04 décembre 2011

Lire Claude Guéant le dimanche matin...

Selon Claude Guéant « avec 2,8 millions de chômeurs, il est faux de prétendre que nous avons encore besoin de faire venir de la main-d'oeuvre. Essayons d'abord de trouver des emplois dans nos entreprises, à ceux - français ou étrangers installés en France - qui sont au chômage. »

Mes potes gauchistes ne manqueront pas de réagir à la teneur du propos et à la drague ouverte des électeurs du Front National mais il fait ce qu’il veut. Il est en campagne pour Nicolas Sarkozy…

Deux points me font réagir.

Le premier est le nombre de chômeurs. De quel chapeau sort-il ces 2,8% ? On apprenait il y a trois jours la sortie des chiffres pour le troisième trimestre avec « une hausse de 0,2 point par rapport au deuxième trimestre. »

Officiellement, « Au sens du Bureau international du travail (BIT), la France métropolitaine comptait au troisième trimestre 2.631.000 chômeurs. » Pas 2 800 000 ! Tant qu’à sortir des chiffres favorables, autant prendre le bon… Surtout que : « "Plus généralement en France métropolitaine", au troisième trimestre 2011, "3,4 millions de personnes ne travaillent pas mais souhaitent travailler, qu'elles soient ou non disponibles dans les deux semaines pour travailler et qu'elles recherchent ou non un emploi", précise l'INSEE. »

Je conçois que M. Guéant ne souhaite pas utiliser le chiffre de 4 millions, pourtant probablement plus proche de la vérité, mais un ministre ne devrait-il pas apprendre par cœur certains chiffres ?

Le deuxième est que si nous n’avons pas besoin de faire venir de la main d’œuvre étrangère (au fait, l’immigration choisie, c’est fini ?), nous n’avons pas besoin, non plus, de faire travailler plus ceux qui bossent déjà ni, d’ailleurs, d’augmenter l’âge de la retraite.

Je remercie chaleureusement Monsieur Guéant de confirmer ce que les blogs de gauche disent depuis des années…

Bon… Tant qu’à réagir aux propos de Claude Guéant, je finis la lecture de cette dépêche.

« "L'immigration sera l'un des enjeux de la campagne car les Français sont sensibles à ce qui touche à leur identité" et "demandent une meilleure maîtrise des flux migratoires", poursuit-il. »

Je ne sais pas si les Français ont quelque chose à cirer des « flux migratoires », ce qui ne veut pas dire qu’il se foute des immigrés.

« "La gauche préconise la régularisation et s'accommode du communautarisme", accuse le ministre. »

Parfaitement ! Régulariser n’est que donner une existence juridique à quelqu’un… Ca ne change strictement rien au nombre d’immigrés.

« "Tous les partis républicains devraient avoir pour objectif de faire revenir vers eux ceux qui ont voté Front national. C'est aussi une question que devrait se poser la gauche", selon lui. »

Parfaitement ! Mais ce n’est pas en tenant le discours de Madame Le Pen que la gauche y arrivera. Au contraire, en reprenant ses thématiques précises, on ne ferait que les avaliser, ce que fait M. Guéant.

« Il affirme ne pas croire "à un risque de voir Marine Le Pen présente au second tour". »

Il a raison d’être optimiste mais en disant qu’elle a raison sur des sujets où la droite a échoué depuis dix ans, il ne fait que renforcer sa position.

J’étais avec des copains blogueurs de gauche, hier soir. A un moment, ils parlaient du risque de voir Marine Le Pen faire un bon score. J’ai alors répondu que ce n’était pas un risque. Si les gens votent massivement pour Marine Le Pen, j’en serai attristé de voir l’état de la France et de mes congénères.

Il n’empêche que si elle arrive au second tour face à François Hollande, ça sera encore le meilleur moyen pour lui de le gagner…

Ne nous voilons pas la face…

« Claude Guéant se dit "choqué que la première urgence de la gauche sénatoriale soit d'accorder le droit de vote et la possibilité de faire élire des étrangers dans les conseils municipaux". »

Bah ! Si ça peut énerver l’électeur frontiste…

12 commentaires:

  1. Lire Claude Guéant un dimanche matin, quel dur labeur, bon voilà c'est fait, merci Nicolas ^^

    ... En plus il dit que des conneries, bon en même temps c'est bien de démonter ses arguments un à un...

    RépondreSupprimer
  2. J'aime bien la fin du billet..,
    « Claude Guéant se dit "choqué que la première urgence de la gauche sénatoriale soit d'accorder le droit de vote et la possibilité de faire élire des étrangers dans les conseils municipaux". »

    Bah ! Si ça peut énerver l’électeur frontiste…>>
    ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Il est gonflé de parler de communautarisme de la gauche.

    C'est son boss le premier qui a décidé de s'adresser aux gens par catégorie, par origine...

    RépondreSupprimer
  4. Point 1:Il a tout faux.Moins il y a de travail,plus les entreprises et même les établissements publics, sont friands de main-d'oeuvre étrangère, précaire et sous-payée.Les syndicats sont couchés depuis longtemps : quelle trahison.
    Point 2 : Ne parlons pas chiffres : tous les chômeurs radiés à tour de bras pour 1mn de retard au RV à Pôle Emploi, pour ceci, pour cela ... C'est une tuerie !
    Point 3 : Les français sont capables de défiler en scandant "français, immigrés, solidarité" : mais ils sont contre la discrimination positive et le maniement des flux migratoires comme variable d'ajustement, pour détruire le droit du travail et de la protection sociale.
    Ils se foutent qu'Ahmed fasse sa prière, ils refusent qu'il voile sa fille et sa femme.
    Point 4 : Il est vrai que notre facteur préféré et même Martine Aubry se sont fourvoyés dans quelques actions démagogiques.Non Tariq Ramadan ne doit pas être invité au forum social ! J'ai lutté contre ça dès le 1er jour.
    Point 5 : Non, nous n'allons pas régulariser les étrangers en situation irrégulière à tour de bras, ce n'est pas dans notre programme, nous sommes tenus par le Code Frontières européen.
    Ceux qui ont voté FN ne m'intéressent plus, ils sont depuis lors à l'UMP. Ce sont les nouveaux qui sont tentés, aujourd'hui, de le faire, qui me soucient.
    Point 6 : Hélas,Marine Le Pen sera au 2ème tour.Reste à savoir si nous serons en tête ou si ce sera Sarko : reste à faire une campagne de malades !
    Point 7 : Elle est bonne celle-là ! ... Ce n'est pas le Sénat qui fixe tout seul son ordre du jour, ce serait trop démocratique ! ... L'exécutif en détermine l'essentiel ! ... Il a lu la Constitution, Monsieur Guéant ? M'étonnerait ça ! ...

    RépondreSupprimer
  5. Ya un truc qui me fait peur. J'ai entendu parler de gens agressés par des gens d'origine étrangère. Leurs agresseurs sont relâchés pour vice de procédure.Ors les agressés appartiennent à des communautés susceptibles de les venger. Ils sont sympathisants du FN. Là dessus j'ai entendu parler de groupuscules armés qui sont des sous fifres du FN. Et les familles des agressés se tournent vers les groupuscules. On dirait qu'une guerre civile se prépare. Ce n'est pas la première fois. J'espère seulement que cela n'aura pas lieu, comme les autres fois.

    RépondreSupprimer
  6. Sors pas de l'oeuf, Anonyme ...
    Tu lis :
    1. "Les facismes en France" Pierre Milza (Prof'd'histoire des relations internationales à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris)
    2. "Complots, {avec un S") contre la démocratie" Marie-José Chombart de Lauwe (sociologue politique, chercheur au CNRS).
    D'abord, si tu lis Marie-Jo, ça fera plaisir aux bretons ... Ensuite,tu vas voir fleurir des noms que tu entends tous les jours à la TV ... Et tu diras : miel,c'est ça qu'on a au gouvernement ? C'est ça leur passé ? Rien à voir avec une "vilaine" au Bois de Boulogne ! ...
    Si tu ne trouves pas le bouquin de Marie-Jo en librairie, tu écris à l'Amicale des françaises à Ravensbruck !... dont les filles et petites filles, sont là, t'inquiètes pas ! ...

    RépondreSupprimer
  7. Claude Guéant le dimanche, mazette quelle horreur!

    RépondreSupprimer
  8. "Non, la présence d'immigrés en France n'est pas un problème"..., programme du Front de Gauche, page 57.

    RépondreSupprimer
  9. A propos de mon précédent commentaire : deux négations valent-elles une affirmation ?

    RépondreSupprimer
  10. T'aurais mieux fait d'aller à la messe !
    :-)

    Sarkozy a décidé depuis 2006 de jouer avec le feu en considérant que les électeurs préféreront toujours voter "légal et raciste" plutôt que le FN qu'il pense hors-jeu. A mon avis, il va se prendre un retour de manivelle en 2012 ! :-)

    [En cas de second tour Le Pen Hollande, je rappelle que l'UMP n'a toujours pas affiché de front républician ! :-)].

    RépondreSupprimer
  11. Tu as raison,Monsieur Poireau et ceci pour une raison simple : il n'y aura pas de front républicain derrière F.Hollande contre Marine Le Pen si le duel est entre eux : on aura peut-être les voix des chiraquiens (souvenez-vous de la "blague" de Chirac - bien qu'il se soit peu ou prou caché dans un trou de mémoire, lors de son procès), peut-être celles de De villepin et ses amis, mais je serais étonnée qu'on ait les autres.
    Nous devons montrer que nous serons offensifs pour imposer après l'élection de Hollande,
    1. une Europe des peuples, respectueuse des institutions internes des Etats membres et prévoyant que les Parlements des Etats membres, devront adopter d'ABORD, la règlementation européenne, AVANT qu'elle ne soit mise en oeuvre,
    2. Un objectif raisonnable de confédération,
    3. Ceci contre l'Europe des financiers qui se fout de la séparation des pouvoirs et de la souveraineté populaire.
    A ces conditions, nous aurons le vote des souverainetistes fidèles aux idées de Philippe Séguin et celles de Dupont Aignan. Nous aurons aussi un vote plus large des sympathisants et militants du Front de Gauche : sinon ces derniers s'abstiendront ...
    Si nous ne gagnons pas ces voix-là, nous avons déjà perdu.

    RépondreSupprimer
  12. Mer i les gens ! Merci Poireau de faire la voiture balais.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...