30 décembre 2011

Quand @YannSavidan présente ses voeux au Président de la République

Bonsoir, Hips, Monsieur le Président,

Y’a l’gros avec sa crav'touze à chier qui m’dit comme ça, qu’il était coutume, quand on est blogueur zinfluent, d’adresser ses vœux au Président de la République.

La situation est délicate d’autant qu’il me prend après l’apéro.

J’dois r’connaître que j’vous ai un peu titillé cette année. Faut m’comprend’ aussi ! Quand j’ai été embauché comme blogueur, le taulier m’a demandé si je voulais faire blogueur réac ou blogueur gauchisse. J’savais pas trop. Du coup, je voulais tirer à pile ou fesse mais mon admiration sans faille pour Jack Lang est r’venue à la surface.

C’était écrit : j’ai fait blogueur gauchisse.

L’PS, c’est sympa ; y’a plein de jeunes gonzesses aimab’ comme tout. Chez vous aussi, r’marq, mais elles semb’ plus dures à maîtriser, sauf la p’tite Pécresse, par exemp'. Les gars du PS sont assez proches des vrais gauchisses, ceux qui picolent du rouquin dès l’réveil. Ca m’allait bien. Sans compter que dans mon patelin, avec les algues vertes et tout ça, j’sentais bien le vent tourner vers les zécolos. Hein ! Au bord d’la mer, Duflot, ça l’fait bien…

J’m’ai donc retrouvé embrigadé dans c’bordel sans trop savoir où j’allais mais avec toujours des conneries à raconter. J’avais trouvé l’créneau : il suffisait de bavasser quelques bricoles avant sept heures, j’étais le premier, après Sarkofrance, mais bon, hein… Du coup, tous les crétins backtweetaient ou liaient mes billets, j’ai connu la gloire.

Cela dit, travailler plus pour gagner plus, c’est une chose, enfin, c’est vot’ truc, quoi, mais mais ça paye ni les demis au comptoir ni les allers-retours à Paris pour m’saouler la tronche avec les potes de Bicêtre...

Si par mégarde j’ai pu écrire que vous étiez totalement incompétent, que vous aviez laissé filer le chômage, la dette, les bas de Trublyonne et tout ce qu’on peut laisser filer, c’est pour l’job, hein ! Blogueur gauchiste, il faut aussi du contenu. Parce que les primaires, ça va cinq minutes. Pour l’audimat, faut quand même de l’antivous.

J’vous en veux pas hein ! On a bien rigolé quand vous aviez faire v’nir Kadhafi en grandes pompes. Et l’coup des Rafale vendus au Brésil, faudrait pas qu’on oublie non plus. C’te rigolade. Par contre, avec l’histoire de Karachi, j’ai rien compris. Heureus’ment que j’ai des collègues compétents. N’empêche que si vous souhaitez r’partir pour un s’cond mandat, faudrait voir à trouver un truc plus simple, hein ! Parce qu’à mon âge, à part sénateur ou Giscard, j’vois plus trop c’que j’pourrais faire.

Caleçon’tienne, y m’faut maint’nant vous présenter des vœux.

Ma foi, j’aime bien c’te position de blogueur d’opposition. C’est confortab’. Alors comme je sens bien que vous avez envie de r’partir pour un tour, tout ce que je peux vous souhaiter c’est de mettre à profit les quatre prochains mois pour résoudre la crise économique, résorber la dette, diminuer franch’ment le chomdu, réduire la pauvreté, diminuer l’ins’curité, rétablir une éducation pour nos enfants, l’avenir de la France, r’forme la finance mondiale, …

Peut-être pourriez vous prop’ser, par exemp’, une grand’ réforme fiscale ou un contrat de génération ?

J’vous souhaite de réussir, de satisfaire vos électeurs, de rendre la confiance aux français, de rétablir la pos’tion d’la France dans l’monde.

Mais j’su pas très bon en vœux. Je vous fais les mêmes chaque année depuis cinq ans…

Et vous échouez.

Alors je vais faire d’aut’ vœux. Une r’trait’ heureuse, en famille, pour élever vot’ nouveau môme, vous occuper d’vot’douce, faire que’que voyages avec les copains, dans leurs yachtes, chez les riquains, ou q’vous voudrez. Vous r’posez quoi !

P’têt que vous pourriez ouvrir un blog, vous s’rez r’çu à la Comète, pour les Kremlin des Blogs, avec d’auts blogueurs d’opposition, ceux qui ne tarderont pas à poindre, pendant que moi, avec les copains gauchistes, je pourrais, à mon tour, prendre un repos bien mérité.

Tous mes voeux !

Vot’ dévoué,

Yann, blogueur syndiqué.

11 commentaires:

  1. J'aime le beau turban
    De Yann Savidan
    Ça fait très Bretagne
    Il lui manque un pagne.

    Bonne année Nicolas!
    Jean-Jacqued

    RépondreSupprimer
  2. A voir comment Carlita se tortille, à n'en pas douter, les voeux de Yann Savidan lui ont fait vive impression !

    RépondreSupprimer
  3. Thibaultdm s'ra content s'il l'ex président vient au KdB l'an prochain
    :)

    RépondreSupprimer
  4. @Apolline
    Tiens Salut Apolline
    Très bonne fin d'année !
    :)

    RépondreSupprimer
  5. Bô le BôBiyé !?!
    Santé!

    RépondreSupprimer
  6. Bem,

    Merci.

    Gildan,

    Tu crois ?

    Apo,

    Tu crois ?

    JJU,

    Merci, bonne année !

    RépondreSupprimer
  7. Très beau billet, mais très difficile à lire dans "la langue de Toopty" comme l'appelle Chimulus très bon réveillon et bonne année 2012 à tous Nanougk33

    RépondreSupprimer
  8. On dirait du Alexandre Benoit Bérurier de la grande époque.
    Bravo !

    RépondreSupprimer
  9. Nanougk,

    Merci !

    Captain,

    Merci mais j'arrive pas à la ch'ville.

    RépondreSupprimer
  10. Excellent mais Yann aurait rajouté dans cet état " Ah oui, vot'femme est bonnasse m'sieur l'président mais qu'est-ce qu'elle est con"

    RépondreSupprimer
  11. Il est grossier à ce point là ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.