16 janvier 2008

Des billets de 1 Euro ? Vive Giscard !

Ca faisait longtemps que le père, Valéry, par ailleurs excellent blogueur, ne nous avait plus fait rire. Louis Giscard d'Estaing propose de faire dorénavant des billets de un euro ! La motif invoqué : " de permettre aux Européens d'avoir "une juste perception" de la valeur de leur monnaie sur le marché international, notamment vis-à-vis du dollar."
Je suis content de savoir que les Européens (je parle des vrais, ceux qui utilisent des pièces et des billets) sont intéressés par la valeur de leur monnaie par rapport à celle du dollar et que créer des billets les aidera à la tâche !
N'importe quoi ?
N'oublions pas que LGE est député-maire de Chamalières "ville où sont imprimés les billets de banque" et que les municipales sont dans deux mois.
Lisez bien la dépêche ! Je suis plié de rire...

8 commentaires:

  1. cela dit il soulève un truc important , la perte de valeur de notre monnaie à nos yeux... quand on voit comment on s'est habitué facilement et comme des andouilles à payer toujours plus les choses, comme si on avait pas capté que 1 euros c'est presque 7 francs...

    RépondreSupprimer
  2. D'accord sur le coup avant les municipales.
    J'ai ri aussi et puis j'ai entendu son explication : les pièces ne sont pas changées quand on rentre en Europe (comme dans toutes les monnaies, on ne change que les billets, on se demande bien pourquoi !). Il dit donc que du coup, la somme de un euro, c'est comme de la petite monnaie.
    Sortir un billet de un euro (comme le billet de un dollar) revaloriserait plyschologiquement la monnaie.
    Il n'a pas tout à fait tort, non ?

    [Mais Giscard, c'est drole intrinsèquement de toute façon. Je le revois en short jouant au foot ! :-))) ].

    RépondreSupprimer
  3. Je ne vois pas trop l'intérêt mais ...pourquoi pas ...Louis Giscard d'Estaing doit vraiment se faire chier pour nous pondre des idées pareilles !
    http://tietie007.over-blog.com

    RépondreSupprimer
  4. Désolé de casser l'ambiance générale au fou rire, mais c'est une proposition qu'il formulait déjà sous Raffarin (je me souviens d'une ITW de lui sur BFM en 2003).

    Son argument de l'époque était en revanche déjà hilarant: "les poches des hommes sont déformées par les pièces": authentique

    Julien T.

    RépondreSupprimer
  5. Si ça pouvait ne rester qu'une dépêche mais non, ce soir il était invité du mag économique d'Itélé, j'imagine qu'il sera aussi sur LCI, je me demande comment font les journalistes pour tenir leur sérieux!

    RépondreSupprimer
  6. Nea,

    Ce n'est pas pièce ou billet qui va changer les choses... Comme tu dis, on est habitués !

    Poireau,

    Les Français n'ont pas la valeur de la monnaie selon sa forme... mais selon la forme de leurs poches.

    Titie,

    Non, il pense surtout à son élection !

    Julien,

    Oui, c'est un vieux truc ! Il défend nos poches... Mais les municipales tombent bien.

    Le journalisme c'est un métier !

    RépondreSupprimer
  7. Encore une préoccupation bien franco-française ça.

    Les italiens gueulent aussi par rapport à l'ancien cours de la lire : ils doivent diviser par 1936.27. C'est trop compliqué et en plus ils souhaitent la suppression des pièces.

    RépondreSupprimer
  8. Ce n'est pas une préoccupation Française, juste une préoccupation électorale.

    Le maire du patelin où sont fabriquées les pièces va peut être demander à ce qu'on fasse des pièces de 10, 20 et 50 euros !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.