08 octobre 2012

Sacrée réacosphère !

C'est en mettant mes chaussettes, ce matin, que je me suis rendu compte que l'audience supposée du plus grand site réac est peut-être totalement bidon. Je n'ai évidemment aucune preuve mais il avait déjà été viré du classement des blogs en janvier 2011 pour une supposée tricherie avec Twitter. Cette fois, c'est de Facebook que pourrait venir le motif de "licenciement". 

Pour faire court : les billets qu'ils publient reçoivent tous à peu près le même nombre de mentions "j'aime" : environ 10000. C'est considérable. Un site d'information traditionnel qui aurait en moyenne 10000 lecteurs par article serait fou de joie. Mais 10000 "likes" est extraordinaire. 

Je me répète : je n’ai aucune preuve. Il s'agit peut-être d'un bug des outils utilisés pour obtenir ces chiffres. 

En page d'accueil du site, ils lancent un appel aux dons (illustration). Ça m'amuse de penser que les dons en questions pourraient très bien être utilisés pour acheter ces "likes". Peut-être auprès d'opérateurs Chinois ou Indiens.

Cocasse, non ?

24 commentaires:

  1. 10.000 lecteurs pour un billet ce n'est pas exceptionnel pour un portail d'info (sauf Atlantico bien sur). En revanche le taux de transfert en like est bizarre. Tu peux effectivement acheter du like pas cher. Mais, Facebook a annoncé qu'ils allaient faire la chasse aux faux "likes" et aux faux comptes. J'attends de voir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mouhahah croire Facebook ? en + y'a des algos pour faire des vrais faux, des trucs qui fabriquent des contenus à la con. Ca a existé pour faire des fake blogs à liens pour faire grimper les URL dans google.. jusqu'a ce que Google modifie son algo.

      Donc on va rigoler

      Supprimer
  2. Ciel ! Vivrait-on dans la civilisation du mensonge ?

    RépondreSupprimer
  3. 10 000 likes c'est niveau d'un article qui aurait énormément buzzé sur un site de presse de niveau mondial comme le New-York Times. Au niveau français par exemple un billet comme celui ayant lancé la polémique pourtant TRES relayée des pigeons n'atteint pas les 6000. on peut douter donc du côté naturel des likes sur facebook dans ces cas, d'autant qu'une simple recherche google ou un programme permet de trouver comment booster ses likes

    RépondreSupprimer
  4. Réponses
    1. C'est pour dire qu'on apprécie une publication dans Facebook.

      Ça permet de faire remonter certains trucs sur les murs de vos potes.

      Supprimer
  5. Il faudrait faire une courbe pour suivre les taux de like en fonction de la durée d'existence du billet.
    Une enquête ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. regarde ton mail , ils ont un coeur en fait , y'a des trucs à ZERO LIKE

      Supprimer
  6. Pas moyen que ce soit naturel. Besoin d'une dernière preuve? Le variation du taux de like entre billets. Si elle n'évolue pas du simple au décuple entre les plus et les moins "liké", il s'agit sans aucun doute d'un bidonnage. Je te laisse vérifier...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déjà vérifier. Ça tourne aux alentours des 10500 pour tous les billets.

      Supprimer
  7. Enfin un blog qui ose aborder les vrais problèmes ! Ça fait du bien…

    RépondreSupprimer
  8. Une chose intéressante à savoir : les « likes » sur une page web incluent aussi dans le décompte tous les liens vers ladite page postés dans des conversations privées sur Facebook (source). Il est donc possible que beaucoup de gens parlent entre eux, en toute discrétion mais massivement, des articles de Fdesouche, et que ça augmente d'autant le compte final.

    RépondreSupprimer
  9. Il semblerait que les données affichées par Facebook sur les boutons de ce site soient erronées. Une interrogation de ces même données via l'API Facebook indique des niveaux de Likes nettement plus conformes. Le Top Blogs d'Ebuzzing utilise les données de l'API, le classement n'est donc pas perturbé par ce problème.

    RépondreSupprimer
  10. Avec une bonne connaissance du réseau Tor et de Curl, il est très facile de faire croire à une audience plus forte que celle supposée, par utilisation d'un automate.

    Google a bien été épinglé pour avoir utilisé des automates pour "consommer" des Adwords. Alors, FdeSouche...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.