19 mars 2010

Aux urnes, camarade !

Il y aurait tant à dire en cette avant-veille de deuxième tour que j’aurais de quoi faire 150 billets, ce matin.

Parler, par exemple, de la passe d’arme entre Martine Aubry et François Fillon, suite aux propos de ce dernier. Je pourrais même faire de la provocation et demander s’il est plus odieux de dire que Laurent Fabius a une tronche pas catholique ou d’inventer la mort d’un policier à des fins électorales ? Ce qui me fait rigoler, c’est en répondant à Martine Aubry, François Fillon a permis à cette dernière de s’expliquer à propos de Georges Frêche : le PS n’est pas dernière lui et ne le considère plus comme un homme de gauche. La gauche ne fera pas le grand chelem, il lui manquera le Languedoc-Roussillon.

Cette après-midi, je ferais probablement un billet pour dire comment je suis, par la pensée, avec les socialistes bretons qui ont arrêté leur campagne hier soir, pour consacrer ce vendredi à rendre hommage à Jacqueline Chevé, Sénatrice des Côtes d’Armor, décédée lundi dernier à 48 ans. Elle figurait sur les listes de Jean-Yves Le Drian. A lire chez Yann.

Mais c’est une dépêche AFP qui retient mon attention ce matin. « Sonnés par leurs revers au premier tour des régionales, de nombreux responsables UMP demandent la fin de la politique d'ouverture menée par Nicolas Sarkozy, qu'ils accusent d'avoir démobilisé leur électorat après les promotions récentes de deux éminents socialistes. »

Ils n’ont pas entièrement tort, ces responsables UMP… Il est en effet assez cocasse de voir Nicolas Sarkozy nommer un homme de gauche à la Présidence de la Cour des comptes. C’est sans doute pour prouver que les meilleurs gestionnaires sont à gauche ! Voila de quoi démoraliser les militants et dépiter les électeurs…

Mais il ne faut pas qu’ils oublient le reste.

Le style de Présidence.

Les Français n’attendent pas du Président de la République qu’il gère les dossiers au quotidien. Nicolas Sarkozy a commis une ultime erreur, hier ou avant-hier, suite au décès (un vrai décès, celui-là) d’un policier, par assassinat. Il a demandé « que la réclusion criminelle à perpétuité assortie d'une peine incompressible de trente ans soit appliquée de façon "systématique" aux meurtriers de membres des forces de l'ordre. » Pour ma part, je ne vois pas en quoi il plus grave d’assassiner un agent de police qu’un éboueur, un pompier, un facteur, … Surtout, le Front National aura beau jeu de rappeler que Nicolas Sarkozy a en charge la sécurité de la France depuis 2002 et les électeurs de droite pourront encore se plaindre de cette politique du fait divers. Une dépêche AFP ! Hop ! Une loi…

Comment voulez-vous qu’un électeur UMP puisse comprendre que Nicolas Sarkozy décide de nommer lui-même le président de France Télévision ? Même si, dans le fond, il s’en fout, l’électeur ,de CE point, le cumul fait tâche.

Une erreur de casting.

La « LOL campagne » en région Ile-de-France en a été la traduction immédiate. Pour ceux qui ont zappé ce truc, il s’agit de toutes les erreurs commises par l’UMP, notamment avec l’UMP. Les deux symboles en sont le clip vidéo des jeunes pops et l’automatisation de la ligne 14 du métro voulue par une candidate (la ligne 14 étant déjà automatique).

En fait, l’erreur date peut-être de la mise en place du premier Gouvernement Fillon (d’ailleurs, ce sont les mêmes qui se retrouvent dans la LOL campagne) duquel une parti des cadres historiques ont été écarté, Nicolas Sarkozy gérant tout avec ses conseillers depuis l’Elysée.

Une mauvaise politique.

La réforme pour la réforme, disais-je hier. Je ne vais pas m’étendre dessus. La France est dans une situation catastrophique. Les électeurs UMP le voient bien.

Les élus aussi. Quand il est sommé de défendre un machin comme Hadopi alors que TOUS les acteurs du Web sont unanimement contre (au moins parce que le dispositif sera inefficace, je vous passe tous les autres aspects), que TOUS les électeurs se foutent royalement du téléchargement illégal et sont préoccupés par leur situation financière, le député est dépité.

La crise économique.

Vous allez me dire que ce n’est pas de la faute de la majorité ! Certes, mais l’impact du bouclier fiscal, des plans de relance, … restent à étudier.

Vous allez me dire que ce n’est pas de la faute de la majorité ! Certes, mais l’électeur s’en fout. Il y a crise, il ne vote pas pour le gouvernement en place, celui qui voulait moraliser la vie financière pendant que les bonus continuent à tomber.

Vous allez me dire que ce n’est pas de la faute de la majorité ! Certes, mais je ne vais pas me priver. Xavier Bertrand est interviewé par le quotidien Métro (automatique ?), ce matin et nous explique que si le plan de relance n’a pas marché, c’est à cause des régions socialistes…

Une mauvaise évolution des institutions.

Ca avait presque commencé par les vagues de décentralisation de Jean-Pierre Raffarin, notamment avec la transmission du RMI au département alors qu’il est du ressort de la solidarité nationale. Mais on s’en fout. Toujours est-il que les Présidents de Conseils Généraux ont pu constater que les montants correspondant n’ont pas été transférés.

Ca vous démoralise de l’élu, ça !

Surtout, avec ses réformes en cours, Nicolas Sarkozy fout en l’air une partie des efforts de décentralisation faits au cours des précédentes décennies. La fusion « région – département » qui permet de foutre en l’air les départements en est un bon exemple. La création du Grand Paris, qui renationalise une partie des attributions de la région Ile de France, en est un autre. Le transfert du STIF à la Région était pourtant un des éléments positifs de la « décentralisation Raffarin »… Foutue en l’air moins de cinq ans après…

Aucune cohérence à long terme sur un des sujets qui mérite réellement du long terme. Comment faire campagne pour des régionales dans ces conditions ?

Alors que faire ?

Heu… Voter à gauche, dimanche !

13 commentaires:

  1. J'applaudis des deux mains la déclaration de Martine AUBRY sur Georges Frêche, cela faisait longtemps que je n'avais pas été aussi fière d'un ou d'une socialiste, du courage politique, voila ce qu'il nous faut !

    RépondreSupprimer
  2. Voter à Gauche dimanche, et ne pas relâcher la pression sur nos élus ! le courage politique c'est aussi ça.

    RépondreSupprimer
  3. Bon billet,
    et t'aurais pu en faire 150 ?

    (il est long ton billet :))

    RépondreSupprimer
  4. Dorham,

    J'aurais peut-être du faire 150 billets d'une ligne plutôt qu'un de 1250 ?

    Océane,

    Oui. Vive la pression !

    Didier Goux,

    Vous allez voir que l'Alsace va effectivement basculer à gauche avec 2 voix d'avance : vous serez désigné coupable par la réactiomachinsphère et passé par les armes.

    OSEM,

    Vive Titine !

    RépondreSupprimer
  5. Merde, vous avez raison, j'aurais dû être plus prudent...

    RépondreSupprimer
  6. Les élus UMP n'ont pas le moral et ça se comprend pour toutes les raisons que tu cites... Un bilan qui va être de plus en plus dur à assumer au sein de la majorité présidentielle.
    ça commence à sentir bon la fin de mandat, même si il reste beaucoup à faire pour la gauche en vue de 2012.

    A plus.

    RépondreSupprimer
  7. Chanson de droite : "Vous n'aurez pas l'Alsace et le Languedoc"

    L'abstention de l'électeur de droite serait dû à la démoralisation de l'élu de droite : L'élu étant un électeur, les élus de droite se sont-ils abstenus?

    RépondreSupprimer
  8. Cerise,

    J'en sais rien, mais je connais suffisamment de militants qui n'ont pas voté...

    RépondreSupprimer
  9. Beau billet !

    Ca doit être déprimant de faire parti de la majorité et de voir tous les postes attribués à l'opposition ! :-))

    J'applaudis les déclarations d'Aubry à propos de Frêche. Voilà qui a le mérite de la clarté, même si ça n'efface pas les décisions précédentes trop tardives ! :-))

    RépondreSupprimer
  10. Même Didier Goux fait campagne pour la gauche! On devrait distribuer ta liste d'arguments devant les bureaux de vote… Heu… C'est sans doute interdit?

    RépondreSupprimer
  11. Poireau,

    Merci !

    Le Coucou,

    Il vieillit...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.