05 décembre 2011

Le France n'a pas inventé la solution finale. Ni l'eau chaude...

« Je suis de ceux qui pensent que la France n'a pas à rougir de son histoire. Je voudrais rappeler à tous ses détracteurs que la France n'a pas commis de génocide. Elle n'a pas inventé la solution finale. La France a inventé les droits de l'Homme et est le pays au monde qui s'est le plus battu pour la liberté du monde. Voilà ce qu'est l'histoire de la France ! »


Le Monde, hier : « Le premier ministre, François Fillon, a estimé dimanche 4 décembre qu'il était "grand temps" pour François Hollande de trouver "la fermeté de mettre un terme aux dérapages de ses amis", un candidat à la présidentielle ne pouvant "être l'otage complaisant d'une dérive stupide aux relents germanophobes".

"Nicolas Sarkozy n'a pas de leçon de patriotisme à recevoir de la part de ceux qui croient défendre l'intérêt national en caricaturant nos amis allemands", a déclaré le premier ministre à Asnières-sur-Oise (Val-d'Oise). Il a qualifié d'"irresponsable" et "même indécent de jouer sur des formes du sentiment national qui appartiennent au passé".

"Il est dangereux d'instrumentaliser le patriotisme pour caricaturer et pour blesser nos partenaires", a-t-il poursuivi. "C'est l'honneur du président de la République que de s'interdire toute attitude qui pourrait créer un fossé entre la France et l'Allemagne, qui pourrait libérer des forces enfouies aux tréfonds de notre histoire et enclencher la mécanique infernale de la division", a proclamé M. Fillon. »

J’encourage Monsieur Fillon à relire les discours de son chef avant de donner des leçons de morale.

François Fillon pourrait il avoir « la fermeté de mettre un terme aux dérapages de ses amis » quand, par exemple, Claude Guéant crie bien fort que DSK a été contrôlé en 2006 alors qu’il allait se faire éponger la nouille, comme tout bon citoyen.

« la France n'a pas commis de génocide. Elle n'a pas inventé la solution finale. » 

Va surtout falloir trouver la solution finale à cette droite abjecte.

N.B. : Merci à France Info d'avoir passé l'extrait du discours de Nicolas Sarkozy dans le journal de 7h30.

13 commentaires:

  1. Décidément ces donneurs de leçons feraient bien de la fermer au lieu de faire de la politique politicienne sur les propos de la gauche.

    RépondreSupprimer
  2. Hélas, le Français a la mémoire courte !

    RépondreSupprimer
  3. Il est toujours plus facile de voir la paille dans l'oeil du voisin ...
    " la France n'a pas commis de génocide "
    Il serait plus exact de dire qu'elle n'a jamais eté condamnnée ce qui n'est pas la même chose !!!! ces messieurs devraient avoir le verbe moins haut .
    Pour le reste il arrive aux Nations d'avoir des " Géants " ... las nous, nous devons nous contenter de... Guéant !!! .

    RépondreSupprimer
  4. Tiens France Info fait oeuvre utile pour une fois

    RépondreSupprimer
  5. attention au fait c'est LA France pas LE France. C'est bateau mais c'est ainsi.

    RépondreSupprimer
  6. C'est la même droite qui, sur un autre registre, va jouer de l'identité nationale et du patriotisme quand il s'agit de stigmatiser les immigrés.


    Un coup nationalistes pour récupérer les électeurs du FN, un coup europhiles quand il s'agit d'abandonner notre souveraineté économique.


    Ras le bol de ces arrivistes. Ils n'ont aucune conviction, juste la soif de pouvoir.

    RépondreSupprimer
  7. Attention aux abus de langage.. "se faire éponger la nouille" ça va, mais "comme tout bon citoyen" c'est limite :-)

    RépondreSupprimer
  8. Tout est dit, dans le billet, comme dans les commentaires.
    Certes pas de solution finale, mais un Vichy et une guerre d'Algérie bien sautillante, on a pas été de petits joueurs non plus !

    RépondreSupprimer
  9. Comme il est facile de critiquer à distance.
    Juste un peu d'Histoire.
    1884-1885 : Conférence de Berlin voulue par Bismarck pour organiser la colonisation.
    1885 : Violent discours de Jules Ferry à l'Assemblée Nationale pour confirmer la volonté gouvernementale de participer à la colonisation (il a eu la réponse de Clémenceau).
    pour ceux qui voudraient lire le texte des discours, il est accessible à la question : "28 juillet 1885" dans google.

    Bismarck n'était que dans l'air de son temps et notre monarque et ses conseillers ne sont que des incultes.

    RépondreSupprimer
  10. Pardon d'être à la bourre, mais j'étais à la charcuterie. La France a bel et bien “inventé” le génocide, en 1793 et 1794, en Vendée et alentour. Les communistes puis les nazis n'ont fait que perfectionner ce que leurs camarades révolutionnaires français avaient entrepris.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...