12 décembre 2011

Dix-huit

Libération dresse la liste des candidats à l’élection présidentielle : ils sont 17, pour l’instant à avoir annoncé leur intention (ou presque). Melclalex en comptait 15 ce matin. A ce rythme, on va finir à 152362.

D’ailleurs, je vais moi-même en ajouter un : Renaud Camus (j’espère que Didier Goux nous présentera tous les détails). Il ne faudrait toutefois pas multiplier les candidatures à la droite de la droite, histoire que Marine Le Pen dispose d’assez de voix pour arriver deuxième derrière François Hollande.

18 donc.

Mais tous ne sont pas assurer d’avoir les 500 signatures.

Nicolas Sarkozy : il n’a pas encore annoncé sa candidature (et s’il ne le fait pas, je ne vois pas comment il pourrait ne pas y avoir de candidat de l’UMP). C’est un candidat très fort qui a réussi un meilleur score, au second tour, en 2002, que ce qu’annonçaient les sondages.

François Hollande : on ne le présente pas. Il est donné favori mais ses camarades de parti ou de partis frères ont une fâcheuse tendance à lui savonner la planche (même si Eva Joly a annoncé aujourd’hui qu’elle arrêterait).

Marine Le Pen : elle est un peu en retard dans les sondages par rapport à ce qu’on pensait avant l’été, mais bon…

François Bayrou : l’homme au tracteur. Crédité de 13% dans les sondages aujourd’hui. En 2007, il avait fait 10% de plus au premier tour que ce qu’annonçaient les sondages de décembre (mais il avait confirmé sa candidature beaucoup plus tard).

Jean-Luc Mélenchon : selon les sondages, sa campagne semble tarder à décoller. Ou alors elle est partie trop tôt. Ou alors, les blogueurs Front de Gauche sont trop présents sur le web par rapport à leur représentation dans la vraie vie ce qui m’a fait le surestimer (ceci n’est pas une critique, les blogueurs socialos sont eux aussi surreprésentés).

Eva Joly : je n’y crois pas du tout. J’espère pour l’écologie (et mes copains écolos) que je me trompe. On dirait une vaste erreur de casting alors que les Verts ont des personnalités beaucoup plus politisées.

Nathalie Arthaud : la remplaçante d’Arlette Laguiller réussira-t-elle à faire un score raisonnable ? Je n’y crois pas spécialement mais j’espère aussi me tromper… Travailleur, travailleuse, …

Dominique de Villepin : a annoncé sa candidature hier soir. Il semble très isolé. Il n’empêche qu’un certain nombre d’élus locaux et de responsables politiques de terrain pourraient se tourner vers lui par rejet du Sarkozysme.

A ce stade de la rédaction, pour éviter de prendre une baffe par Marco, j’ai décidé de mettre les liens totalement au hasard.

Jean-Pierre Chevènement : je pense que sa candidature n’est qu’une manière de peser dans des discussions avec le PS et qu’il n’ira pas jusqu’au bout. Il pourrait la retirer au tout dernier moment en fonction de la conjoncture. Vu son âge, c’est la survie de son parti qui semble en jeu.

Hervé Morin : je dois avouer que cette candidature m’échappe. D’autant qu’il a encore annoncé aujourd’hui qu’il irait jusqu’au bout, je ne le vois pas dépasser 1 ou 2%, ce qui suffirait pour mettre en péril la présence de Nicolas Sarkozy au second tour (en 2002, il y avait moins de 4% entre le premier et le troisième…).

Nicolas Dupont-Aignan : je n’en pense rien. Pour une raison que j’ignore, le personnage m’est sympathique. Il pourrait recueillir les voix de déçus du Sarkozysme… Sait-on jamais ?

Philippe Poutou : le remplaçant d’Olivier Besancenot n’a pas la célébrité et la « sympathie » de on prédécesseur.

Corinne Lepage : seule candidate à être venue à un Kremlin des Blogs, elle a toute ma sympathie, d’autant que je suis parfaitement d’accord avec ce qu’elle nous avait dit ce soir-là. Il n’empêche qu’elle pourrait ne pas dépasser 1%, d’autant qu’elle est en concurrence avec Eva Joly (même créneau, même type de candidate, …).

Christine Boutin : je ne la vois pas aller jusqu’au bout, hein ! Comme Hervé Morin, les quelques voix qu’elle pourrait piquer à Nicolas Sarkozy pourraient mettre en danger sa présence au second tour.

Frédéric Nihous : s’il a ses signatures, il pourrait piquer quelques voix à Nicolas Sarkozy dans les campagnes (justement point faible de Nicolas Sarkozy, pas nécessairement au mieux avec les paysans).

Patrick Lozès : ce n’est pas le plus connu des prétendants à la course. Il ne devrait pas aller jusqu’au bout…

Maxime Verner : c’est un candidat de 22 ans qui ne devrait pas avoir les signatures. Place aux jeunes.

J'ai réussi à faire un billet sans la moindre méchanceté.


21 commentaires:

  1. attention au pêtit maxime, il a déjà obtenu 214 signatures , bien plus que la Boutin par exemple

    RépondreSupprimer
  2. Euh, ça fait beaucoup ! De trop, même.

    RépondreSupprimer
  3. "Mais tous ne sont pas assurer d'avoir les 500 signatures."

    La preuve que tu soignes tes lecteurs du Lab et nous on se farcit les fautes !

    Confirmation de mon précédent commentaire sur le billet précédent :)

    RépondreSupprimer
  4. Et François Asselineau, le candidat de l'UPR

    RépondreSupprimer
  5. Billet essentiel : tiens le à jour ^^

    RépondreSupprimer
  6. FalconHill,

    Non. Trop chiant.

    Corto,

    Il t'intéresse pour une raison précise ?

    Captain,

    Ça prouve qu'ils relisent les billets.

    Olaf,

    Ah !

    Denis,

    Ouais.

    RépondreSupprimer
  7. Ca fait un peu "épicerie" tout ça !...

    RépondreSupprimer
  8. Pour la candidature de Camus, c'est par ici.

    Sinon, les gens, ne confondez pas signatures avec promesses de signatures : il peut y avoir des défections, des remords, des dérobades…

    RépondreSupprimer
  9. Corinne Lepage avait rencontré les blogueurs normands durant les élections européennes. Je ne partage pas ses idées, mais elle n'hésite pas à aller au contact. C'est bien.

    RépondreSupprimer
  10. Dans le groupe des curiosités, qui ne méritent pas toujours le détour, on a aussi François Asselineau parmi d'autres.

    Difficile de prévoir qui parviendra à obtenir les 500 sésames parmi ceux-là. Même si les pertes risquent toujours d'atteindre les 100% dans ce groupe.

    RépondreSupprimer
  11. Ne pas oublier non plus Patrick de Villenoisy, candidat royaliste (mais pas ségoléniste)...

    On en parle ici: http://www.lepost.fr/article/2011/11/13/2637152_patrick-de-vilenoisy-candidat-a-l-election-presidentielle-de-2012.html

    RépondreSupprimer
  12. François Hollande semble venir de la boutique du second plan, j'ai nommé, la non moins célèbre, "Le Crédit de la Bourse" à ne pas confondre avec le Crédit des Bourses, couvrant d'autre type de facétie. Ceci couvre un complot financier global, c'est une preuve.

    RépondreSupprimer
  13. Ca va, j'aurais pu tomber beaucoup plus mal... ;-)
    En tout cas, j'espère qu'ils auront leurs signatures !

    RépondreSupprimer
  14. Tiens ce billet me fait penser à...

    çà:

    http://www.jegoun.net/2011/02/et-si-jetais-candidat.html

    RépondreSupprimer
  15. Pour l'instant pas de candidature vraiment fantaisiste, sauf peut-être celle de Morin.

    RépondreSupprimer
  16. https://twitter.com/#!/fauche_jm

    @Fauche_JM Guérande
    Médecin rêvant de guérir le monde de son injustice...Candidat pour 2012,2017,2022... Parrainages : http://jmf.blog.free.fr/public/LettreMaires.pdf
    http://jmf.blog.free.fr/


    ET http://www.cheminade2012.fr/


    @unouveaucompte

    RépondreSupprimer
  17. Clément Wittman :

    http://clementwittmann2012.fr/

    RépondreSupprimer
  18. Ne devrait-on pas soutenir un peu plus Philippe Poutou qui, outre un prénom de bon aloi, présente l'avatage de pouvoir crever encore un peu plus les espoirs de Mélenchon ?
    :-)

    (Y'en a plein dont j'ignorais le nom ! :-) ).

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...