09 octobre 2012

Blogueur de gouvernement dans l'embarras


Lourde tâche que celle de blogueur de gouvernement ! Mon confrère Juan de Sarkofrance semble prêt à lâcher prise... Heureusement que mon autre confrère, FalconHill, appelle au calme

Autant l'affaire des pigeons m'avait amusé, autant je trouve assez peu de signaux positifs dans les informations tombée ensuite. Par exemple, Politeeks parlait hier des niches fiscales : elles ont été bien moins rabotées que ce qui était explicitement indiqué dans les engagements de François Hollande (le 9, je crois). 

L'affaire de la taxe sur la bière m'avait bien gonflé. Outre le côté anecdotique lié au fait qu'il m'arrive de temps en temps de boire une bière, j'ai passé cinq ans à critiquer l'empilement de taxes par le gouvernement précédent. Je me vois mal défendre de telles taxations maintenant. 

Je signale néanmoins à mes collègues gauchistes que la baisse de la TVA sur la restauration n'est pas une niche fiscale. C'est uniquement appliquer le même taux de TVA sur tous les produits alimentaires pour ne pas avantager les chaînes de supermarchés et les groupes américains d'alimentation rapide par rapport à nos bistros. En outre, la TVA est un impôt sur la consommation. 

Aujourd'hui sera voté le traité Européen par l'Assemblée. J'espère qu'ensuite on va pouvoir tourner une page. On l’a défendu comme on pouvait.

Maintenant, il faut que le Gouvernement envoie des signaux positifs pour contrebalancer les titres de journaux expliquant qu'on a baissé notre culotte devant les entreprises. Je rappelle que l'élément clé de la campagne a été le discours du Bourget. La finance est l'ennemi et tout ça. 

Je peux faire des billets pour expliquer qu'il nous reste 55 mois pour agir et redresser le pays mais je ne vais pas regarder les cotes de popularité s'effondrer progressivement. 

Mon confrère Sebmusset (j'ai beaucoup de confrères) montrait hier que les unes des hebdomadaires tels que l'Express et Le Point étaient très négatives. Faites en sorte que ces canards de droite fassent des unes négatives pour de bonnes raisons. 

Envoyez des signaux positifs ! Supprimez la niche Copé ou un truc comme ça... Vous avez bien quelques mesures en stocks, non ? Vous en aviez plein il y a six mois. 

Ne serait-ce que pour aider les blogueurs de Gouvernement...

37 commentaires:

  1. Ce billet est une prière en quelque sorte:-)

    RépondreSupprimer
  2. le discours du "budget"... lapsus malheureusement très révélateur ;-p

    RépondreSupprimer
  3. "le côté anecdotique lié au fait qu'il m'arrive de temps en temps de boire une bière"
    Un peu de patriotisme et d'esprit socialiste vous pousserait à augmenter votre consommation, mais par ce chipotage on reconnait bien là les tièdes et les ennemis du parti du peuple.

    RépondreSupprimer
  4. Envoyez des signaux positifs ! Supprimez la niche Copé ou un truc comme ça... Vous avez bien quelques mesures en stocks, non ? Vous en aviez plein il y a six mois.

    Voilà et y'a pas que Nicolas qui attend, ou des blogueurs. Il y'a surtout Les gens, les gens partout, ceux qui sont dans la mouise, ceux qui savent que leur avenir est gris.

    RépondreSupprimer
  5. Supprimez la niche Copé ou un truc comme ça
    Désolé mais je ne peux me résoudre à voir ce roquet dormir dehors avec l'hiver qui arrive :)
    Fidel

    RépondreSupprimer
  6. Très bon billet. Merci Nicolas.
    J'ai adoré le "l m'arrive de temps en temps de boire une bière"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Ben oui, ça m'arrive. Le Perrier fait grossir.

      Supprimer
    2. Ce n'est pas le Perrier, c'est l'arondelle !

      Arf !

      Zgur_

      Supprimer
  7. Allo le gouvernement? ici les blogueurs de gauche... Y a quelqu'un?
    (Tiens, je vais en faire un billet!)

    RépondreSupprimer
  8. Le "nouveau troll" fait remarquer que les couvertures des journaux "de gauche" sont pas très flatteuses non plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour troll je plaisantais chez Goux. C'est comme ça qu'on se qualifie mutuellement.

      Pour les unes on est d'accord. J'en avais fait un billet le mois dernier.

      Supprimer
  9. C'est une différence essentielle avec la droite. Parce que, à part avant le crash de Sarko où tout le monde à retourné sa veste hors Figaro, la presse libérale fait attention à marcher d'un seul hommme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ... comme un seul homme...

      Supprimer
    2. Oui. C'était un des thèmes du billet que j'avais fait.

      Supprimer
  10. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  11. J’espère que le gros de la reforme fiscale aura lieu l'année prochaine et que cette fameuse augmentation de la CSG que tout le monde nous promet sera réalisée en même temps que le fusion de cette dernière avec l’impôt sur le revenu, le prélèvement à la source et enfin la suppression de toutes ces satanées niches qui ne servent pas à grand chose.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le prélèvement à la source ?
      Il est certain qu'il faudrait affronter de multiples réticences administratives.
      Mais si d'autres le font, un peu de volonté doit bien permettre d'y parvenir.
      Remarquez je dis ça mais je n'y connais rien en fait :)

      Supprimer
    2. Ce n'est pas administratif. La CSG est sur la période en cours, l'impôt sur le revenu est sur l'année précédente.

      Supprimer
    3. Une année doit sauter. C'est une année "gratuite" pour le contribuable. Mais c'est transparent pour l'Etat qui récupère tout de suite l'année courante. Ça ne me parait pas du tout insurmontable à priori.

      Supprimer
    4. Rien n'est insurmontable ! Mon patron va me verser mes primes pendant cette année morte. Il a bon fond. Tous les lascars qui ont des revenus exceptionnels vont ne jouer...

      Supprimer
  12. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.