avec l'appui efficace d'un traître nommé Chirac.

    RépondreSupprimer
  5. T'as raison! Je vais peut-être même rouvrir mon blog pour poser ma petite pierre.

    RépondreSupprimer
  6. @Nicolas, on dit pas enc... les mouches, on dit sodomiser les dyptères ! ...
    Non mais ! ...malpoli ! ...
    ^^^^^^^^^^

    RépondreSupprimer
  7. Si je ne m'abuse, ces "magnifiques" primaires ouvertes sont une "magnifique"idée de Ségolène Royal !!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  8. Parce qu'elle était sûre de les gagner.

    Les gens,

    Merci pour vos coms. Le correcteur de l'iPhone fait planter blogger sur l'iPhone.

    Didier,

    Je voulais dire "avec la présence de Marchais". Ça revient au même.

    RépondreSupprimer
  9. J'espère que l'unité sera de mise pour l'emporter

    RépondreSupprimer
  10. C'est chose sûre ! François va gagner les élections dimanche prochain, car il aura su duper tous les socialistes de base qui ont totalement manqué de clairvoyance.
    La seule capable de battre le président actuel était Martine, car elle est pugnace, claire et vraiment ancrée à gauche.
    François n'a aucun charisme et se fera écraser par le rouleau compresseur.
    Les sondages déforment volontairement les statistiques pour mettre sur selle une proie plus facilement vulnérable pour Nicolas. Tout le monde se fait manipuler. Pas moi.
    J'ai une certitude : si François gagne dimanche, Nicolas gagnera en mai.

    Mais qui a bien pû écrire cela ?
    Oui je sais Nicolas " en s'en fout " keep cool il va faire beau ce week end
    Un indice...en or ? Après t'avoir invité chez Marianne il a mis le bordel chez toi.
    Henri.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...