08 janvier 2008

Contre la rétention de sureté

http://www.contrelaretentiondesurete.fr/ est l'adresse de la pétition que j'ai trouvée chez Flo Py.

10 commentaires:

  1. Le soi-disant troll chercherait à convaincre qui, quoi, dans cette basse-cour ? Pas un cerveau pour répondre présent.

    Décidément, vous n'en ratez pas une : laissons les criminels pédophiles dangereux en liberté, ils récidivent tous s'ils ne sont pas castrés. Et comme la castration doit être demandée par ces gentils individus...
    Mais vous ne vous reproduisez sans doute plus, donc vous vous en foutez ?
    C'est la meilleure nouvelle depuis des décennies : la race des cons en voie d'extinction naturelle !

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme,
    C'est gentil de venir illustrer le premier billet que j'ai fait ce matin sur cette loi. C'est une loi d'affichage destinée à satisfaire l'électorat Sarkozyste traditionnel ! Tes propos sur la castration obligatoire illustreraient aussi à merveille bien des débats...

    Ainsi Sarkozy s'adresse à son auditoire... traditionnel qui ne se sent plus pisser et revient troller de manière anonyme.

    C'est beau. Tu m'as fait une oeuvre d'art !

    Merci. Franchement.

    RépondreSupprimer
  3. Tu en veux une autre, d'oeuvre d'art ?
    "Loi d'affichage" ? Incroyable de pouvoir sortir de telles énormités : va donc en parler aux parents d'enfants victimes de pédophiles remis en liberté.
    C'est une loi destinée à protéger nos enfants : tous les psys disent qu'il s'agit avec la pédophilie d'un trouble de la personnalité, et pas d'une maladie, et que l'on ne peut jamais savoir si un tel individu est "guéri" ou pas ! Et pourtant, ils ne sont généralement pas avares de déclarations sur leurs succès ! Là, ils sont plus que prudents : ils ont raison, vu le taux incroyable de récidive.

    Mais vous avez raison, continuez à vous opposer pour le plaisir, sans la moindre réflexion. Signez la pétition.
    Surtout : continuons à les remettre en liberté, même s'ils refusent la castration chimique...allons même jusqu'à féliciter les médecins leur prescrivant du viagra en prison : "après tout, "ils" ont bien le droit d'avoir une vie sexuelle, eux aussi" : propos du dernier médecin de la prison, "soignant" le cas du dernier libéré qui s'est dépêché de récidiver dés sa sortie.

    Hon-teux ! Ta connerie frisant la débilité profonde me répugne.
    Mais c'est vrai : tu es un célibataire quadra qui picole au bistro avec des copains, niveau ados, et qui n'en a rien à foutre de ces "petits problèmes".

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme : c'est sui qui dit qui y'est !
    :-P

    RépondreSupprimer
  5. Ma connerie te répugne mais tu viens régulièrement sur mon blog. Sado maso ?

    Aaahhhh ! Continue.

    RépondreSupprimer
  6. Anonyme pourrait etre interessant s'il était moins agressif et plusconstructif. Admettons que la rétention de sécurité ne soit pas la solution, et qu'il soit hors de question de remettre dehors un pédophile jugé (par qui?) dangereux et potentiellement récidiviste. Qui apporte un projet constructif qui satisferait chacun? C'est bien beau de se plaindre et de s'insulter, mais on avance pas le sujet.

    RépondreSupprimer
  7. homer : le ton employé ici, hyper polémique et systématiquement contre tout ce que pourrait décider ce gvt, simplement parce que Sarko est Président, incite-t-il aux propos mesurés et à la moindre tentative de dialogue ?
    Comment avancer, en effet.

    RépondreSupprimer
  8. Ben ouais... Contre... car tout est mauvais !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.