17 janvier 2008

Nouvelle taxe pour la TV publique : de la TVA

Les propositions de Nicolas Sarkozy pour la suppression de la publicité s’étoffent.

Le fond de la mesure peut être étudié sous différents aspects. D’une part il a parfaitement raison de dire qu’un service public n’a pas à être financé par la publicité et faire des programmes de merdes pour attirer des gogos pour gagner plus d’oseille. D’autre part la mesure vise essentiellement à ce que les entreprises (chaînes de télé) privées se partagent encore plus de pognon sur le dos des braves qui devront payer plus de taxes pour financer la télé (et depuis peu la radio).

Mais le fond du dossier n’est pas l’objet du présent billet qui porte exclusivement sur ces nouvelles taxes.

« Selon le quotidien Les Echos, le gouvernement envisagerait de taxer les ventes d'ordinateurs personnels, de téléviseurs et de téléphones mobiles capables de recevoir la télévision, pour financer l'audiovisuel public à compter de 2009. »

Il s’agit d’une nouvelle taxe. Les libéraux ne vont pas être contents. La mesure est antilibérale.

Il s’agit d’une taxe sur la consommation. On n’est pas loin d’une augmentation de la TVA. Les socialos et les journalistes pourraient insister sur ce point. Le mode d’imposition le plus inégalitaire va être utilisé pour financer un projet de Nicolas Sarkozy. Un projet antlibéral en plus… On n’a pas fini de débattre... mais pas dans les rangs de l'assemblée, juste dans les blogs.

Il s’agit probablement d’une nouvelle usine à gaz (un peu comme le truc sur les heures sup). En effet, on ne va pas taxer les PC qui ne sont pas utilisés pour regarder des vidéos : ceux utilisés par les entreprises. Dans ce contexte, les taxes pourraient alors être récupérables. Il s’agirait donc vraiment d’une augmentation de TVA. Sinon, ça va être compliqué. Comment faire pour un artisan qui utilise son PC professionnel occasionnellement pour regarder des films ? L’exonérer…

Un peu comme un patron de bistro qui achète sur le compte du bistro une voiture et une machine à laver sous prétexte d’aller faire des courses pour la boutique et d’avoir des torchons à laver…

A un moment où la fiscalité mériterait d’être simplifiés (une réforme, quoi !), on la complexifie.

Bravo.

11 commentaires:

  1. Ils vont être contents les Messieurs Nokia, Sony Ericsson, Motorola, Samsung etc... en plus des consommateurs.

    Et effectivement, c'est un réel retour en arrière, comme le reste !

    RépondreSupprimer
  2. t'as qu'à dire que tu regardes des films au taff, ça les fera changer d'avis^^

    RépondreSupprimer
  3. Et s'il manque des sous, je me demande s'il ne vont pas nous inventer une vignette sur les voitures !
    Le pompolisme nous guette, méfions-nous !
    :-))

    [Cela dit l'artisan, même la taxe pour compenser les copies sur son disque dur, il la paie. Ca marchera pareil !].

    [Le pire c'est que cette taxe, c'est exactement le montant du cadeau fait à Bouygues ! :-)) ].

    RépondreSupprimer
  4. Diane,

    Oui ! Vive l'ORTF.

    nea,

    Je peux pas, je passe mon temps à commenter chez toi.

    Poireau,

    Il faut faire des cadeaux à Bouygues pour qu'il construise des logements sociaux. J'ai dit une connerie ?

    RépondreSupprimer
  5. Nicolas : il faut toujours faire des cadeaux à Bouygues, il a une grosse télé ! :-)

    RépondreSupprimer
  6. Ben y a plus qu'à faire la grève de la télé , de l'ordi et tout et tout !!

    RépondreSupprimer
  7. Non pas des blogs , ça c'est utile (au moins pour se défouler. Donc faudra inventer un monde sans ordis mais avec des blogs . §que les grosses têtes se penchent donc sur le problème , ça leur fera des heures sup. travailler plus pour gagner plus, vives la République des blogs . le 26 janvier 15h30 au Buena Vista à Toulouse (je le rappel de façon "ingénieuse ", pour le cas où ! un toulousain passerait par là)

    RépondreSupprimer
  8. Je reviens à la charge avec mon décryptage :
    Tu piques 800 millions d'euros à la télé publique et tu les donnes à Bouygues.
    Du coup, il manque 800 millions d'euros à la télé publique mais Boygues s'est enrichi d'autant.
    Donc, on crée une taxe pour compenser.
    Interprétation : on vient de créer une taxe de 800 millions d'euros pour les poches de Bouygues ?

    Comment ça j'ai mauvais esprit ?
    :-))

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.