13 octobre 2012

Mariage pour tous : rigolons des réacs

C'est Gauche de Combat qui nous dit d'aller lire Rioufol. Mais ce dernier ne lit pas, il parle, et comme je m'en fous, je suis allé lire les commentaires. C'est à propos du mariage pour tous.

Marie de France nous dit : « Effectivement, pour éviter une fronde, le mieux serait de suspendre le projet de loi et le soumettre à la conscience des Français. Car il s'agit bien de conscience. » C'est le premier commentaire. J'imagine la vieille réac à faire F5 sur son clavier pour rafraîchir son écran toutes les 10 secondes en attendant le billet de Rioufol.

Sinon, je n'ai rien compris à son commentaire. En gros, les clients de Rioufol veulent un refendum.

Miney (comment peut-ont être réac et avoir un pseudo pareil?)  : « Oui,trois fois oui,il y a des problèmes infiniment plus urgents à régler en ce moment que de nous imposer cette farce du mariage entre personnes du même sexe ou la suppression de la notation des élèves à l'école visant à subversivement continuer à détruire les fondements de notre société déjà bien sapés par le pourissement communautariste et tout ce que la culture marxiste et mai 68 ont généré de malfaisant. »  Il va nous refaire le coup des vrais problèmes et de mai 68... Un bonheur. On dirait le vieux Jacques.

Mau : « pauvre enfant qui aura deux peres et deux meres quand tout autour de lui à part quelques escargos hermaphrodite toute la nature eclate de de la vie intense des etres qui ont le projet de constrire une genealogie. » Il ferait mieux de construire une orthographe. Je recopie les fautes avec.

Z'avez bien lus ! 2 pères ET 2 mères. Et les enfants qui vivent avec un seul de leurs parents sont des escargots hermaphrodites.

Roger Amar : « Le gouvernement devrait mesurer avec attention les conséquences à long terme d'un tel projet. Si nous poussons le raisonnement à l'absurde, il conduirait à une extinction pure et simple de l'espèce. »

Cher Roger, mon canard, le mariage homosexuel ne deviendra pas obligatoire. On pourra continuer à copuler entre personnes de sexes opposés. La sodomie ou le broutage ne deviendront pas la norme (je ne suis pas expert dans ces pratiques, excusez les approximations). Une femme et un homme auront encore le droit de se marier.

Le même « En attendant, le taux de natalité ayant encore baissé chez les populations plus enclines au mariage homosexuel » : je ne sais pas qui sont les populations plus enclines au mariage homosexuel mais je te confirme, Roger, deux hommes ou deux femmes font assez difficilement des enfants.

Toujours lui : « Dès lors, le mariage hétérosexuel devra pourvoir aux carences provoquées par le projet et procurer aux homosexuels, les kyrielles d'enfants à adopter qu'ils ne manqueront pas de réclamer à cor et à cri. »

Sans commentaire. J'imagine des espèces d'usines à mômes, comme des couvoirs...

Je n'invente rien, c'est ici que ça se passe.

Dom61 : « S'il n'y avait que des couples homosexuels , l'espèce humaine s’arrêterait. » Ah merde.

Olivier : « Evidemment, tant qu'il ne s'agissait que d'une élucubration connue des seuls intéressés (car qui a lu les fameuses 60 propositions ???) les français s'en foutaient, croyaient à une blague. » Olivier, mon canard, ne viens pas donner des leçons de politique en commençant par expliquer que tu n'as pas lu les programmes.

Bleuette (tout un programme...) : « Effectivement non seulement les Français font désormais barrage à cette mesure qui n'a finalement d'importance que pour très peu de citoyens homosexuels.Mais de plus, Il ne sert à rien de diviser le pays pour juste faire plaisir à quelques petits copains. » Diviser le pays en donnant les mêmes droits à tout le monde. Concept intéressant.

Titanic : « Chouette, le mariage pour tous ! ça c'est de la démocratie ! 2 hommes qui se marient, ou 2 femmes, formidable ! Mais moi, je veux l'amour pour tous. J'exige le mariage pluriel : 3,4 femmes, ou hommes, on peut même mélanger, génial.
Et l'enfant ??? Cessez de poser des questions désagréables: vous faites preuve d'une homophobie criante. C'est pénible ! 
» Il me rappelle des connards dans les commentaires chez Didier Goux qui font tout pour démontrer qu'ils ne sont pas racistes. Un peu comme Nadine Morano et son amie noire.

Je vais expliquer à Titanic : oui, mon canard, dire que l'homosexualité entraine « le mariage pluriel », c'est de l'homophobie.

Jojo : « Ce projet de loi concerne environ 10% de la population française, en quoi les autres devraient être appelés à donner leur avis? » Allons ! 6,5 millions de Français veulent se marier avec une personne du même sexe !

Jill : « Pourquoi les homos tiennent ils tant au mariage ? En ligne de mire les pensions de reversion .Un marché ;que dis je un trafic en
perspective ...ce qui n'éxiste pratiquement pas
dans le cadre hétéro .On voit en effet rarement des jeunes filles épouser des vieux chibanis bien pensionnés .» Vous n'avez pas compris ? J'explique : les homos veulent pouvoir épouser des vieux du même sexe pour toucher la pension de réversion quand ils seront crevés, pratique qui ne se fait pas chez les hétérosexuels qui ne sont pas des fumiers, eux. Joli coup...

Passim : « Ca devait arriver. Un socialiste a demandé que soit examinée, en même temps que la question du mariage homo, celle de la procréation médicale assistée (PMA).
Cette PMA ne concernerait que les lesbiennes.
 » Il a raison ! Il faudrait se battre pour qu'on autorise la médecine à aider les mecs à se faire féconder.

Il continue : « Pourquoi des dons de sperme, et pas de location d'utérus ? Un bail 3/6/9 (mois) pourrait être envisagé...
Eux aussi, ils souffrent, de ne pas avoir de bébé.
Oui à l'enfant pour tous, au rayon "jouets" du BHV, avec braderie de fin d'année ! 
»

En fait, à mon avis, c'est un type de gauche qui se fout de leur gueule. Sinon, ce n'est pas possible...

Comme celui-ci, d'ailleurs : « Je crois qu'il est urgent de créer un mouvement pour le droit à
l'avortement des homosexuels.Je suis prêt à en assumer la présidence.
 »

Au moins on rigole bien !

P.S. : PMA n'est pas que l'abréviation du nom de mon blog mais aussi Procréation Médicalement Assistée. Allez lire les billets de Cycee et Elooooody à ce sujet.

51 commentaires:

  1. Et bien on dirait qu'ils craignent la contagion: l'homosexualité n'est pas une maladie dont le mariage immuniserait les hétéros, il faut leur dire que cela ne s'attrape pas...
    Mais est-ce qu'ils écoutent quelque chose, à part eux-même?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  2. Mon dieu ce tas de conneries, les commentaires sont parfois affligeants... j'ai bien aimé le "Si nous poussons le raisonnement à l'absurde, il conduirait à une extinction pure et simple de l'espèce." ... amusant finalement ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chez les pros mariage gay, il y a aussi pas mal de commentaires idiots ; par exemple, celui qui consiste à dire que le mariage pour tous, c'est l'égalité. Maintenant, si c'est idiot de rappeler que la filiation assure le futur de l'humanité, je pense qu'il est tout aussi idiot de dire que la terre est ronde ou qu'elle tourne autour du soleil.

      Supprimer
    2. Stef,

      Oui ils sont rigolos.

      Dorham,

      C'est le cas de tous ceux qui défendent l'égalité en général. C'est grotesque. Ils confondent avec l'égalité des droits ou des trucs comme ça.

      Supprimer
  3. Ces commentaires sont peut-être absurdes, outranciers, débiles, tout ce que vous voulez. En tout cas, la question du mariage (pour tous) pose une question essentielle : celle de ce que l'on appelle la filiation. Il ne s'agit pas de dire que les couples hétérosexuels sont meilleurs ou qu'ils se comporteraient mieux que les autres. Il est évident qu'il y a des couples qui se séparent et des mères qui élèvent seules leurs enfants. Je dirais que c'est justement un argument pour refuser le mariage homosexuel. Je n'ai entendu personne dire ce qu'était la vie de ces enfants dont la vie de famille est décomposée. Il y a de très nombreuses études là-dessus. Le résultat est spectaculaire : plus d'échec scolaire, plus de difficulté à l'adolescence et j'en passe. Au lieu de lutter contre cette instabilité des familles, on va en rajouter une couche. Tout ça parce que les homos veulent "jouer" à la famille. Je suis désolé, je ne me considère pas comme un réac, je réfute ce terme avec la plus grande force tant il me semble opposé à ce que je suis, mais cette Loi est une mauvaise Loi et une fausse bonne idée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'enfant d'un couple homo n'est pas celui d'une famille décomposée.

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    3. Ta gueule. Tu n'es pas bienvenu sur ce blog.

      Supprimer
    4. Et bien si, il est dans la situation d'un enfant qui n'a pas un référent féminin ET masculin. Et le regard des autres enfants, leurs commentaires ? Sur ce sujet, je me demande si on ne refuserait pas de voir certaines évidences.

      Supprimer
    5. Cet argument est très étonnant : la loi permet déjà (et depuis longtemps) à un homme ou une femme célibataire d'adopter un enfant, et je ne parle pas des enfants nés de pères inconnus, et élevés sans référent masculin. D'autre part, vu le nombre de couples séparés et de familles recomposées qui existent déjà, les regards et les commentaires des autres enfants ont dû depuis belle lurette changé de nature en relativisant ces situations, et la "normalité" de la filiation qui perturbe tant Dorham. On pourrait même se demander parfois si ce ne sont pas les enfants de couples stables qui sont parfois regardés par leurs petits camarades comme des bêtes curieuses...

      Supprimer
    6. Analyse complètement alambiquée et ridicule:
      Parce qu'il existe un tas de problèmes dû aux désordre familiaux alors pourquoi ne pas en rajouter ?
      Du grand n'importe quoi tout ça.

      Supprimer
    7. Ces arguments sont très étonnants.
      Cela veut donc dire c'est déja le bordel donc pourquoi pas ?.
      Si ce genre de relations enfants parents devient la norme alors bien des maux sociétaux ( ? ) ne seront jamais résolus.

      Supprimer
    8. Donc ce qui devient la norme c'est le bordel familial et du coup on se dit pourquoi ne pas aller encore plus loin ? drôle de philosophie ! vous devez sans doute être pour le dépénalisation du cannabis non ?
      Henri ( compte google HS ?.... )

      Supprimer
  4. Cette semaine, le prix de Nobel de médecine a été attribué à un Japonais, Shinya Yamanaka et à un Britannique, John Gurdon. Ces types ont conçu une technique permettant de transformer des cellules adultes en cellules souches. Pendant des années, les cathos se sont battus pour qu'on ne touche pas aux cellules embryonnaires. On s'est moqué d'eux, on les a traités de tarés sectaires, on leur a dit qu'on ne pouvait faire de cellules souches qu'avec des cellules embryonnaires et que sans elles, on ne guérirait jamais tout un tas de maladies diverses. Il a fallu attendre 2012 pour que deux médecins parviennent à démontrer qu'on faisait tout aussi bien avec des cellules adultes. Ce n'est qu'un exemple parmi d'autres mais il serait quand même bon d'arrêter de jeter l'opprobre sur des gens qui défendent des valeurs différentes, par préjugés. Se moquer, c'est bien, accepter de discuter, c'est bien aussi. Sans se juger, sans s'insulter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dorham, ça ne m'intéresse pas de débattre de ce sujet. Tu peux relire les archives de mon blog : je n'ai jamais donner mon point de vue sur la question sauf de dire que j'étais pour parce que ça faisait chier les reacs.

      Cela étant, tu n'empêcheras pas des homos d'avoir des enfants, malgré tous les prétextes que tu pourras trouver. Alors il faut penser aux enfants. La seule solution pour les protéger c'est de donner un cadre légal à ceux qui les élèvent.

      Supprimer
    2. D'accord, mais c'est pourtant la question essentielle. Et non, on n'empêchera rien, mais entre empêcher et créer de ce merdier une norme, il y a un pas qu'on ne devrait pas franchir... Mais bon, il sera franchi... Qu'au moins, ça n'empêche pas certains de donner leur avis. Ce que j'ai fait, malgré tout... Sans d'ailleurs préciser que je n'étais pas homophobe :) Cela dit, on pourrait bien dire que je le suis, je m'en foutrais royalement...

      Supprimer
    3. Ben oui, c'est la question essentielle. On ne crée pas de norme non plus... On crée un cadre.

      Dans la vie, il faut avancer...

      Supprimer
  5. les commentaires chez les réacs sont un bonheur

    RépondreSupprimer
  6. Paul de mes deux,

    Tu m'as cassé les couilles toute la soirée hier. Je n'ai aucune raison de tolérer que ça puisse recommencer.

    Alors tu fous le camp et tu m'oublies.

    Le blog est un loisir : je n'ai pas du tout envie de me taper tous les débiles de l'humanité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jegoun couille,
      ton blog est public et citoyen, rends-le privé si tu veux choisir tes clients.

      Supprimer
  7. C'est pour quand le texte de lois des écolos, pour légaliser le shit en France? :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi pas ? Ça te plait de voir se développer une économe souterraine dans certains quartiers ?

      Supprimer
  8. Ca me plait beaucoup moins quand c'est les flics qui revendent la drogue saisie aux jeunes des quartiers du XVIème...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fous le camp de ce blog. Tu n'es même pas capable de répondre normalement à un commentaire en cliquant sur répondre et tu fais du hors sujet. J'ai mieux à faire que de gérer ça un samedi après midi au réveil de la sieste.

      Supprimer
    2. Ouhla non, malheureux ! C'est juste que je ne vois pas trop l'intérêt de ton billet foutage de gueule ... Et la photo parle d'elle-même !!!

      Détends-toi Nico !!! Et bonne soirée.

      Supprimer
  9. Merci pour la fastidieuse transcription de ces commentaires, ça nous permet de rire.
    Apparemment chacun a ses préférés : celui qui m'interpelle (tiens ! on entend moins l'expression "ça m'interpelle quelque part" aujourd'hui ..) le plus c'est :
    "s'il n'y avait plus que des couples homosexuels l'espèce humaine s'arrêterait "
    On sent une vraie angoisse là derrière, personne n'a eu la charité de lui apprendre le concept de "passerelle" ?
    Ah ! pas étonnant qu'ayant en tête "passerelle" j'ai dit "ça m'interpelle"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On sent de l'angoisse mais aussi de la folie. En fait, ça m'effraie qu'on donne une carte d'électeurs à un type qui fait un tel raccourci.

      Supprimer
  10. Oups on lis vraiment de tout !!

    quand va -ton lire que Le mariage homo nous mène tout droit au mariage avec son animal de compagnie ..


    David75

    RépondreSupprimer
  11. Sur le fond, je suis plutôt d'accord avec toi.

    Sur la forme, je me dis que le "rire avec ceux avec qui je ne suis pas d'accord" risque de vite desservir tes idées. Le débat en général aussi.

    Mais sur ce billet, et sur le fond, oui cévré comme on dit sur skyblog...

    RépondreSupprimer
  12. J'imagine la vieille réac à faire F5 sur son clavier pour rafraîchir son écran toutes les 10 secondes en attendant le billet de Rioufol

    Là je viens de rire, j'imagine aussi le cubi de rosé qui pique sur la table à coté. du truc frelaté qui attaque les neurones , par ce que bon, le coup des pensions de reversion.. mouhahaahaa

    RépondreSupprimer
  13. Bah !!! il fallait bien faireun bétisier sur le sujet et apparemment quelques uns ont trouvé la bonne adresse.
    Tiens, yen a un(e) qui ne sonnait pas les "combien tu m'aimes ?"
    Nicolas, plus sérieusement, attention aux horaires, une fin de sieste à 14h30 peut mener au surmenage.

    RépondreSupprimer
  14. "Ils" ne trouvent rien à redire sur l'avenir des enfants quand il s'agit d'un mariage d'argent , de raison ,de convenance ou d'interet .... Mais quand il s'agit de concretiser l'amour d'homos par le mariage et l'adoption d'un enfant voir à sa conception pour une femme "ils" montent aux crénaux la logique est où !!!!
    Si j'osais je dirai les cons .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui et quel rapport avec vos arguments tendance 19 ème siècle et faire un gamin pour un couple d'homo par une femme ? Bordel qu'est ce qu'on rigole !

      Supprimer
  15. En tous cas merci, ça m'a fait un moment de rigolade (euh?) tout en m'évitant d'aller sur le site du Figaro et de lire Rioufol, ce qui est toujours bon à prendre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Honte à toi Nicolas, en spoilant Rioufol, c'est le petit commerce du réactionnariat que tu assassines :-)

      Supprimer
  16. Quelle rigolade, non mais quelle rigolade ! Et, derrière cette affirmation assénée comme une évidence (toute personne sensée ne peut QUE rigoler…), pas l'ombre d'un argument en faveur de toutes ces aberrations, à part le sempiternel mantra progressiste : « Il faut avancer. » Avancer vers quoi ? À quel prix ? En renonçant à quoi ? On verra ça plus tard : pour l'instant, laissez-nous rigoler.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Didier, vous énervez pas quand on rigole des réacs. Avancer vers quoi ? Je suis probablement le seul à avoir utiliser ce mot dans la conversation et dans un endroit où il est parfaitement compréhensible, au cours d'un échange avec Dorham. Il faut donner un "cadre légal" aux enfants d'homosexuels parce qu'on n'empêchera pas les homos d'avoir des mômes.

      Vous avez un blog où vous notes les conneries sorties par les gens de gauche. Vous devriez au moins vous rendre compte qu'il y aurait dix fois plus à dire avec les réacs de chez Roufoul (et certains commentateurs de votre blog, à une époque).

      Supprimer
  17. Putain, le niveau s'élève ici. putian, ta gueule, bordle de emrde... je sens que je vais venir plus souvent élargir mon vocabiulaire putassier...

    Quant à REioufol, c'est malin : nous lui avons fais deux liens ! Doit être content, le gars. Mais si ça peut lui donnner du bonheur : l'en manque manifestement !

    Ps : t'arre^te de me copier ! Moi, c'était les coms de zaza sur l'utilsiation de la voiture en ville, dans mon billet d'hier, qui m'ont bien fait marrer...

    RépondreSupprimer
  18. Hihi, c'est moi le jojo.

    Merci d'avoir repris mon commentaire, j’avoue que j'espérai secrètement voir apparaître mon pseudo en déroulant cette page.

    10% c'est la proportion estimée d'homosexuel en France (relayé par les médias je n'invente rien).

    Il est évident que les 10% ne vont pas se marier mais c'est un droit (et non pas un devoir) qui leur sera donner. Ces 10% sont donc tous concernés.

    Voila pour la précision :P

    RépondreSupprimer
  19. Devinette qui a dit :
    "Une famille ce n’est pas simplement deux individus qui contractent pour organiser leur vie commune. C’est l’articulation et l’institutionnalisation de la différence des sexes. C’est la construction des rapports entre les générations qui nous précèdent et celles qui vont nous suivre. C’est aussi la promesse et la venue de l’enfant, lequel nous inscrit dans une histoire qui n’a pas commencé avec nous et ne se terminera pas avec nous. (…)
    Nous reconnaissons, sans discrimination aucune, une même valeur à l’engagement de ces deux personnes, hétérosexuelles ou homosexuelles. (...)
    Mais il fallait aussi bien marquer qu’au regard de l’enfant, couples homosexuels et hétérosexuels sont dans des situations différentes. La non-discrimination n’est pas l’indifférenciation. Le domaine dans lequel la différence entre hommes et femmes est fondatrice, et d’ailleurs constitutive de l’humanité, c’est bien celui de la filiation."

    devinette : qui a dit cela ???


    Mme Elisabeth Guigou, à l'Assemblée nationale en 1998

    Et elle continue :
    "Notre société ne protège pas assez l’enfant et en même temps qu’elle proclame l’enfant roi, elle le soumet trop souvent au seul désir de l’adulte."
    "Un enfant a droit à un père et une mère, quel que soit le statut juridique du couple de ses parents"

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.