12 mars 2010

Les régionales dans le viseur

A quelques jours des élections, le suspens est à son comble. Ou presque. Nicolas Sarkozy a tenté de sortir quelques dernières cartouches dans une interview au Figaro Magazine (c’est lu par le peuple, ça ?) dont on ne retiendra que l’annonce d’une pause dans les réformes à partir de mi-2011.

Certains se préoccupent d’une abstention record mais l’abstention ne me choque pas particulièrement. La plupart des gens ne connaissant pas les enjeux, les programmes, les bilans, …, ils n’ont pas vraiment de raison d’aller voter, voire de légitimité pour le faire ! Je sais, ça se discute ! La démocratie est un droit, il faut l’utiliser, etc. Il n’empêche qu’un jour, mon barman, Julien, heureux résidant Suisse, m’expliquait que, chez eux, la participation aux « votations » était souvent de l’ordre de 30 ou 40%, seuls les électeurs connaissant le sujet faisant le déplacement. Ca ne me parait pas spécialement idiot…

On attend deux résultats de ces élections.

Le premier est le nombre de régions que gagnera la gauche. Le plus rigolo, dans cette affaire, est que si la gauche ne gagne pas au moins 21 régions sur 22, le scrutin sera présenté comme un échec…

Le deuxième est le rapport de force au premier tour. On dit, maintenant, que le PS pourrait dépasser l’UMP ! Il recueillerait 29,5% alors que l’UMP n’en recueillerait que 27,5 ! Le PS redeviendrait le premier parti politique en France… En outre, le PS aurait à peu près le double des voix d’Europe Ecologie alors qu’on nous annonçait, il y a encore quelques mois, une quasi égalité.

Il faudra que les deux formations en tirent les conséquences. Je ne sais pas lesquelles. Mais il ne faut surtout pas qu’elles oublient que la participation aux Présidentielles sera de l’ordre de 80%...

7 commentaires:

  1. moi je vote la liste @jegoun dimanche. J'aime bien les types qui sont près du peuple, surtout quand c'est au comptoir :)

    RépondreSupprimer
  2. J'aime pas trop ta conception un peu "élitiste" du droit de vote :-/

    Même moi qui suit quelqu'un de plutôt de bien informé, je ne prétends pas maîtriser tous les enjeux de cette élection...

    Par contre, je sais quelle genre de société je souhaite ou les valeurs que je veux voir représenter, et c'est pourquoi je vote aussi !

    RépondreSupprimer
  3. Que viennent faire les capotes là-dedans mis à part qu'une est rose, et l'autre bleu ?

    RépondreSupprimer
  4. Est-ce un effet d'optique, la rose paraît plus grande que la bleue ?

    RépondreSupprimer
  5. Ben oui parce que Cheftaine Martine, à force de prendre ses désirs pour des réalités, à force du rabacher que toutes les conditions pour faire grand chlem étaient réunis, nombres de gens y croient et donc 21 régions ce sera considéré comme un échec, logique.

    Pour les suisses ne pas omettre de préciser qu'une des raisons de la faible participation, c'est le nombre de ces fameuses votations, ça épuise !

    RépondreSupprimer
  6. Pour la participation, je pense que le problème est de la démocratie représentative elle-même. Donner mandat une fois pour toute, avec Sarkozy on voit ce que ça donne !
    Du coup, les électeurs s'abstiennent pour ne pas regretter !
    :-))

    [Ou alors c'est qu'ils s'en foutent mais dans ce cas, qu'ils ne viennent pas se plaindre après ! :-)) ].

    RépondreSupprimer
  7. Dominique,

    T'as raison !

    Dada,

    Elle n'est pas élitiste. Si un type s'en fout de la gestion de la région, c'est bien compréhensible ! Moi-même, je vais voter parce que je suis fortement politisé, mais, aux municipales, par exemple, j'ai voté "sans savoir" (n'ayant pas de môme et donc très peu d'enjeux locaux).

    Yann,

    Une rose et une bleue, c'est tout...

    Captain,

    Je n'ai pas mesuré...

    Corto,

    Oui, il y a le nombre de votations...

    Poireau,

    Oui, qu'ils ne viennent pas se plaindre !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.