15 décembre 2011

Fais tourner

Hé ! T’as vu la chouette infographie que j’ai diffusée, hier ? On la retrouve chez des copains, aussi, ce matin, comme Yann, Arnaud, Melclalex, Dagrouik et j’en oublie certainement ! Et avant-hier, la belle vidéo avec les promesses de Nicolas Sarkozy de réduire le chômage ?

Quand tu vois les 15 points évoquant des échecs de Nicolas Sarkozy, tu te dis qu’il n’est pas possible que les Français réélisent Nicolas Sarkozy… Ben si. Impossible n’est pas Français. Ils l’ont bien élu une première fois alors « qu’on savait ».

Excuse-moi pour le tutoiement, mais là, je suis en train de te parler droit dans les yeux. C’est vachement important, je suis au sommet de la concentration. Mes cernes te regardent.

La dette publique qui augmente de plus de 600 milliards d’euros. Les cadeaux fiscaux aux plus riches. La multiplication des taxes pour tout le monde dont les plus démunis. L’explosion du chômage. Les violences contre les personnes. La pauvreté. L’abandon de l’éducation. La limitation de la liberté de la presse. La santé qui part en couilles. Les retraites torpillées. Le déficit de la sécu. Le déficit commercial. La croissance en berne. L’emploi industriel détruit. La précarité au travail.

Je n’invente rien. Bloguer est un sacerdoce ! Il faut même que je paye des bières aux lascars du Parti Socialiste pour faire partie de listes de diffusion et être un des premiers à diffuser des infographies et des vidéos.

Lire les blogs est plus facile, hein ! Encore que, se torpiller toutes les âneries des blogueurs politiques, dès le matin, hein…

Enfin, quand tu vois ça, tu te dis que, non !, tu ne voteras pas pour Nicolas Sarkozy. C’est sûr. Définitif. Cela dit, sans voir ça, tu n’aurais pas voté pour Nicolas Sarkozy. Soit tu es un blogueur politique de droite qui vient voir de quoi je parle, soit tu es un type de gauche qui a toujours voté à gauche, ou presque, parce que tu as eu quelques égarements.

C’est mon problème. C’est le problème de tous les blogueurs politiques de gauche. Leurs lecteurs sont de gauche. C’est bien, on devient assez facilement copain, mais persuader des gens de gauche de voter à gauche n’est pas inutile. Juste futile. Je ne parle qu’à des gens de gauche. Alors je leur dit « hé ! ne vote pas pour Sarko ! » Ils me répondent  « d’accord ! ».

C’est un peu con, le blogage. On tourne en rond. Tiens ! Je connais des militants du Front de Gauche qui sont persuadés que le peuple va se réveiller et va voter pour Méluche. Tiens ! Ils ont lancé une opération « Place O peuple » ou un truc comme ça. Ils tournent entre eux. DPP va lire GDC qui va lire DPP. Je dis ça sans méchanceté, hein ! Chez les socialos, on est un peu pareil mais on est plus nombreux. Je vais lire Trublyonne qui va lire Romain qui va lire Rimbus qui va lire Gabale qui va lire Didier Goux qui va lire l’autre Romain qui va lire Aurel qui va lire Gularu (s’il a fait un billet…) qui va lire CC qui va lire El Camino qui va lire David qui va me lire. La boucle est bouclée. Amen.

Tu te dis quand même « ah mais ce n’est pas possible que l’autre, là, il vote Sarko ! »

Si ! L’autre, il ne passe pas sa vie dans les blogs politiques. Le matin, il se lève, il faut qu’il fasse se lever les mômes, les lave, les emmène à l’école. Ensuite, il va au boulot et après il va chercher les chiares chez la nourrice, fait les courses, fait à manger, nourrit tout le monde, fait un brin de ménage, gère deux bricoles administratives, répond à ses mails puis s’assoit, naze, devant la télé. Le journal de TF1, peut-être.

Il n’a pas eu le temps d’aller faire un tour sur les blogs. Il sait que ça va mal mais ne s’imagine pas qu’une politique menée depuis dix ans puisse avoir produit les effets en question. Il a bien vu Martine Aubry à la télé qui critiquait Nicolas Sarkozy mais il a regardé ça comme un film en se disant que c’était le boulot de Martine Aubry de casser Nicolas Sarkozy, même qu’elle parle drôlement bien. Ah ! Ils sont forts, ces politiques…

Mais il n’a pas écouté, il n’a pas entendu, il n’a pas vu le message, parce qu’il est fatigué, parce qu’il se dit au fond de lui-même « tous pareils ».

Et il n’ira pas sur les blogs de gauche. Il n’a pas de copain blogueur. Il ne sait pas qu’il y a un Kremlin des Blogs ce soir parce qu’il ne sait pas ce qu’est un blog. Il a été une fois sur celui de Méluche ou Mosco parce qu’un copain gauchiste lui a envoyé un lien, une fois. Alors il s’imagine qu’un blog est le machin où un homme politique pond des tartines.

Il n’a pas l’information.

Alors il faut lui la donner. Sinon, les blogueurs gauchistes et leurs lecteurs vont tourner en rond entre eux. Ce n’est pas le tout de te dire que Martine Aubry elle dirige un bien beau parti avec des lascars capables de faire des jolies vidéos et des jolies infographies qui arrivent à les faire buzzer dans les blogs politiques que tu lis.

Il faut que tu participes au buzz.

C’est facile.

Tiens ! Tu as vu en bas de mes billets, il y a un machin comme ça :

C’est sans la flèche rouge, hein ! Ca je l’ai rajoutée à la main. Si tu cliques sur le M, tu pourras envoyer le lien du billet par mail à « l’autre », celui qui regarde TF1 après avoir fait manger les enfants. Tu ajoutes un petit texte : « Putain ! T’as vu ça, ce que Sarko et la droite ont fait de nous ? »

Et l’autre, là, il va se dire « Bordel, mais c’est vrai ça ! » et il le fera lui-même suivre à ses parents et à ses beaux-parents qui hésitent parce que François Hollande a trop maigri, même que c’est louche.

Parce que mes 1000 lecteurs (ou 500 ou 2000, je n’en sais rien), ils sont bien gentils, mais ils ne voteront pas Nicolas Sarkozy, eux. Sauf les affreux réacs qui ont trouvé mon blog dans la blogroll du vieux. Il faut dire qu’ils sont un peu cons, les réacs. Ils votent pour celui qui veut tout réformer, tout faire bouger, …

Le quotidien gratuit Métro, ce matin, faisait son sujet du jour sur l’utilisation d’Internet par les hommes politiques.

Il faut aussi que les citoyens utilisent Internet, pour toucher un maximum de population.

Moi, je fais ce que je peux. Je fais mes deux ou trois billets par jour. Je commente les autres blogs, mets en avant les bons billets, je fais des billets geek pour aider les copains à bloguer, j’écris des billes pour le Lab d’Europe 1 (tiens, il y en a un qui vient de sortir), je fais tourner de l’information dans les groupes de discussion. Ah ! Ce n’est pas compliqué et j’aime bien ça. Mais ça ne va pas très loin…

Maintenant, c’est à toi de jouer.

23 commentaires:

  1. C'est un genre de chaîne, j'envoie à 10 personnes qui envoient à 10 personnes et on gagne tous à la fin, c'est ça ?
    Allez j'attaque !

    RépondreSupprimer
  2. pourtant avec 22 millions d'abonnés au haut débit en France c'est étonnant qu'il n'y ait pas plus de blogueurs de gauche non ,
    http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/hd-thd-detail/t2-2011/Obs-hdtd-publi-t2-2011.pdf />

    RépondreSupprimer
  3. Depuis quand vous m'enrôlez dans les blogueurs socialistes ?

    RépondreSupprimer
  4. Très beau et excellent billet, j'en veux tous les jours!!!Bonne journée NANOUGK33

    RépondreSupprimer
  5. N'empêche que c'est un formidable billet. Magistral, j'aime bien le front de gauche et la chenille qui redémarre ("le train qui part toujours à l'heure, lalalala...").
    Oui, je suis d'accord avec Didier Goux, que fout-il chez les blogueurs socialistes, hein ?
    (A moins que ce soit la preuve que parfois, le cercle se brise et s'enrichit d'autant plus ?)

    RépondreSupprimer
  6. Arf !
    Didier Goux est démasqué !

    RépondreSupprimer
  7. Ben oui, on lit ce qu'on aime lire, pour son petit confort intellectuel, ne pas être bousculé dans ses convictions ! :-)

    [Excellent billet et tout à fait juste sur l'utilité du blogage : trop théorique ! :-)].

    RépondreSupprimer
  8. Mettre Didier Goux dans la chaîne, c'est pas très honnête, après tout le mal que vous avez dit des gauchistes.

    RépondreSupprimer
  9. Le problème c'est que la campagne UMP n'a pas encore vraiment commencé. Pour l'instant c'est du bruit mais surtout du brouillage fait sciemment pour détourner l'attention. le problème c'est le PS plonge dans le piège sans comprendre qu'en face c'est une machine de guerre qui est en train de se mettre en place. Sarkozy veut gagner les élections, il ne voudra jamais partir sur un échec. Le plus drôle c'est qu'il en est capable malgré les affaires et son bilan.
    ps : ton idée est bonne !

    RépondreSupprimer
  10. Au Kremlin des Blogs, ce soir, pour une fois, laissez tomber la bière et envoyez-vous un Armagnac en souvenir du duc de Berry (celui des Très riches heures). Il y a exactement 600 ans, les Bourguignons brûlaient le magnifique château qu'il s'était fait construire à Bicêtre.

    RépondreSupprimer
  11. oui, oui, je vais le faire, même si la faute sur le point 14 me gêne( LA L'EMPLOI...)
    Ben oui, je suis comme çà !
    Mille fois OK pour virer Sarko, mais sans faute, alors !!!

    RépondreSupprimer
  12. Très mauvais billet, désolé.
    Le prolo de base s'informe, au moment de la campagne électorale. De plus, il se souvient que les hyènes putrides du PS ont gouverné durant quinze ans et que ce ne fut pas beau. Je me souviens encore du premier jeune que j'ai vu à la rue à cause du PS.
    Attitude typiquement gauchiste consistant à accuser l'autre, de bêtise ou de racisme très souvent, pour ne pas regarder ses propres turpitudes.

    RépondreSupprimer
  13. Il est vrai que question connard, tu es un master.

    Mais rien de grave, l’Élu nous rendra tous beau(y a du boulot pour certain), intelligent(là aussi et riche(facile dès 4000€) selon l'Élu.

    Quant à vous Nicolas I,Le Tsar des blogueurs.

    Maintenant, je sais vous êtes un syndicaliste payé par nos impôts, un fonctionnaire bureaucratique, bienvenue chez les emplois fictifs.

    Pour ta longue litanie, peau de balle!

    RépondreSupprimer
  14. Tiens un autre connard.

    Au fait, je ne suis ni syndicaliste ni fonctionnaire mais les trois du cul sont plein d'a priori.

    RépondreSupprimer
  15. c'est bien pour ça qu'il faut bloguer mode. Au moins ça sert. A ce que les gens soient plus beaux.

    RépondreSupprimer
  16. je crains que tu te fasses des illusions sur l'influence des blogs de la socialosphère...

    Je te dis ça sans méchanceté, tu t'illusionnes, vous tournez aussi en rond...de liens en liens ;-))

    RépondreSupprimer
  17. Depp,

    C'est ce que je dis dans ce billet. Et en plus tu ne sais pas lire...

    RépondreSupprimer
  18. Bon ! Merci, les gens. J'arrive trop tard et ne peux répond dire à tout le monde, comme trop souvent, malheureusement.

    Didier,

    Faut bien rigoler.

    Fredi,

    Ta gueule, connard.

    Les autres,

    Merci !

    RépondreSupprimer
  19. Connard, ah non chef ou roi, là c'est petit et misérable.

    RépondreSupprimer
  20. Tiens, tu me donnes une idée... Je connais plein de gens qui voteront Sarko, moi. Des tas et des tas. je suis une petite gauchiste isolée dans un mode de brutes. Et je sais très bien pourquoi. Je ne pense pas que ce soit affaire d'arguments. Par exemple, pour ma grand mère, et je ne blague pas le moins du monde, tout ce qui va mal, c'est les socialistes. Les arguments, elle les trouve après.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...