23 mars 2010

Remaniement comme il respire

Après une journée de rumeurs, incluant Fadela Amara, Patrick Devedjian et d’autres oubliés, l’annonce a été faite : remaniement de façade. « Tu en feras le sujet du billet du matin » me suis-je dit en me rasant, ce que je regrette déjà, une fois installé devant mon PC, les doigts embouteillés sur le clavier.

« Va voir les blogs des copains » me suis-je autosusurré à l’oreille pour leur piquer des idées. Hop ! Blogsearch. Rien. Tout le monde s’en fout.

Reprenons. « Le député chiraquien François Baroin va devenir ministre du Budget, un poste actuellement occupé par Eric Woerth qui prend le ministère du Travail à la place de Xavier Darcos, sévèrement battu en Aquitaine. Le villepiniste Georges Tron prend le poste le secrétariat d'Etat à la Fonction publique. » Sans compter Marc-Philippe Daubresse qui devient ministre de la Jeunesse et des Solidarités Actives.

Celui-là, quand il aura compris l’intitulé de son poste, il pourra commencer à attendre le prochain remaniement.

Une vingtaine de ministres étaient candidats à ces régionales. Xavier Darcos paye pour les autres. Un prétexte pour mettre un type avec une tête de gestionnaire au Ministère du travail pour nous pondre la réforme des retraites. Eric Woerth ! En trois ans au ministère du budget, la dette de l’état a augmenté de 250 milliards d’euros (de mémoire), Eric Woerth débarque maintenant pour sauver les retraites.

Marie-Luce Penchard est secrétaire d'État à l'Outre-mer depuis juin dernier. C’est elle qui a fait scandale pendant la campagne pour les régionales pour avoir indiqué qu’elle privilégiait son île, la Guadeloupe, pour la répartition des aides de l’état. Elle était sur la seule liste UMP balayée dès le premier tour des régionales. Elle avait donc deux raisons d’être « remaniée ». Non ! C’est Xavier Darcos qui paye ! On en viendrait presque à le prendre en pitié.

D’autres noms avaient circulé. Bernard Kouchner n’est pas nuisible, il reste. Roselyne Bachelot ne paiera pas la grippe A. Christian Blanc restera « ministre du Grand Paris » alors que la défaite aux régionales donnent quelques indications sur la volonté des Franciliens. Dominique Bussereau ne paiera pas sa lourde défaite. Valérie Létard ne sera pas sanctionnée pour n’avoir faire qu’un peu mieux que Marine Le Pen. Chantal Jouanno n’aura rien pour avoir symbolisé la « LOL campagne » de l’UMP en Ile de France.

Continuez…

11 commentaires:

  1. Nous sommes dans le déni complet. Hier soir, sur mots croisés, Luc Ferry a essayer de faire comprendre à Copé les raisons de la défaite de la droite. Leur seule réaction: revenir aux fondamentaux de 2007..
    Ma foi...Ils n'ont pas compris que ces fondamentaux, c'est justement ça dont les français ne veulent plus.

    RépondreSupprimer
  2. "Fondamentaux", ça ne va pas dire grand chose. Mais, je vais faire l'avocat du diable. Il ne s'agit pas de plaire aux Français mais à leur électorat "de base" qui a visiblement déserté les urnes.

    RépondreSupprimer
  3. Je sors celui là à peu près à chaque remaniement !

    RépondreSupprimer
  4. «Eric Woerth ! En trois ans au ministère du budget, la dette de l’état a augmenté de 250 milliards d’euros (de mémoire), Eric Woerth débarque maintenant pour sauver les retraites.»
    Excellemment résumé de la situation abracadabrantesque de ce gouvernement. On garde presque tous les mauvais élèves et même on les promeut !
    :-))

    RépondreSupprimer
  5. De toutes façons, ce sont des postes fictifs, de simples exécutants surpayés pour ce qu'ils font...
    Sauf que Sarkozy a commis l'erreur d'hyperprésidentialiser notre régime et que les ministres ne peuvent plus véritablement servir de fusibles...

    RépondreSupprimer
  6. Poireau,

    Merci pour le twit !

    Nemo,

    Pour la plupart, oui...

    RépondreSupprimer
  7. "Celui-là, quand il aura compris l’intitulé de son poste, il pourra commencer à attendre le prochain remaniement."

    Ha ha ha !!!!

    Excellent !

    RépondreSupprimer
  8. Suzanne,

    Merci (j'aime bien les "private joke" pour Didier et vous !).

    RépondreSupprimer
  9. Ben oui, tout le monde s'en fout, même les électeurs de droite, je parie! C'est un remaniement qui ne s'adresse qu'aux parlementaires de la majorité…

    RépondreSupprimer
  10. Le Coucou,

    Et encore, ils ne seront pas dupes longtemps.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.