19 mars 2010

Dimanche: 30 millions d'américains gagnants ?

Par Julien,

Ce dimanche 21 mars 2010 n'est pas seulement le 2ème tour des élections régionales en France. Il pourrait surtout être un jour historique aux États-Unis. Les discussions de dernières minutes vont bon train pour arracher un à un les votes des députés démocrates encore hésitants. D'ailleurs, le Président Obama a annulé sa tournée asiatique pour s'atteler à la tâche. Roosevelt, Truman, Eisenhower, Nixon, Johnson et plus récemment Clinton voulaient d'une assurance santé universelle. Tous ont échoué (enfin quand ils ont essayé).

Cette dernière année, il y a eu tellement de versions différentes de ce projet de loi que l'on en perd un peu son latin. La version actuelle ne va pas aussi loin que certain l'aurait voulu (par exemple pas d'alternative publique) ou trop loin pour d'autres. En tout état de cause c'est le seul compromis qui puisse passer étant donné le rapport de force politique actuel. Faut-il rappeler que l'été dernier seulement, tout le monde pensait le projet mort et enterré - voir ce pearltree d'Objectif Mars:

USA - Réforme santé, un jour peut-etre publique

Les derniers démocrates récalcitrants feraient bien d'accepter ce projet, faute de quoi les 30 millions d'américains, qui pourraient enfin être assurés, devront encore attendre deux décennies.


18 commentaires:

  1. Un président qui travaille pour les plus pauvres, ça nous change !
    :-))

    RépondreSupprimer
  2. Poireau,
    Oui enfin pas que pour eux non plus :)

    RépondreSupprimer
  3. Julien : pas que mais quand même, après Bush et le complexe militaro industriel, ca fait du bien de revoir des projets pour les gens quoi !
    :-))

    RépondreSupprimer
  4. Quand tu dis que si le projet ne passe pas, 30 millions d'américains devront encore attendre deux décennies, tu es optimiste! Il est à craindre que tous les présidents à venir se méfient de l'assurance maladie comme de la peste! Obama restera du moins celui qui aura été le plus loin dans l'effort, il mérite vraiment de gagner là-dessus.

    RépondreSupprimer
  5. le coucou,
    Effectivement Obama a été le plus loin jusqu'à présent. L'optimisme rend la vie plus belle ! Croisons les doigts!

    RépondreSupprimer
  6. oui mais dans les 30 millions en question, y'a quand même beaucoup de fainéants dont un certain nombre de délinquants multirecidivistes,
    si vous voyez cz que je veux dire...

    RépondreSupprimer
  7. Tonnégrande,
    oui on voit très bien. C'est clair comme de l'eau de roche...

    RépondreSupprimer
  8. Cher Monsieur Poireau,

    Vous dites :
    "Un président qui travaille pour les plus pauvres"

    Mais les "plus" pauvres sont déjà couverts depuis des lustres aux États-Unis. Si, si !
    D'autre part, cher Nicolas, trente millions, c'est un flux, pas toujours les mêmes depuis 40 ans .
    Pour finir, il existe un grand nombre d'Américains qui ne veulent pas s'assurer. La preuve, c'est que le projet prévoit des mesures de rétorsion pour les susdits.
    Merci de votre attention.

    RépondreSupprimer
  9. whig : merci de parler au nom de 30 millions d'américains, c'est aimable !
    :-))

    RépondreSupprimer
  10. Cher whig, c'est juste c'est un flux donc il s'agit plutôt de 60m? 90m? qui à un moment sont non-couvert par une assurance.

    PS: que puis-je faire d'autre que mettre mon nom au début pour que tous les lecteurs voient que ce n'est pas Nicolas qui a écrit ce billet???

    RépondreSupprimer
  11. Julien : rien de plus ! C'est très clair quand c'est toi et pas Nicolas. Il faut juste savoir lire !
    :-))

    RépondreSupprimer
  12. Poireau, mouais peut-être. (ceci dit je posais la question de manière très amicale)

    RépondreSupprimer
  13. Moi, ce qui m'épate, c'est qu'on puisse se préoccuper de l'assurance maladie des Américains. Personnellement, je n'en ai rien à secouer. Mais j'ai sans doute tort...

    RépondreSupprimer
  14. Didier,
    si tout le monde s'intéressait aux mêmes sujets...

    RépondreSupprimer
  15. D'un autre côté, c'est pas faux...

    RépondreSupprimer
  16. Bon, les enfants, tout se passe bien ?

    RépondreSupprimer
  17. Ben tu vois quoi. Chacun de nous deux est content des résultats de dimanche.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.