14 janvier 2012

La campagne ordinaire d'un député UMP ?

 Marc Le Fur, vice-président UMP de l'Assemblée Nationale et accessoirement député de ma circonscription natale (ou presque, ne comptons pas les redécoupages...) est en campagne électorale.

Ca se voit...

Tiens ! Sur son blog, dans les billets de cette catégorie, il décrit toutes les subventions qu'il obtient pour les patelins du coin. Il n'a rien fait depuis la mi-décembre, mais allez voir avant ! Vous pourrez cumuler tous les montants et le comparer avec ce qu'arrivent à dépenser les autres députés de France... D'ailleurs, je suis aussi abonné au blog de M. Gosnat député communauté de ma circonscription de résidence : il évoque sur son blog ses actions à l'Assemblée Nationale, pas ce qu'il fait au niveau local. Peut-être a-t-il moins de subventions à distribuer ?

Les événements du week-end montrent que les pouvoirs publics tiennent beaucoup à la réélection de M. Le Fur. Les trois premières illustrations ce billet sont issues de l'édition locale du Télégramme de Brest, d'hier et d'aujourd'hui. Vous pouvez cliquer dessus pour les agrandir.

Sur la première, juste à gauche (on se demande pourquoi...), vous reconnaitrez aisément le Ministre de l'Intérieur. Il y a également Marc Le Fur. J'ai réservé les flèches de couleurs pour les autres photos mais, parmi les personnes présentes, il y a Gérard Huet, le Maire de Loudéac, vous le reconnaitrez à la cravate bleu-blanc-rouge. Je pense (mais ne suis sûr de rien) que le quatrième, à droite de Claude Guéant (sur la photo seulement, je crois), est M. Le Helloco, Président de la Communauté intercommunale pour le développement de la région et des agglomérations de Loudéac (vous pouvez respirer).

J'en profite pour saluer les copains de la section locale du Parti Socialiste de Loudéac et leurexcellent blog (avec encore moins de fautes d'orthographe que le mien). Pendant la législative, mon blog leur sera acquis (d'autant qu'à Bicêtre, je vais fermer ma gueule puisque je vais voter pour un communiste).

Il leur faudra bien ça, ainsi qu'au candidat socialiste, Loïc Cauret. J'en profite pour signaler son blog qui est très bien (je vous le conseille sincèrement : il n'évoque pas uniquement la politique locale et a de très bons billets de fond à propos de la politique nationale). D'ailleurs, les copains blogueurs politiques de gauche sont invités à le relayer. Il lui faudra bien ça disais-je. En effet, passons directement à la deuxième illustration, là, à droite, et voyez le texte en rouge au bout de la flèche.

Marc Le Fur, député UMP de la circonscription Lamballe Loudéac et, je suppose, candidat pour un nouveau mandat, aura droit à une émission sur France 3 Bretagne. Je ne doute pas que le Service Public de la Télévision mettra son antenne aussi longuement à la disposition de l'ensemble des candidats...

La troisième photo contient deux flèches, ce qui n'a rien d'exceptionnel. La première pointe sur le déploiement du ou des tireurs d'élite sur le parcours de M. Guéant.

Figurez-vous que je suis arrivé au bistro, le 1880 Café dont je parle parfois dans mon autre blog, vers 17h30. Les copains étaient en émoi : le bâtiment avec le tireur d'élite est juste en face du bistro. Et c'est là qu'habite le patron qui était justement chez lui pour sa pause. Qu'elle émotion ! Je suppose que c'est probablement elle qui leur a fait voir plusieurs tireurs d'élite (qu'ils appellent snipers, ils n'ont pas le même respect que moi envers les forces de l'ordre, les méchants gauchistes)...

Vous avez bien lu : en 2012, quand le Ministre de l'Intérieur se déplace dans un patelin de 10000 habitants du Centre Bretagne, les responsables de sa sécurité jugent nécessaire le déploiement de tireurs d'élite sur son passage. Dans quel pays vivons-nous ?

La dernière flèche est plus anecdotique mais elle indique que Claude Guéant est arrivé à 16h25. Je suis probablement arrivé deux ou trois minutes plus tard, en venant de la même direction (voir le reste de l'article et prenez Google Map) et je suis passé par le centre ville (ben oui, quand je suis arrivé au niveau de la rocade, il y avait la queue au feu rouge alors que la voie était libre en face)(il faut toujours être précis dans les billets locaux, sinon les ploucs vous engueulent quand vous les croisez au bistro, après).
Je n'ai strictement rien vu...

La quatrième illustration représente l'évolution de la dette en France. Surtout de cliquez pas pour l'agrandir. Elle est hors sujet. J'espère que les frais occasionnés par Monsieur Guéant à l'occasion de ses visites à la campagne seront comptabilisés dans les comptes de campagne.

Y compris mes bières puisque j'ai du servir de soutien psychologique aux indigènes qui ont vu des déploiements de snipers.

Mauvais pour l'image, ça...

13 commentaires:

  1. Bien vu, les "indigènes" vont aimer ce billet, j'en suis persuadé.

    RépondreSupprimer
  2. Il n'est pas en panne de bandeau le blog de Cauret ? Un détail mais quand même. Très certainement une maintenance.

    RépondreSupprimer
  3. Si tes bières sont comptabilisées dans les frais de campagne de l'ump ... ils n'auront plus de pognons pour faire imprimer les affiches et les bulletins de vote.

    ;-)

    RépondreSupprimer
  4. C'est pas ce type qui décroche de la préfecture des légalisations d'élevages de porcs agrandis illégalement ?

    RépondreSupprimer
  5. On croirait que la campagne c'est tranquille, la mer sans arrêt, les goëmons, démons et merveilles, toussa ... Mais pas du tout ! ... les ministres viennent depuis Paris pour aider leurs potes à tirer la bourre des autres ! ... C'est pas vrai ! ... Tu peux même pas être peinard au bistro !

    RépondreSupprimer
  6. David,

    Oui...

    Estelle,

    Si !

    Apollune,

    C'est plus les algues vertes que le goëmons...

    RépondreSupprimer
  7. Des tireurs d'élite pour protéger un ministre de l'intérieur de droite. Parano, le Guéant! Il croit que les socialistes vont essayer de le poignarder?
    Quand Hollande aura gagné, le ministre de l'intérieur de gauche sera lui aussi accompagné de tireurs d'élite.
    Mais là ce ne sera pas pareil: on ne sait jamais ce qui peut passer par la tête d'un sarkoziste relégué dans l'opposition.

    RépondreSupprimer
  8. Pangloss,

    Je ne parle pas de parano mais d'ambiance et de coût. Je ne sais pas quelle menace existe.

    RépondreSupprimer
  9. Les titreurs d'élites face aux tireurs de litres, un combat forcément inégal ! :-)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...