05 octobre 2012

Pigeons précisés

Certains billets nécessitent parfois des précisions lorsque des commentaires sont faits dans Twitter. Cette fois, c’est mon ami Marc Vasseur qui semble considéré que j’ai écrit que le Gouvernement avait gagné dans sa bataille contre les entrepreneurs alors que j’ai uniquement écrit que je ne pensais pas qu’on pouvait dire que le gouvernement avait capitulé. Plus précisément, j’ai écrit dans mon billet : « Mes confrères sont déçus de ce qu'ils appellent une capitulation du gouvernement et je ne suis pas tout à fait d'accord. Voire pas du tout. »

Les twittos politiques engagés sont étranges. Ils semblent incapables de considérer la situation à froid. C’est d’autant plus drôle que je dis dans le billet qu’on passe notre temps le nez dans le guidon.

Je vais donc préciser ma pensée en deux points.

Le premier est qu’on n’est pas en guerre contre les entrepreneurs mais contre la crise économique, la dette et tout ce bazar. Je n’ai aucune haine contre les entrepreneurs. Je trouve uniquement qu’ils ont été ridicules avec cette histoire et je l’ai dit dans plusieurs billets où je les appelle « les guignols ». Non seulement, on n’est pas en guerre mais depuis quand pourrait-on appeler « capituler » le simple fait d’accepter de discuter ou de revoir des bricoles. Si le Parlement avait décidé de revoir ce point (la taxation à 60%), personne n’aurait dit que le Gouvernement a capitulé.

Le twittos politique devrait enlever ses œillères qui le poussent à vouloir systématiquement critiquer le Gouvernement.

Le deuxième est que l’important est que l’affaire ne fasse pas trop de bruit dans les médias. D’ailleurs les guignols ont annulé leur manifestation non pas parce qu’ils avaient gagné mais parce qu’ils auraient été ridicules. Vous imaginez les bannières : « Laissez nous les millions gagnés sur le dos des clients et des salariés, on a pris des risques pour ça. » Ils ont arrêté aussi parce qu’un autre mouvement a été lancé par d’autres entrepreneurs (dont @Rosselin dont au sujet duquel je vais être en retard à notre déjeuner si ce billet est trop long) et qu’il aurait trouvé plus de sympathie que l’autre. Des lascars qui manifestent avec une banderole « Laissez nous payer nos impôts » sont plus sympathiques que ceux qui ont « Laissez nous vous enculer. »

Le troisième est qu’il y aura de points plus à cette note que ce que j’avais annoncé.

Le quatrième est qu’on ne sait pas ce qu’il y aura dans le projet de loi final. Je suis même près à parier que ceux qui crient à la capitulation maintenant ne savent même pas ce qu’il y avait dans le projet de loi initial. La réforme fiscale dont Hollande parle depuis avant même la campagne des primaires est belle et bien en marche.

Vous ne pourriez pas arrêter d’ergoter en permanence ?

Je n'ai pas écrit que le Gouvernement avait gagné, j'ai pensé très fort qu'on avait échappé au pire, ce qui n'est pas si mal... Résumer une billet de 3000 signes avec la fin de l'introduction est typique du monde tel qu'il est maintenant : il faut frapper en urgence et dire n'importe quoi en 140 caractères. Tant pis pour la vérité. Tant pis pour l'objectivité. Il faut taper sur le PS : nous avons des blogs et des claviers. Il faut taper. Encore et toujours. Vivement 2017 qu'on retrouve l'opposition.

22 commentaires:

  1. c'est un fiasco politique, idéologique et en terme de communication c'est pire encore... un gouvernement d'amateur.

    Marc V.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dirais même plus ... Non

      Supprimer
    2. Marc vous allez perdre votre temps.
      Ici on ne remet pas en cause le gouvernement, ici c'est le prolongement, dans le cyber-espace, du ps.
      On analyse d'un oeil, mais on ne remet pas en cause.

      Supprimer
    3. Abruti. Néanmoins comme Marc refuse d'écouter, je vais t'expliquer : une importante réforme fiscale est en cours mais ne peut s'élaborer que sur le long terme. Les peine à jouir de gauche voudraient tout d'un seul coup. C'est ballot.

      En outre, ils perdent de vue toute communication politique. Il vaut mieux que trois Twittos politique ronchonnent pour rien que de passer pour d'immondes destructeurs d'emploi.

      Enfin, j'ai voté pour un type que j'ai soutenu 18 mois avant l'élection en pensant qu'il était habile. C'est d'ailleurs probablement le politicien le plus habile que nous avons actuellement. La preuve : il a été élu alors que personne ne pensait qu'il aurait pu être président. Il n'a fait qu'une connerie, c'était début 2006, il ne pensait qu'à baiser.

      Bref, je ne vais pas lui taper dessus au bout de quatre mois. E

      Supprimer
    4. Pourquoi venir perdre le votre dans ce cas ?

      Je ne sais pas pour le détenteur de ce blog mais en ce qui me concerne je sais être critique sur notre gouvernement qui comme tous les précédents fera son lot de bêtises et de maladresses.

      Il y en a déjà eu et ils y en aura d'autres.

      Mais on va quand même pas après quelques malheureux mois cracher dans la soupe. C'est un peu tôt. Laissons les choses se mettre en place et nous verrons.

      Pour le moment, comme le disait le gouvernement précédent, il faut du temps pour voir le résultat d'une politique. Ils ne se font sentir que plusieurs mois après.

      Nous sommes donc en train de vivre les effets "remarquables" de la politique précédente.

      Comme c'est en train de changer on peut espérer que les choses aillent moins mal d'ici fin 2013.

      Supprimer
    5. Je suis d'accord, attendons. Mais les mesures prises par le gouvernement n'apparaissent pas de manière évidente comme étant des mesures efficaces. En effet, vous avez raison, c'est sur le long terme ça se verra. Néanmoins, on a du mal à percevoir que ça puisse être pour une bonne cause. Ca reste relatif à la ponction, et on aimerait entendre des choses qui se réclament de la créativité, quelque chose qui nous ferait dire: "Tiens, c'est pas idiot comme mesure".
      Désolé, j'étais venu taquiner un peu bêtement, mais dans le fond, je suis d'accord pour dire: attendons.
      Le repli du gouvernement sur cette question les fragilise quand même un peu, car s'ils font marche arrière, c'est qu'ils n'étaient pas vraiment convaincus par cette mesure.

      Supprimer
    6. J'adore les gens qui pensent être critiqués. En fait ils se pensent surtout plus intelligents que les autres.

      Supprimer
    7. Pierre : pour l'instant j'attends que tu arretes de squatter les commentaires de ce blog. Si tu as quelque chose à dire ouvre en un.

      Supprimer
    8. J'espère que vous ne parlez pas de moi, car je suis l'anti-intelligence, tout ce qui se réclame de l'intelligence me débecte, car la plupart du temps les gens se trompent. Je venais piquer à ma manière, "cuistre", "outrecuidant", you remember?
      Rassurez-vous, je ne suis pas venu pour marquer une supposée intelligence.
      En revanche, je vois que vous savez lisser votre réseau, méthode classique.
      Je suis idiot, regarde le monde comme un enfant, et de cette manière je sens quand on se fout de la gueule des gens.

      Supprimer
  2. Et vous, cher Nicolas, vous gagnez vos euros sur le dos de qui ?

    Parce que franchement, expliquer qu'un entrepreneur gagne des millions sur le dos des clients et des salariés, c'est franchement, comment dirais-je... pathétique de simplification bêta.

    Interdisons l'entreprise, comme ça ces néfastes d'entrepreneurs arrêteront de se faire de l'argent sur le dos des autres!

    En fait, l'entrepreneur, dans 90% des cas, c'est quelqu'un qui aura une retraite quasi nulle, et a qui on diras
    - "Coco, tu aurais pu te verser un salaire correct toute ta vie, tu as préféré faire grandir ton entreprise et récupérer le bénéfice d'un seul coup, Bon, ben on en prend 60% parce que c'est ton revenu de cette année."
    - Mais j'ai mis 20 ans au smic pour le gagner?
    - Ta gueule chien d'exploiteur"

    Et Oui, on a pas tous une start up !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 20 ans au smic pour faire grossir son entreprise ? En gros économiser un salaire et les charges pour la faire grossir ? Pas d'autre salarié alors ? Ça sent l'artisanat ou le commerce, je pense que le noir accumulé pendant les 20 ans devrait largement couvrir :)

      Bref à qui voulez vous faire croire ce scénario aberrant ?

      Supprimer
    2. J'ai vu ça, une patronne qui pour garder ses collaborateurs, ne se versait qu'un smic, comme ça la boîte pouvait rester compétitive et elle n'avait pas à virer de personnes.
      Oui, ça existe les patrons sur le fil, qui pensent davantage à remplir une mission qui les satisfait sur le plan du développement, qu'à mettre l'appât du gain en motivation principale. On peut aimer le fric et ne pas être guidé par lui.
      Mais c'est pas évident pour quelqu'un de gauche de concevoir ça. Gagner de l'argent te rend coupable, le voler te rend noble!

      Supprimer
    3. Des gens qui créent de l'entreprise uniquement dans le but de créer de l'emploi ça existe. J'en connais.

      Leur entreprise est un moyen de vivre et de faire vivre. ils ne viendront pas pleurer qu'on leur bouffe leur benef avec de l'impôt.

      Je suis de gauche et j'aime gagner de l'argent. Je n'ai aucun problème avec ça. Surtout que je ne le gagne sur le dos de personne.

      Gagner de l'argent ne me rend pas coupable. Le voler (aux autres) me rendrait coupable en revanche. Sans doute quelque chose que quelqu'un de droite ne peut pas comprendre :)

      Supprimer
    4. LA droite comprend que un peu plus d'impôt à chaque fois, c'est un peu plus du vol. Du vol déguisé c'est malhonnête.

      Supprimer
    5. L’impôt du vol ?
      Ce qui vous rends malade c'est la redistribution en fait.
      Le fait qu'on vous prenne votre argent pour le donner à d'autres vous est insupportable.
      Charité bien ordonné commence par soi même doit être votre adage favori non ?

      Mais vous savez, l’État n'est pas Robin des Bois. Une grande parti de ce qu'il vous prend vous est reversée de différentes manières.

      Supprimer
    6. Je vais vous dire en toute sincérité, le plus profond de mon opinion, pour moi l'impôt c'est bien, mais quand il représente la moitié du fruit de votre travail, c'est complètement du communisme déguisé. La moitié de la sueur de votre front qui va à l'Etat, comment ne pas trouver cela scandaleux?
      La redistribution, dans la mesure où c'est redistribué, en partie, à des associations que je ne cautionne pas, à des familles avec 8 enfants, ça fait bien longtemps que j'ai arrêté de croire en cet éventuel bien fondé.

      Ce qui me gêne, c'est la proportion ponctionnée, symboliquement, c'est scandaleux. Comme nos gouvernements n'ont jamais été créatifs pour créer des richesses, il n'a eu de cesse d'augmenter l'impôt. Ce n'est pas créatif, et ça devient indécent pour tous ceux qui se décarcassent et ne comptent pas leurs heures.

      Supprimer
    7. Forcer les gens à charité ne rend pas le politique moral.
      La France est déjà un pays d'humanistes, hopitaux, sécu... et en plus, il faut encore raquer? Je trouve que critiquer un pays qui est déjà généreux relève de l'indécence.
      La morale n'est pas du côté de la gauche, et c'est pourtant ce qu'ils s'évertuent à faire croire.

      Supprimer
  3. D'accord avec vous Nicolas.
    Marc V. achetez-vous des lunettes et enlever vos boules Quies...
    Bon pas des lunettes à 12000 €... Quoique ; Si vous en avez les moyens !! Nan, j'déconne. (Vous verriez les lunettes de mon mari, j'appelle ça des lunettes africaines, et je le traite de Dogon !)
    Allez, sans rancune, bonne journée quand même... JBL1960

    RépondreSupprimer
  4. @Nicolas
    Si j'avais ton audience et certainement?... une oreille attentive du gouvernement voilà ce que je lui suggererai ...
    Etant entendu que l'impot sur les plus value ne concernera pas les dirigeants de PME partant à la retraite, ni les "actionnaires réinvestissant une part substantielle de leur gain dans une entreprise .
    Etant entendu que l'on considere comme plus que suffisant un impot de 30% sur les plus value voir la Suede
    Etant entendu qu'il faut quand même favoriser la prise de risque des entrepreneurs...
    Etant entendu que le gouvernement veut maintenir a juste titre l'imposition du capital et des salaires sur le même bareme
    Je propose de faire mieux que la Suede, favoriser l'entrepreneur, et satisfaire les souhaits du gouvernement !! impossible que nenni
    - Abattons de 40% la plus value taxable en cas vente d'une entreprise ( cela satisfera le vendeur )
    - Soumettons les 60% restant au bareme de l'impot à la tranche superieure du bareme c'est a dire 45% ( le gouvernement ne perdra pas la face et maintiendra sa juste volonté )
    - Et faisons mieux que la Suede ... Car 45% de 60 % cela fait ... 27% !!!
    Youpy tout le monde est content ... enfin je l'espere quoique j'ai un doûte en ce qui concerne Marc Vasseur .

    RépondreSupprimer