31 mars 2010

Une politique économique, c'est bon pour le moral ?

J’apprends par Les Trois Gros que le volet de la loi TEPA relatif aux crédits d’impôts pour l’accession à la propriété est remis en cause. La mesure est inefficace et très chère ce que disent d’ailleurs les députés UMP depuis très longtemps (notons qu’elle coûte bien plus que prévu). D’ailleurs, la prime existait depuis très longtemps et Alain Juppé l’avait déjà supprimée en 1995 parce qu’elle ne servait à rien…

N.B. : La mesure est par ailleurs totalement injuste, l’accession à la propriété n’ayant pas à être une priorité nationale ; l’important étant que chacun puisse se loger dans des conditions satisfaisantes, pas être propriétaire de son logement. Surtout si c’est la collectivité qui paye, et donc, pour résumer, l’impôt sur la consommation payé par tout un chacun,  y compris les SDF quand ils achètent un litron de rouquin.

Ainsi, toutes les mesures fiscales prises par Nicolas Sarkozy sont remises en cause, comme le bouclier fiscal, même par la droite. Un sondage nous apprenait ce matin que la politique économique bat des records d’impopularité.

Alors, comme le nouveau site de l’Elysée fait parler de lui, j’ai été voir la page « Economie ».

« La loi TEPA a permis aux Français désireux de travailler plus, de faire des heures supplémentaires défiscalisées, représentant un gain annuel de 1900 € nets d'impôts pour un salarié au SMIC effectuant 4 heures supplémentaires chaque semaine. »

Ah ! TOUS les Français désireux de travailler plus ont pu gagner 1900€ nets d’impôts en plus ?

« Parce que l'impôt ne doit pas freiner le travail, mais au contraire l'encourager, le Président a décidé qu'aucun Français ne verserait désormais plus de 50% de ses revenus à l'État. »

Il y a beaucoup de gens qui payent 50% d’impôt sur les revenus de leur travail ?

« Parallèlement à la revalorisation du travail, le Président a choisi de réformer l'économie pour faciliter l'insertion dans la vie active et le retour à l'emploi des personnes au chômage. »

Tiens ! Ils ont oublié d’illustrer l’article avec la courbe d’évolution du chômage !

« Toutes ces mesures de revalorisation du travail et de retour à l'emploi n'auraient pas été efficaces sans le lancement d'une grande modernisation de l'économie française. »

Ah ! Parce qu’elles ont été efficace.

« Sur le terrain aussi, le Président a réaffirmé son engagement à défendre et renforcer le patrimoine industriel français : pour l'inauguration de l'AGV (4ème génération de TGV) à La Rochelle, pour l'usine Arcelor Mittal de Gandrange, à l'usine Renault de Sandouville, sur les Chantiers de l'Atlantique à Saint Nazaire, sur le plus grand chantier européen (construction d'un réacteur EPR de troisième génération) à Flamanville. »

Ah ! Gandrange. On vit sur une autre planète ?

« Le Grenelle de l'Environnement, organisé au lendemain de son élection, concerne tous les secteurs : le bâtiment, les transports, la recherche, l'agriculture, la biodiversité, la santé environnementale... »

Hé ho ! Avec Nicolas Hulot et sa fondation qui quittent le « Grenelle » et la taxe carbone qui est partie en couille…

« En effet, pour accélérer la transition vers une économie plus moderne et plus verte, le Président de la République a initié un transfert de fiscalité sans précédent du travail vers la pollution. »

Ah. Annulé la semaine dernière.

« Au lendemain de la chute de Lehman Brothers (15 septembre 2008), à la tribune des Nations-Unies (23 septembre 2008), il avait appelé les membres du G20 à se réunir avant la fin de l'année 2008. Grâce à une union très forte entre Européens, et notamment entre l'Allemagne et la France, les sommets du G20 (Washington - Londres - Pittsburgh) ont vu le jour et dessiné l'architecture d'un nouvel ordre financier international. »

Oui. Une bonne vieille réunion.

« Croyez bien que je le ferai pendant les cinq ans de mon mandat. J'irai en permanence sur le terrain pour être le Président de tous les Français. Et pour, psychologiquement, redonner de l'optimisme, de la force au pays, de l'énergie au pays et de la confiance dans l'avenir. »

C’est bon, les gars, vous avez le moral ?

8 commentaires:

  1. Ca fait un sacré bilan !
    Sur les crédits d'impôts pour l'accession à la propriété, ça coûte cher mais N. Sarkozy avait dit, pendant la campagne 2007 : "je veux une France de proprétaires". Y fait c'qui peut, le pôvre...

    RépondreSupprimer
  2. Je ne suis pas gros.
    Il se perd le petit, ça commence vraiment à partir dans tous les sens...

    RépondreSupprimer
  3. Ce blog tient toutes ses promesses...

    RépondreSupprimer
  4. Thierry,

    Il fait ce qu'il peut...

    Christophe,

    J'ai promis quelque chose, moi ?

    Manuel,

    Ce n'est pas un mal d'être gros.

    RépondreSupprimer
  5. Donner du crédit d'impôt quand les caisses sonr vides (et même plus bas que terre) ce n'est pas vraiment de la bonne gestion "en père de famille" ! :-))

    RépondreSupprimer
  6. 95% des français gagnent moins de 4000 € par mois le calcul est simple ...

    RépondreSupprimer
  7. Poireau,

    Pourquoi du parles de gestion ?

    Gaël,

    Arg, une vidéo !

    David,

    Même avec 4000 euros, tu ne rentres pas dans les cases...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.