29 décembre 2011

Pour 2012, si les blogs politiques n'existaient pas, faudrait-il les inventer ?


 Quand un copain blogueur politique – même du Modem – fait un billet à propos des blogs, c'est plus fort que moi : il faut que je réponde... C'est l'Hérétique qui s'y colle aujourd'hui, en me prenant à partie... « Difficile de mesurer l'impact des blogues politiques pour la campagne à venir. »

Plutôt que de lui répondre point par point ce qui serait chiant, je vais lui répondre point par point.

« En réalité, très rares sont les blogues qui ont vraiment impacté la sphère politique ! » Entièrement d'accord, mais il faudrait fermer nos gueules à ce sujet : il y a encore des gens qui pensent qu'on sert à quelque chose.

« Les blogues sont davantage des briques de réseaux sociaux que des îlots autonomes, désormais. » Ca ne veut pas dire grand chose mais j'ai toujours vu les blogs comme des éléments de réseaux sociaux, mes blogs étant le centre de « mon » réseau social, chaque blogueur s'organisant comme il veut.

« Bien sûr, les plus gros d'entre eux disposent d'une certaine audience, mais à l'échelle de l'hexagone, elle est confidentielle. » : oui. Pire que ça. En tout les blogs politiques représentent quelques dizaines milliers de lecteurs, disons 450 000 pour nous faciliter un calcul vu qu'il y a environ 45 millions d'électeurs...

« On dit d'ailleurs leur nombre en régression. » : c'est ce qu'on dit depuis toujours mais je crois que c'est faut, que le nombre de blogs est en augmentation. Ca serait important, je ferais des recherches précises.

« Les blogues auraient vocation à générer du contenu, des débats d'idées, de préférence de fond, mais il semble, au fil du temps, qu'ils aient délaissé ce terrain-là. » « contenu » est un mot affreux. Les blogs sont toujours là, à préférer le débat, mais certains blogueurs, comme nous, en sont lassés. Je fêtais hier mes six ans de blogage... En outre, on sait – à titre personnel – maintenant – par rapport à 2007, les blogs n'existant pas auparavant – que ce n'est pas le fond qui fait l'élection et encore moins le débat.

« Ce resserrement sur un lectorat averti explique par exemple l'échec du projet wikio, pourtant unique en Europe ». Quel échec ? Wikio a changé de nom pour se concentrer autour de la marque « ebuzzing », le portail d'actualité est toujours là, avec une belle ergonomie. Mais il est sur que les « médias alternatifs » n'affichent pas une très belle santé.

« Le fait que la blogosphère soit devenue quasiment monocolore n'aide évidemment pas son expansion. » Elle l'a toujours été ! Avant l'arrivée des blogueurs gauchistes dans le top Wikio, la blogosphère était apolitique, elle est devenue gauchiste assez rapidement vers fin 2008. Le top 20 Wikio n'a jamais eu plus de deux ou trois blogs de droite. En outre, peut-on limiter la blogosphère à « l'ex Wikio » ? Le blog de Koz continue probablement à avoir plus de lecteurs que les 20 plus gros blogs de gauche, Seb Musset et Sarkofrance compris, en cumul.
Et s'il n'y a pas de blogs Sarkozyste, c'est peut-être parce que ce n'est pas facile. Il en restait un, qu'on a essayé de soutenir, mais il nous a claqué dans les pattes, hier. Faut dire qu'à force de raconter des conneries...

L'Hérétique finit son billet avec une note très noire sur l'importance des blogs politiques (sauf certains blogs locaux), que je partage en grande partie.

Il n'empêche qu'on a toujours une place à se faire. Il faut chercher, travailler, … et ne pas commettre l'erreur de 2007, lorsque les blogs ont oublié le terrain. Les blogs peuvent faire du bruit, soutenir des causes, rappeler les journalistes à l'ordre, soutenir et encourager les militants, donner des idées aux équipes de campagne.

Par ailleurs, les médias en ligne (traditionnels ou non) ont besoin de se différencier de leurs confrères pour avoir une chance de toucher un public différent. Ils ont besoin des blogs pour cela. Nous avions en début de semaine une nouvelle version de notre éternel débat à propos de la rémunération des blogueurs. Peu importe pour l'instant.

Mon collègue Melclalex a récemment diffusé une série de graphiques comparant la France à l'Allemagne (graphiques que je vais récupérer sans vergogne pour illustrer ce billet même si ça n'a rien à voir).

Ces illustrations ont paru intéressantes à le Lab (le nouveau machin d'Europe 1, auquel je participe, d'où la publicité éhontée que je peux leur faire).

Ils en ont fait un billet, les braves gens.

Ainsi, de plus en plus, les médias vont avoir besoin de l'information telle qu'elle peut être présentée par les blogueurs.

Ca ne veut pas dire que les blogs auront un impact sur l'élection, mais les blogueurs n'ont pas le droit de passer à côté de l'opportunité qui leur est présentée.

Amen.

9 commentaires:

  1. excellent billet de fin d'année ;)
    @unouveaucompte

    RépondreSupprimer
  2. donc le tarif pour "récupération sans vergogne" de 3 graphiques c'est ..... 3 bières.

    J'ai arrondi par défaut parce qu'avec la nouvelle TVA ça faisait un peu plus mais je suis bon Prince.

    (big smiley)

    RépondreSupprimer
  3. Personnellement, quand je rencontre le verbe "impacter", je cesse immédiatement de lire.

    RépondreSupprimer
  4. Didier,

    Oui mais je passe mais journées de travail à corriger mes collègues alors les confrères blogueurs que je cite, hein !

    Melclalex,

    Sans vergogne et sans fax col.

    Unnouveaucompte,

    Merci.

    RépondreSupprimer
  5. @Didier
    Il y a un débat sur le sens du mot "impact". Au départ, c'est simplement un choc, mais aujourd'hui, par métonymie, on a fini par l'utiliser principalement pour les conséquences du choc.
    Ce n'est pas très recommandé, d'un point de vue littéraire, mais bon, moi, je ne trouve pas ça moche dans un blogue.
    @Nicolas
    Les pure-players récupèrent les blogueurs, pas les blogues.
    On verra bien, mais le blogue s'est banalisé, aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
  6. Je suis d'accord sur le fait qu'un blog sarkozyste ça fait pas sérieux déja que le gouvernement ....

    RépondreSupprimer
  7. N'aurais-je suscité qu'un seul vote à gauche avec mon petit blog en 3 ans et demi que je serais déjà satisfait !
    Et j'en connais au moins 3... alors je suis ravi !
    Admettons que chaque blog de gauche ait convaincu 3 personnes (ce qui est une petite probabilité), je laisse lolobobo (dont c'est la compétence), faire le calcul.
    En tout état de cause, et quelque soit le résultat, c'est mieux que rien, non !?

    RépondreSupprimer
  8. Je ne sais pas si les blogs sont susceptibles dinfluencer les électeurs. Cependant, je dirais tres égoïstement que votre blog présente au moins un avantage : celui de susciter des vocations. En d'autres termes de donner à chacun d'entre nous l'envie de s'exprimer.
    Merci pour tout !

    RépondreSupprimer
  9. Bien sûr qu'on les inventerait ! ... Quelle que soit leur audience, un petit ça plus un petit ça ...
    Belle journée

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.