25 décembre 2011

Pour un Noël à gauche !

La blogosphère est en émoi, ce week-end, se demandant si le Père Noël est à gauche. Le Think Tank Variae, par exemple, a rédigé un important dossier à ce sujet, tout comme le cabinet PLR. A mon grand désespoir, différentes conclusions laissent à penser que le Père Noël n’est pas à gauche. Par exemple, on fait travailler un petit vieux comme un forcené pour distribuer des cadeaux à des enfants dont les plus riches obtiennent les plus beaux.

Le Père Noël n’étant pas à gauche, il est donc à droite, malgré ce qu’en dit François Bayrou. Je suis désolé de désespérer mes lecteurs gauchistes mais il faut ouvrir les yeux et nous allons nous reprendre en main. Courage les amis.

Revenons aux fondamentaux.  Qu’est-ce que Noël ? Nous pourrions le découper en trois volet avec d’un côté le côté religieux navrant, de l’autre côté une fête des enfants et enfin un ingénieux réseau de distribution.

Le réseau de distribution

Ainsi, il est actuellement composé d’un pauvre vieux épuisé et de quelques rennes désappointés qu’il convient de mettre à la retraite, je pense qu’il a dépassé les soixante ans.

Néanmoins, nous n’allons pas traiter maintenant du système de remplacement, je vais en charger El Camino qui a de fortes compétences (notre illustration) en recrutement. Dans l’exemple choisi, nous aurons évidemment à ramoner notre cheminée pour préparer le passage du préposé à la distribution mais, en plus, nous pourrons ramoner la cheminée du préposé. El Camino est de gauche, vous voyez, il est très égalitiste.

Néanmoins, je propose qu’on s’appuie sur les réseaux de transports de courrier publics pour assurer le transport des cadeaux des régions de production vers les régions de distribution. Ainsi, les Etats seront mis à contribution. Le Comité d’Organisation de Noël (il faudra trouver un acronyme) sera chargé d’organiser tout ça.

La Fête religieuse

Je ne suis pas expert dans ce domaine. Je vais laisser Dorham travailler ce sujet. Vous pourriez être surpris que je maintienne le volet religieux de Noël. C’est uniquement un désir de ne pas stigmatiser les Catholiques. Des états Catholiques, malgré leurs nombreuses divisions signalées par Staline, pourraient accuser ce dernier d’avoir commis quelques génocides alors qu’il n’avait que le désir de maintenir la paix dans son bien beau pays exemplaire, à l’époque.

Néanmoins, il nous faudra faire un geste vers les autres religions. Je propose qu’on rende obligatoire le sous-titrage des messes de Noël en Chinois, en Hébreux, en Arabe, en Hindi et d’autres (je n’ai pas spécialement de compétences dans les langues, à part la langue de pute et la langue de bois).

La production des cadeaux

Le Bureau International de Traitement des Enfants sera en charge de recueillir les souhaits des enfants, de leur expliquer ce dont ils n’ont pas besoin, d’établir une liste égalitaire de cadeaux en fonction des résultats, de leur proposer un panel de jouets en résultant pour un choix final d’une valeur précise selon le niveau de vie du secteur géographique considéré.

Ceci est un peu compliqué à comprendre pour un gauchiste, je vais m’expliquer : ça ne sert à rien de donner un iPad à un bougnoule, de toute manière, il n’a pas la Wifi. Il faudra trouver une formulation respectant les règles de bien-pensée mais je n’ai pas que ça à faire, maintenant. Ce n’est pas non plus ma spécialité.

Ce même bureau international dont j’ai oublié l’acronyme, aura en charge de lever une contribution que nous appelleront Contribution pour l’Organisation Unifiée de l’Industrialisation Libre des Loisirs des Enfants, qui sera proportionnelle avec une dose de progressivité qui pourront permettre d’acheter des cadeaux à des industries qui seront immédiatement nationalisées, voire internationalisée et rattachées directement à un nouvelle structure sous l'égide de l'ONU : National and International Compagny Hyper-Organisation for Noël.

Je vous laisse libre d’apporter quelques pierres à ce futur service public international.

10 commentaires:

  1. La photo nous prouve que ce que les enfants preferent dans le cadeau, c'est de jouer avec le ruban. :)
    Bonnes fêtes à vous .

    RépondreSupprimer
  2. Bonnes fêtes de fin d'année à toi, Nicolas!

    Paroles de linguiste pour rebondir sur ton billet:

    "Je propose qu’on rende obligatoire le sous-titrage des messes de Noël en Chinois, en Hébreux, en Arabe, en Hindi et d’autres (je n’ai pas spécialement de compétences dans les langues, à part la langue de pute et la langue de bois)."

    ... ou promouvoir/revitaliser le latin, langue de l'Eglise, pour les offices religieux. Chacun se trouverait ainsi sur un pied d'égalité pour prier dans une même langue (et d'une même voix), avec des textes plus authentiques.

    Certains proposeront peut-être l'anglais ou l'espéranto...

    RépondreSupprimer
  3. Alors toi, tu drolement étais gâté !!!

    RépondreSupprimer
  4. Il y a matière à reflexion, bossons sur le sujet, ne laissons pas Noël à la droite!

    RépondreSupprimer
  5. BIT, COUILES etc.. C'est vrai, il n'est de Gauche!
    (Pauvre gosses) :-)

    RépondreSupprimer
  6. Je crains qu'il ne faille de longues séances de ramonage pour remettre en état de fonctionnement la préposée.

    RépondreSupprimer
  7. Qu'on est bien, au sein de la Gauche !

    RépondreSupprimer
  8. Le pére noel n'est pas un symbole religieux. d'ailleurs les grecs le font venir une semaine aprés noel.Le grec est rationnel.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.