08 mars 2010

Féminisme électoral

C’est la journée de la femme. Tous les ans, c’est pareil. C’est l’occasion de parler de parité puisque Bernard Accoyer, Président de l’Assemblée Nationale, a fait une proposition : « Je propose que l'on réfléchisse pour faire en sorte dans les scrutins uninominaux à deux tours, comme celui des futurs conseillers territoriaux, que les candidatures soient déclarées recevables à la condition que les partis respectent la parité ».

Je suppose qu’Olympe va se réjouir d’une telle proposition. Elle ne devrait pas. Cette proposition ne permet pas d’avoir « autant d’élues que d’élus » mais « autant de candidates que de candidats ». Il suffira donc que les partis politiques investissent des femmes dans des « territoires » réputés ingagnables pour avoir la paix avec les féministes et la loi…

Prenons les prochaines élections régionales. L’UMP présente 6 listes conduites par des femmes. Or, la Bretagne, l’Ile-de-France, Midi-Pyrénées, le Nord-Pas-de-Calais, la Picardie, Poitou-Charentes sont réputées comme étant imprenables à la gauche même si l’UMP d’Ile-de-France a été optimiste, pendant un temps.

Le Parti Socialiste présente deux candidates (je crois). Mais pourrait avoir deux élues…

La proposition de M. Accoyer n'est pas bonne.

12 commentaires:

  1. Tout est dit.
    Bravo.

    RépondreSupprimer
  2. Oui, enfin, la gauche étant presque assurée de faire "carton plein", ça diminue un peu le mérite du PS tout de même...

    RépondreSupprimer
  3. Tiens ! Je sors de chez vous, Didier. Mon billet est aussi une critique du PS, sous forme de ce que je voulais être une boutade. C'est raté.

    RépondreSupprimer
  4. On oublie trop souvent que cette journée est d'abord une journée de LUTTE MONDIALE DES FEMMES !

    Elle a été créée par la socialiste révolutionnaire Clara Zetkin pour le droit de vote, pour l'égalité, et contre l'exploitation patriarcale et capitaliste.

    RépondreSupprimer
  5. Oui, mais faut s'énerver et tenter de lire les billets pour un commentaire en rapport.

    RépondreSupprimer
  6. Cette proposition n'est pas mauvaise, elle est juste insuffisante.
    Ta réserve est pertinente, mais tous les partis n'ont pas 50 % (ou plus) de territoires ingagnables. Une telle proposition permettra donc à certaines femmes de tirer leur épingle du jeu... si elles sont dans un parti qui a le vent en poupe !
    Et puis tous les partis ne cherchent pas à niquer le système... Si ? Ah pardon.

    RépondreSupprimer
  7. Thierry,

    Elle est mauvaise car introduit un leurre ! Elle est mauvaise car elle va introduire des parachutages pour respecter les quotas.

    RépondreSupprimer
  8. Oups ! pardon : je ne vaux rien pour l'humour, quand je suis à jeun...

    RépondreSupprimer
  9. Non non, c'est moi ! Au moment de la rédaction, je trouvais ma phrase "
    Le Parti Socialiste présente deux candidates (je crois). Mais pourrait avoir deux élues…" ironique.

    A la relecture, ça tombe à plat.

    RépondreSupprimer
  10. Comme la femme est l'avenir de l'homme, on la garde pour plus tard ?
    :-))

    RépondreSupprimer
  11. Poireau,

    On la garde pour plumard.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.