25 mars 2010

Pourquoi Sarkozy va partir

C'est le titre d'un livre en cours de rédaction, par un certain Judas. Vous pourrez en suivre toutes les étapes avec le blog correspondant (en vente dans toutes les bonnes blogrolls) et à partir du compte twitter associé.

Je n'en sais pas plus.

14 commentaires:

  1. On me dit dans l'oreillette que Ponce Pilate a les mains propres…
    :-))

    [Oh que ce serait une sacrée bonne nouvelle. Il est trop imbu pour le faire de lui-même, il va falloir l'aider à partir ! :-)) ].

    RépondreSupprimer
  2. Ouais ouais, on sait déjà qu'il va partir un jour... Mais je ne sais pas dans quel état sera la France d'ici_là :-/

    RépondreSupprimer
  3. Arghhh ! oublié d'activer le suivi des coms...

    RépondreSupprimer
  4. Poireau,

    Aidons le !

    Dada,

    Oui, ça risque d'être trop tard.

    RépondreSupprimer
  5. Si j'ai bien compris, ces mecs veulent le virer juste parce qu'il est incapable de finir ses réformes...
    Balivernes et caca nerveux de villepiniste.

    RépondreSupprimer
  6. Peut-être. Faut voir. Il n'y a pas grand chose pour l'instant.

    RépondreSupprimer
  7. Est ce un conte Denoël !?!
    ;^)

    RépondreSupprimer
  8. @Gildan

    Non, c'est un livre catastrophe :-(

    RépondreSupprimer
  9. @dadavidov
    Il y aura un film alors!
    ;^)))

    RépondreSupprimer
  10. @Gildan

    Même pas ! C'est de la télé-réalité... Il suffit de regarder les infos tous les soirs !

    RépondreSupprimer
  11. Mais pourquoi donc cet anonymat: peur, pub, gag ou bebête show ?

    RépondreSupprimer
  12. C'est Fillon qui écrit le bouquin?

    RépondreSupprimer
  13. Corto,

    Je pense qu'ils tentent le buzz (je relaie parce que ça m'amuse, pour le fond je m'en fous...).

    Le Coucou,

    Non, Villepin.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...