03 octobre 2011

Ségolène Royal sur tous les fronts !

Ce matin, je voulais faire mon billet politique à propos de l’aéroport d’Orly que des gugusses envisagent de déplacer en province. Je suis contre. J’en ai déjà parlé dans l’annexe. Je ne vais pas m’étendre. Je n’ai pas fait le billet, constatant que Ségolène Royal luttait contre un éventuel aéroport à Notre-Dame-des-Landes, pour lequel je n’ai aucune opinion, j’avoue. Défendre un aéroport et critiquer l’autre me paraissait impossible.

C’est d’autant plus compliqué que j’aimerais bien lutter contre le transport aérien, polluant et tout ça. Pas polluant plus à la campagne qu’à la ville, polluant autant. Quand je vois des zozos qui imaginent faire un aéroport vers Le Havre au nom de l’écologie à condition de construire une ligne de TGV entre Paris et Le Havre, ça me laisse rêveur. Je suppose que le TGV est plus écologique que le futur tramway entre Villejuif et Orly ou le prolongement de la ligne 14 dont au sujet duquel je n’arrive pas à voir le bout.

J’ai donc fermé ma gueule. Mme Royal cherche à se mettre bien avec les écolos. Elle a raison.

Hier, Jean-Louis Borloo a annoncé qu’il ne se présentait pas (voir mon billet de ce matin). Ségolène Royal, aujourd’hui, a lancé un appel vers les électeurs centristes, pour leur dire de se retourner vers elle. « Ségolène Royal, candidate à la primaire PS a lancé aujourd'hui au cours d'une conférence de presse à Poitiers "un appel à tous les citoyens qui avaient suivi Jean-Louis Borloo" à la rejoindre et à rejoindre la gauche, au lendemain de son renoncement à sa candidature à la présidentielle. »

Rigolant bêtement, je me suis dit : « ah ! Tiens ! Elle a oublié les cocos, elle a visé les verts et les centristes mais pas les cocos… Où a-t-elle la tête ? »

Ah ! Merde ! Je me suis planté !

Elle vient de lancer une banque publique régionale !

Tout y est ! Les écolos, les centristes, les cocos, …

Bravo !

Les fronts seront vite dégarnis. 

Surtout chez les centristes, les écolos et les gauchistes...

10 commentaires:

  1. "Les fronts seront vite dégarnis. Surtout chez les centristes, les écolos et les gauchistes..."
    Oui, mais selon celui qui gagnera, ils pourraient être plus perdants, alors que ce qui compte, c'est l'union contre la droite, non ?

    RépondreSupprimer
  2. See Mee,

    Oui, mais pas l'union contre les copains.

    RépondreSupprimer
  3. Oui, elle commence vraiment à m'agacer, avec cette obsession de "c'est moi qui l'ai dit en premier". Elle manque sérieusement d'humilité, et devrait au contraire être contente de voir certaines de ses idées se diffuser, alors qu'elle a échoué en 2007.
    Et puis, habitant en Poitou-Charentes, j'ai une autre vision du personnage : aussi autoritaire que Sarkozy, une fausse écoute, un ballancement incessant entre idées de gauche et mesures réacs... Bref, elle devrait se remettre en cause avant de taper sur les autres.
    Ouf, ça fait du bien quand cela sort ! ;-)

    RépondreSupprimer
  4. See Mee,

    Tu pointes un vrai problème dans sa campagne : son obsession à mettre à son propre compte les idées des copains.

    RépondreSupprimer
  5. Pas sûr que la dépêche AFP ait pas brodé en écrivant "à LA rejoindre" : comme citation de SR dans la dépêche il y a juste "rejoignez-nous, rejoignez la gauche, rejoignez les forces du progrès". C'est pas clair.

    RépondreSupprimer
  6. Quant à la délocalisation d'Orly, le gouvernement est contre la proposition du petit Gonzalès:
    http://www.paris.maville.com/actu/actudet_-Le-gouvernement-contre-une-delocalisation-d-Orly-mais-pour-son-developpement_dma-2007098_actu.Htm
    Quand les andouilles voleront…

    RépondreSupprimer
  7. Royal a toujours dit qu'elle voulait faire un large rassemblement. Il ne faut donc pas s'étonner qu'elle fasse ce qu'elle a dit. Non ?

    RépondreSupprimer
  8. Tiens, c'est marrant de voir qu'il y en a qui s'intéressent encore à elle ;)
    Son appel c'est son dernier spasme, son dernier souffle...métaphore morbide mais c'est un peu ça quand même.

    RépondreSupprimer
  9. Tout ça pour finir à la 4eme place, c'est dommage... :)

    RépondreSupprimer
  10. AR,

    Oui, mais bon...

    Djoulf,

    Oui, mais à un moment ça devient amusant.

    David,

    Il en reste.

    FalconHill,

    Il reste deux places à perdre.

    Fabien,

    Il n'empêche que le sujet revient périodiquement.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...