12 mars 2010

Air France face à la justice Brésilienne

« La justice brésilienne a condamné jeudi la compagnie d'aviation française, Air France, à payer une indemnité de 1,15 million de dollars à l'une des 228 victimes du vol AF447 qui s'était abîmé en mer en juin 2009 entre Rio et Paris. »

En principe, c’est le genre de truc dont je me fous royalement sauf sur un détail : je ne vois pas pourquoi une famille de victimes aurait mérité une telle indemnité. Je ne vois pas pourquoi cette victime serait plus méritante que les autres. Je ne vois pas pourquoi la famille mériterait plus d’oseille suite à tel accident par rapport à un banal accident de la route.

Qu’Air France raque une amende colossale si quelqu’un de chez eux a fait une connerie, ça me parait normal. Connerie : amende ! Une amende religieuse, même, je suppose que tous les passagers ne sont pas athées (à l’amende, si je puis me permettre un jeu de mot déplacé dans un billet très sérieux).

Encore que… De toute manière, c’est notre pognon qui est utilisé. En tant que client d’Air France. Surtout, si Air France est aussi assurée au Kremlin-Bicêtre, je suis ruiné.

Je propose que toutes les familles des victimes du séisme à Haïti demandent aussi une indemnité de 1,15 million.

La victime en question n’avait pas d’enfant. « Il est important de relever que la perte d'une fille et d'une soeur (...) représente une perte irréparable ».

« La 48e chambre civile de l'Etat de Rio de Janeiro a condamné la compagnie à verser pour préjudice moral 2,04 millions de reales (1,15 millions de dollars) à la famille de la procureur de cet Etat, […], décédée dans la tragédie. »

J’espère qu’ils ont une chambre tout autant civile mais plus courtoise qui cassera ce jugement. D’autant que la responsabilité d’Air France ne me parait encore certaine, du moins tant que les boites noires n’ont pas été trouvées…

Dans l’attente, je recommande à recommande à Air France d’éviter de prendre des passagers bossant pour la justice sud-américaine.

10 commentaires:

  1. La justice brésilienne ? Ça existe, ça ? Ils le vendent, ce truc ?

    RépondreSupprimer
  2. Si vous vous imaginez qu'Air France a envie qu'on retrouve les boîtes noires...

    RépondreSupprimer
  3. Je croyais avoir mal entendu l'info, ou mal compris...
    Je me disais, ça ressemble à notre "future justice"! Pas si futuriste que ça!
    ;^)

    RépondreSupprimer
  4. On devrait aussi condamner l'océan qui trainait à cet endroit là, non ?
    Tant qu'à faire…
    :-))

    RépondreSupprimer
  5. C'était pas une collision avec un OVNI? Pourquoi il ne poursuivent pas les martiens?

    RépondreSupprimer
  6. Le Coucou,

    Oui, ils devraient !

    Poireau,

    Oui, c'est de la faute à Neptune.

    Gildan,

    Non, un peu ringard.

    Jazzman,

    Je ne sais pas.

    Didier,

    Il parait...

    RépondreSupprimer
  7. Lisez par exemple:
    http://www.eurocockpit.com/archives/indiv/E009505.php
    et vous comprendrez qu'Air France préfère le doute, parce qu'il y a 99% de chances que les boîtes noires révèlent que les 3 sondes Pitot étaient défectueuses.

    RépondreSupprimer
  8. Oui, mais on le sait déjà plus ou moins...

    RépondreSupprimer
  9. Donc vous "saviez déjà plus ou moins" qu'AF n'a pas très envie qu'on retrouve les boîtes noires. Fin.

    RépondreSupprimer
  10. D'une part je m'en fous. D'autre part, ton raisonnement est inversé. Ce qui importe à Air France, c'est la communication. Elle a été faite. Surtout, ils ont peut-être une chance de se blanchir de tout ce dont ils sont accusés.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.