24 décembre 2011

Le gouvernement ne fait pas le service minimum pendant les vacances !

Histoire de rebondir sur l'actualité et de stigmatiser ces fainéasses de grévistes, Xavier Bertrand n'en rate pas une : voila qu'il veut imposer le service minimum dans les transports aériens.

Pour ma part, je m'en fous que les avions roulent (et volent à l'occasion). Quand il sont arrêtés, ça n'emmerde que les entreprises et ceux qui ont les moyens de prendre l'avion. Xavier Bertrand doit confondre avec les écoles et les transports en communs locaux, où les grèves ont des dommages collatéraux réellement pour importants pour de nombreux usagers. Ce qui ne mérite d'ailleurs pas, non plus, l'obligation d'un service minimum.

Imposer un service minimum dans les transports aériens où la plupart des services sont assurées par des sociétés privées ferait porter des contraintes sur... des sociétés privées (fallait pas privatiser ADP...), remettant, ainsi, nécessairement en cause le droit de grève des salariés de sociétés totalement privées, sous-traitants (pour la sécurité) d'autres sociétés privées, ce qui serait inadmissible, impossible à mettre en œuvre et probablement contraire à la constitution.
Mais il n'y a pas de mal à se faire du bien et à titiller un peu l'électeur.
Pour ma part, je remercie Monsieur Bertrand (notre illustration) de rappeler ainsi que la gestion des aéroports et de leur sécurité est une mission de service public qui ne peut être assurée que par des agents de l'été...

6 commentaires:

  1. T'es pas fou ! ... Tu vois pas que pépère puisse pas partir dans les Caraïbes ou en Thaïlande pour Noyelle ! ...
    Mille amitiés à toi Nico et joyeux Noël à toi et à tous tes proches.
    Bises pleines de bulles (Déjà ? Wouep ! ... déjà !!!...)

    RépondreSupprimer
  2. Vous vous trompez : vu les tarifs scandaleusement bas des transports aériens, les avions sont désormais envahis par des hordes de pue-la-sueur qui se croient obligés d'aller épandre leur connerie crasse aux quatre coins de notre planète, qui n'en possède d'ailleurs point (de coins), au lieu d'aller simplement réveillonner chez grand-mère, comme on le faisait dans la France de jadis, et même de naguère.

    RépondreSupprimer
  3. a quand , une intelligence minimum

    pour faire parti dun gouvernement.

    RépondreSupprimer
  4. Bien dit et d'accord, étonnant, non ? ;-))

    RépondreSupprimer
  5. DPP,

    Mais non !

    Anonyme,

    Une intelligence pour commenter les blogs ?

    Didier,

    Vous prenez souvent l'avion ?

    Apo,

    Bonnes bêtes !

    Captain,

    Oui, hein !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.