12 octobre 2012

Blogueur ronchon

Récemment, un journal citait un tweet en disant que l'auteur est un proche du réseau Leftblogs. Les leftblogs ne sont pas un réseau mais un groupe. Hier dans Twitter, je trouvais des propos critiquant ma défense de la Ministre qui a pris un avion. Ce midi dans Twitter les gauchistes critiquaient le prix Nobel attribué à l'Europe. La semaine dernière, je me faisais engueuler parce que, dans l'histoire des pigeons, je me réjouissais que le Medef ait été court-circuité. Le classement machin part en couilles.

Beaucoup de raisons d'être perplexe.

Prenons cet exemple de prix Nobel de la paix attribué à l'Europe. Je ne comprends pas des gens puissent avoir la posture « intellectuelle » de critiquer. Du moins, je ne vois pas l'intérêt de critiquer. Soit on s'en fout et on passe son chemin, soit on trouve ça bien et on dit youplaboum. En fait, ce qui est étrange, c'est que pas un seul ne critique l'existence même d'un prix Nobel de la paix, ce qui pourrait donner, pourtant, matière à débat.

Mais c'est plus facile d'adopter des postures.

Tiens ! Et le Medef court-circuité ? Bon d'accord, ça a une allure de manque de respect des corps intermédiaire et tout ça... Il n'empêche qu'il faudrait d'abord se poser la légitimité de ce machin et surtout de sa patronne. En tant que blogueur de gauche, je ne peux que me réjouir qu'un gouvernement envoie chier un syndicat de patrons qui fait beaucoup de bruit mais dont on ne sait d'où il vient !

Vous comprendrez que je sois parfois ronchon...

38 commentaires:

  1. Et le fait que l'Etat recrute des imams pour enseigner l'islam dans les prisons, faut applaudir aussi ? On s'assoie sur les principes de laïcité et on encourage les prisonniers à apprendre le Coran… C'est n'importe quoi.
    Les islamistes ont remportés une grande victoire, l'état fait la promotion de l'islam.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Appelle la Ministre en charge du dossier ou fais un billet de blog. Ce n'est pas vraiment l'objet du mien (mais chacun a ses raisons d'être ronchon ! Là je parle de ce qui me gonfle dans les blogs et Twitter).

      Supprimer
    2. Il y a bien des aumoniers chrétiens dans les prisons et ça pose pas de problème. Où est le problème alors pour l'Islam?

      Supprimer
    3. Ce n'est pas le sujet du billet.

      Ça aussi ça me gave sérieusement.

      Supprimer
    4. Le HS sur ton billet, je conçois, désolé mais on en rediscutera ailleurs effectivement.

      Pour revenir à ton billet, il y aura toujours des haters, des gens pour mettre leur grain de sel alors que le plat est déjà salé.

      Des fois le silence vaut mieux (ce que j'aurais dû faire dans plus haut ^^)

      Allez une binouse (avec modération) et tout repart :)

      Supprimer
  2. Oui, tu as raison pour le prix Nobel, c'est un peu ridicule

    RépondreSupprimer
  3. Ben oui. Pas tant que celui d'économie, tiens ! Voire celui de littérature.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Où j'ai fait un billet pour dire que le Nobel ne sert à rien ? J'ai fait un billet pour attirer les trous du cul : ça marche.

      Supprimer
  4. Votre image est une provocation aux yeux de ceux qui font, ont fait et feront la richesse de ce pays. Honte sur vous !

    RépondreSupprimer
  5. Ce prix nobel de la paix est symbolique.
    En ces temps difficiles ou l'on voit la monté des nationalismes et autre haine de l’étranger c'est une bonne idée de venir rappeler symboliquement que l'Union européenne n'est pas simplement l’échec d'une bureaucratie lente et tatillonne face à une crise économique et financière majeure, mais c'est aussi la réussite d'une volonté de paix durable après le désastre de la seconde guerre mondiale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas l'objet du billet. Je l'ai dit plus haut.

      Supprimer
    2. Il n'y a aucune haine. Ça fait 6 ans (presque 7) que je tiens ce blog et que je traite les trous du cul de trou du cul. Tu confonds haine et pitié.

      Supprimer
    3. Quels bourgeois ? Ce que tu m'as fait ? Si tu es trop con pour comprendre, je vais t'expliquer. Tu manques de respect à mes commentateurs. C'est un signe formel d'absence de savoir vivre.

      Tu devrais donc être viré par tes potes marechalistes. En principe les reacs sont courtois.

      Supprimer
    4. Fallait pas dire de conneries. Je ne sais pas si tu te rends compte que tes commentaires ne servent à rien. Mes commentateurs sont soit des potes qui vont me soutenir soit des trous du cul.

      Ils te prennent donc pour un vieux con aigri.

      Supprimer
    5. Les conversations avec les amis ne servent jamais à rien. Avec les abrutis, si.

      Supprimer
    6. Je ne prends aucun plaisir à parler avec toi. Je fais mon job de blogueur : je réponds à mes commentateurs.

      Supprimer
    7. "Les conversations avec les amis ne servent jamais à rien."

      Si tu ne parles plus à tes amis, sont-ils encore tes amis ?

      Supprimer
  6. la posture, la drogue de l'abruti qui compense une vie pas terrible à se rêver résistant...

    bon billet Nicolas tu as raison

    RépondreSupprimer
  7. Picoler autant pour si peu, c'est bien malheureux...

    RépondreSupprimer
  8. « pas un seul ne critique l'existence même d'un prix Nobel de la paix »

    Je crois pourtant, pas plus tard qu'hier, l'avoir qualifié de “réjouissante mascarade”, ce qui ressemble tout de même un peu à une critique, il me semble…

    (Et j'en pense autant de celui de littérature.)

    Sinon, quand vous virez les commentaires d'un fâcheux, vous devriez enlever aussi vos réponses : on finit par avoir l'impression d'un dément qui s'engueule avec lui-même…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous êtes un twittos de gauche ?

      (pour la suppression oui et non, je fais ça avec un iPhone, c'est trop chiant).

      Supprimer
  9. Mais on rêve d'adhérer à une politique et d' être dans l'obligation de la défendre, vent debout, contre la meute de droite.
    Mais là franchement c'est trop ou pas assez ou pire pas loin de ceux d'avant.

    RépondreSupprimer
  10. D'accord avec Didier. On aurait dit que ta suite de commentaires t'a été soufflée par Cervantès ... (j'essaye de faire littéraire péteux, c'est samedi, on a le droit).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Laissez, cher ami, laissez : ce matin, Nicolas a décidé de faire sa Don Quichochotte.

      Supprimer
  11. Au fait Didier, ton cher ami va finir par se froisser de ne plus figurer de temps en temps chez les modernoeuds. Ça devient vexant à la fin.

    RépondreSupprimer
  12. Grouiiiiiiik ! tout ça va finir en saucisson .

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.