22 octobre 2012

Carton rouge au maillot jaune

« Il est important de se souvenir que si aujourd'hui est un jour historique pour le sport propre » a déclaré l’agence de machin antidopage américaine. Je ne sais pas quoi penser. Je n’ai jamais aimé Lance Armstrong mais j’ai envie de siffloter discrètement et dire, comme Laurent Jalabert : « C'est quand même quelqu'un qui avait un talent énorme et qui a toujours un talent énorme. Il a fauté, il a été attrapé, il est suspendu pour ça, mais quoi qu'il en soit c'était quelqu'un qui était hors norme au niveau de ses capacités. »

On a l’impression que les « instances » se frottent les mains et oublient leurs propres responsabilités. S’ils en ont, je n’en sais rien.

« A ce sujet, Pat McQuaid, directeur de l'UCI, a déjà pris les devants en soulignant qu'il n'avait pas l'intention de quitter son poste. Plus tôt, en rendant son verdict, il a souligné que Lance "Armstrong n'a aucune place dans le cyclisme" et qu'il était "écœuré" parce qu'il avait trouvé dans le rapport de l'Usada. »

Heu… A sa décharge, il était bien engagé dans la lutter contre le dopage…

Le palmarès des Tours de France pour ces sept années resteront probablement vierges. C’est dommage, si on virait tous ceux qui ont probablement triché, on aurait peut-être un Français parmi les vainqueurs…

7 commentaires:

  1. "si on virait tous ceux qui ont probablement triché, on aurait peut-être un Français parmi les vainqueurs…" Hummm Pas sûr !!! :)

    RépondreSupprimer
  2. Ah ! ah ! ah ! Comme on se rend compte qu'on a signé et relayé un texte complètement con, on essaie de faire diversion avec des histoires de vélo qui n'intéressent personne, et même pas le taulier ! Pitoyable…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Z'etes saoul ? La diversion était était faite dix minutes après le billet. Un billet à propos de Borloo.

      Supprimer
    2. elle est où la diversion ?
      on veut pas causer de la naissance de l'UDI de Borloo dopé au rouge ?

      Supprimer
  3. J'aime trop le sport pour aimer ces compétitions affligeantes où le sport disparait derrière des enjeux financiers qui nous dépassent ! Franchement, si les sponsors et organisateurs pouvaient mettre un réacteur dans le derrière des compétiteurs et que ça se "voyent" pas, ils le feraient ! Quel intérêt pour le public ?

    RépondreSupprimer
  4. Le dopage à toujours existé autant pour les Français que pour les autres. Il y a les artisans et les industriels du dopage mais tant qu'il y aura autant d'argent , de droits TV ...
    Si les autres sports étaient autant controlés que le vélo nous aurions de belles surprises.
    Armtrong aura été le grand brigand de ce sport car l'organisation qu'il avait mis en place a ridiculisé les patrons du tour et leurs système anti triche mais combien d'autres sont passés à travers les mailles du filet simplement parce qu'ils n'ont jamais eu le palmarès du ricain ?
    Hypocrisie d'un système ou la plupart des acteurs sportifs ou non, mentent.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.