16 mars 2010

De la cohérence d'une majorité...

Tiens ! « François Fillon a critiqué mardi les négociations à gauche pour constituer les listes du second tour des régionales, opposant leurs "tractations" au "projet cohérent" de sa majorité. »

Rappelons que l’UMP présente des listes au premier tour composées de partis politiques s’étalant d’un truc qui s’appelle Gauche Moderne au parti de Philippe de Villiers en passant par Chasse Pêche Nature et Tradition, sans compter ceux que j’oublie et la formation politique légèrement plus importante, le Nouveau Centre. Et ceux qui sont plus ou moins en bisbille, comme le machin de Christine Boutin.

Rappelons que c’est probablement pour ça que l’UMP a pris une baffe mémorable aux deux dernières élections, en se trouvant totalement isolée avec 26 ou 28% des voix.

5 commentaires:

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.