17 mars 2010

Un beau schéma vaut mieux...

Parmi toutes les analyses qui ont suivi le premier tour des élections, on a pu voir quelques trous serrés nous expliquer qu’avec l’abstention, on ne pouvait rien comparer, que le score de la gauche était mauvais compte tenu du nombre de votants, qu’il ne fallait pas virer au triomphalisme, … J’en passe.

Merci à Rimbus d’avoir publié cette jolie courbe qui montre le nombre de voix obtenu en fonction du nombre des inscrits et non pas des suffrages exprimés.

C’est bien pour montrer qui est laminé.

19 commentaires:

  1. Le souci c'est que les gens qui ne votent plus à droite ne sont pas partie voter à gauche... Ils ne croient plus en la droite mais toujours pas en la gauche bilan ils stagnent devant la télé à regarder vivement dimanche...

    RépondreSupprimer
  2. C'est très juste, et parmi les gens un peu censé et pas trop obtus politiquement (je crois en faire un peu parti), personne n'a mis en cause la gifle prise par la droite.

    Maintenant, peut être aussi peut on s'inquiéter de l'abstention... Pareillement aux élections européennes d'ailleurs.

    Après oui. Tu vas me dire "la droite a sabré le champagne en Juin 2009 alors qu'il y avait une terrifiante abstention, alors nous aussi on le sabre...". Je te répondrai oui...
    Mais bon je n'arrive à être joyeux à l'issu de ces élections. Pas uniquement car je ne suis pas de gauche...

    J'espère juste qu'on ne se réjouit pas avant le tremblement de terre...

    RépondreSupprimer
  3. Pas malin,

    Ce n'est pas un soucis pour moi...

    FalconHill,

    C'était l'objet de mon billet d'hier : je me fous de l'abstention. A la limite, tu devrais te réjouir de cette courbe : ça montre que l'électeur de droite n'est pas satisfait de l'offre...

    RépondreSupprimer
  4. On ne va pas obliger les gens à voter pour la droite si la droite est nulle ! C'est peut-être le rêve d'un parti qui se voudrait tout-puissant mais la régle n°1 est d'abord : séduire l'électeur !
    :-))

    RépondreSupprimer
  5. au final... et particulièrement pour le PS je trouve que les 3 points d'écart avec l'UMP ne se fait que sur la démobilisation de la droite...

    et bon pour toi tu dis te foutre de l'abstention... je suis scotché.. tu as regardé un petit où se trouve le décrochage complet des partis vis à vis des "citoyens potentiels"... sans conteste dans les quartiers populaires

    mais bon c'est pas grave hein...

    RépondreSupprimer
  6. Tu as peut être tort de t'en foutre (mais c'est ton opinion)
    Sinon, sur la branlée de l'UMP, je n'en suis pas mécontent.

    Bonne journée à toi

    RépondreSupprimer
  7. Poireau,

    Oui, ils ont oublié !

    Marc,

    Quand un électeur traditionnellement à droite choisit de s'abstenir, je me réjouis. Je préférerais qu'il vote à gauche mais CA N'EST PAS POSSIBLE.

    Il ne faut pas oublier qu'il y a environ 45% de la population ancrée à droite et 45% ancrée à gauche. Tout ce qui peut faire qu'un électeur des 45% "de l'autre côté" ne vienne pas voter est bon à prendre.

    Mais je conçois ton dépit, en tant que militant politique qui se bat au quotidien pour monter un projet et pour le défendre. Mais il ne faut pas oublier que 45% de la population ne votera jamais pour le PS ou pour EE parce que leurs parents leur ont dit que les communistes mangent les enfants. C'est d'ailleurs la raison principale qui fait que je ne voterai jamais à droite (outre le fait que je sois sincèrement, de gauche !).

    Je préfère toujours quand un électeur met un bulletin rose ou vert dans l'urne. Mais je préfère qu'il ne mette rien qu'un bulletin bleu.

    RépondreSupprimer
  8. FalconHill, Marc,

    Ce qui m'étonne c'est que Marc réagisse à un de mes commentaires, ici, et pas à mon billet d'hier...

    RépondreSupprimer
  9. nicolas,
    je réponds peu à la provoc :) et d'autre part tu es un légitimiste patenté :)

    RépondreSupprimer
  10. Marc,

    Ca n'est pas de la provoc (à part peut-être ma réponse à FalconHill). Tous les gens n'ont pas le même schéma de pensée, sinon tout le monde voterait comme toi !

    Ce n'est pas une histoire de légitimité. Avant les élections, tu disais : "ah ! c'est la cata, l'abstention s'avère abominable". Et tu réagis maintenant comme si c'était une catastrophe subite.

    C'est aux politiciens de nous proposer un projet qui nous fasse bander et nous amène aux urnes. Pas à moi...

    RépondreSupprimer
  11. Ce graphique revient au nombre de voix, aux chiffres bruts du ministère de l'intérieur, c'est toujours bien ; c'est ce que j'avais fait aussi : http://polluxe.wordpress.com/2010/03/15/un-electeur-sur-deux/

    C'est le seul moyen de bien analyser les évolutions.

    Sinon l'abstention est forte en général chez les jeunes ; moi-même quand j'étais jeune... ;-)
    Ceci dit dimanche prochain, je ne sais quoi faire...

    RépondreSupprimer
  12. oups + "Je préfère toujours quand un électeur met un bulletin rose ou vert dans l'urne. Mais je préfère qu'il ne mette rien qu'un bulletin bleu."

    En fait Nicolas est dans une préoccupation militante, alors que s'inquiéter de l'abstention est une préoccupation plus générale ; on peut avoir les deux ceci dit.

    D'autre part ce sont des régionales qui traditionnellement ne mobilisent pas beaucoup...

    RépondreSupprimer
  13. Polluxe,

    Oui, j'avais bien vu les chiffres chez toi (mais tu n'as pas eu de chance, le billet de Rimbus est le premier que j'ai lu, ce matin !).

    "Nicolas est dans une préoccupation militante". Justement non ! Contrairement à Marc qui voit son boulot dévalorisé et a envie de dire à ses "chefs" de se bouger le cul.

    Moi je veux juste que les personnes que je pense les mieux apte à gouverner (Huchon, en l'occurrence, par rapport à Valérie Pécresse) soit élu.

    RépondreSupprimer
  14. Idem pour moi, je souhaite qu'Huchon passe en Ile de France, dommage qu'il est besoin d'alliance, il fait du bon boulot!

    RépondreSupprimer
  15. Pourquoi dommage ? Crois qu'une hégémonie du PS serait vraiment souhaitable... Elle n'était pas belle, la gauche plurielle ?

    RépondreSupprimer
  16. Le graphique d'illustration est beau, mais l'abstention va de pair avec la dépolitisation des "citoyens", et pour ma part, je trouve que le vote est un devoir (l'indifférence ou le mépris devraient se manifester par des votes nuls)…

    RépondreSupprimer
  17. Et EE, dans beaucoup d'endroit il y a une augmentation du nombre d'électeurs EE depuis 2004.

    Et une grosse gamelle du centre droit.

    RépondreSupprimer
  18. Le Coucou,

    Pas d'accord ! Le vote est un droit. Pas un devoir. Sinon, on n'est plus en démocratie.

    Nicocerise,

    EE n'existait pas en 2004 et n'avait pas d'équivalent. Il y avait juste les Verts...

    RépondreSupprimer
  19. J'aimerais beaucoup voir la même analyse avec le 2ème tour. J'espère qu'on y aura droit.

    Ça donne a réfléchir quand tous les médias crient à l'abstention de tous (mettant implicitement tout les groupes de votants dans le même panier)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.