29 janvier 2012

Nicolas Sarkozy : le pari fou du sauve-qui-peut !

Nicolas Sarkozy serait-il désespéré ? On a appris, hier, qu’AngelaMerkel allait le soutenir pendant les élections. Restez groupir ! La bonne dame va venir nous expliquer que la politique menée par Nicolas Sarkozy est la seule possible, qu’il est sage et digne de baisser sa culotte devant ses dictats.

« Ich möchte hiermit meine offizielle Kandidatur… » Nous dira-il cela, ce soir, à l’ORTF ?

Dans les médias, il est de bon ton de faire des supputations diverses à propos de la date de l’annonce de la candidature. Ce n’est pas utile ! On sait qu’il sera candidat. On le savait pour Chirac en 2002. On avait un doute pour Mitterrand, en 1988.

A mon avis, largement partagé par une majorité d’observateur, il ne dira rien ce soir… mais on ne sait jamais. De toute manière, il sera candidat. Par contre, à mon avis, c’est une erreur de ne pas l’annoncer maintenant. Les gens ne supportent plus ses agissements en tant que Président : la seule manière de se faire oublier un peu serait de ne plus être président mais de redevenir le candidat brillant qu’il a été… Nous la jouer : « on a traversé la crise avec difficulté mais sans sombrer, il nous faut maintenant reprendre le rythme des réformes, papati, patata, l’espoir et tout ça… Je suis le Président qu’il faut à la France pour agir dans le nouveau contexte économique mondial et remettre la finance au service des peuples. »

En annonçant, si tôt, le soutient d’Angela Merkel, il montre exactement le contraire : la soumission inéluctable au monde de la finance, à l’Euro fort, … Il faudra, dans les blogs, que l’on montre un état détaillé de l’Allemagne, son taux catastrophique de travailleurs pauvres, le vieillissement tragique de la population, …

Non ! Selon la presse, Nicolas Sarkozy devrait annoncer une forte hausse de la TVA (souhaitée aussi par François Bayrou…).

C’est une erreur économique. La hausse de la TVA pèsera sur la consommation, seul moteur possible pour la croissance.

C’est une injustice sociale. C’est augmenter les charges pesant sur les familles. 150 ou 200 euros de pouvoir d’achat en moins par an pour un ménage.

C’est une erreur électorale. Tout le monde la paye, y compris les retraités, qui votent majoritairement conservateur et qui vont sentir la douloureuse passer avant l’élection.

France Soir titre : « Le pari fou de Nicolas Sarkozy »

Ca y ressemble !

France Soir annonce d’autres mesures qui pourraient être prises, comme l’augmentation de la CSG (une baisse du salaire net, donc), une nouvelle réforme de la durée du temps de travail (encore unéchec), …

Il veut passer pour l’homme du courage mais risque d’écorner encore le statut du chef de l’état en agissant dans la précipitation, comme pour un sauve-qui-peut général. Les Français ont besoin de calme, pas d’une succession d’annonces, dans lesquelles on ne comprend rien.

Encore une fois, il montre qu’il a perdu la main. Mais restons prudents, il a déjà montré sa capacité à mener de remarquables campagnes électorales !

Le pari est osé : faire exactement ce qu’il ne faudrait pas faire, tant économiquement qu’électoralement.

Cela peut-il payer ?

On sait ce qu'a coûté la hausse de la TVA à la droite, par le passé...

8 commentaires:

  1. C'est la débandade, reste plus que la politique de la "terre brûlée", ça ne me semble pas tenable...

    RépondreSupprimer
  2. Perso, je l'encourage à prendre ces mesures d'austérité .
    Si ça peut aider les Français à (enfin) le pousser vers une retraite à 57 ans...

    Fonce Sarko! Fonce!
    ( Faut toujours se réjouir des gens qui vous facilitent le boulot)
    ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Cela m'étonnerait qu'il ne consente pas une dernière salve d'avantages à son électorat de privilégiés qui ne manque pas de se plaindre des contrats de travail des salariés trop contraignants, des lois sur les baux d'habitation qui rendent inexpulsables des salauds de pauvres et de nouveaux pauvres des classes moyennes tout aussi assistés et de mauvaise foi, qui ne peuvent plus payer 1500 € de loyer par mois pour un deux pièces de 35m2 ! ...

    RépondreSupprimer
  4. PS Sur la photo
    ça commence comme ça, mais ça finit qu'y en a un qui mange la tête de l'autre ! ...

    RépondreSupprimer
  5. C'est un texte intelligent mais Hollande fera exploser, lui aussi, la pauvreté, sucera, lui aussi, la brave mémère Merkel. Alors?
    Dans cinq ans, tu seras, (au chomage), dans la position inverse, à pleurer sur la montée du FN, parce qu'Hollande n'aura pas été à la hauteur. Les problèmes, pour vous, commencerons le lendemain de l'élection. Je crois que vous ne l'avez pas encore compris. En plus, d'un second tour Hollande - Le Pen (avec un projet)
    Jard

    RépondreSupprimer
  6. Hélas, Anonyme a raison.
    L'éventuelle victoire de Hollande est un fusil à 1 coup qui nous rapproche de la guerre et du fascisme.
    Hollande est un Papandréou ou un Zapatero bis qui dégoutera le peuple de gauche.
    Remember la République de Weimar !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...