18 janvier 2012

Sommet de crise ou chômage au sommet

L’Elysée décrète l’état d’urgence contre le chômage ! Il est en effet urgent qu’ils s’y mettent, il leur reste 4 mois… Voila une nouvelle agitation de l’Elysée pour occuper les médias. Un sommet de la poudre aux yeux.

Probablement sans même négocier, le Chef de l’Etat devrait annoncer un tas de mesures qui ne seront jamais votées car la session parlementaire se termine bientôt et que le Sénat y sera logiquement hostile.

Pourtant, on attendrait du Président de la République une vision à long terme. Il veut rester le président qui agit, jusqu’au bout, alors que ça fait cinq ans qu’il agit. Tout ce qu’on retiendra de son mandat est une catastrophe économique : dette et chômage à tous les étages.

Une vision à long terme ? Le voila qui entend résoudre le problème du chômage en quatre mois…

Il nous aura tout fait.

8 commentaires:

  1. Une nouvelle agitation en effet...

    RépondreSupprimer
  2. Tu n'as pas compris. Il cherche des idées pour son programme. Enfin pour nous faire des promesses qu'il pourra ne pas tenir.

    RépondreSupprimer
  3. Ce que je ne comprends pas, mais on sait que je suis stupide (coucou Suzanne !), c'est comment ce président peut-il tenir aujourd'hui un sommet contre le chômage, annoncer des mesures et, de l'autre main, prévoir qu'en mai prochain, il aura lui-même changé, une fois encore !
    :-)

    RépondreSupprimer
  4. il a pas FREE , il a rien compris

    RépondreSupprimer
  5. Ce que je ne comprends pas, c'est ce que les syndicats sont allés f... dans cette galère ? Est-ce que le Président de la République est un "partenaire social" = un interlocuteur tel que le code du travail le prévoit ? NON ! ... Alors ils auraient dû y aller et rester assis sur les escaliers ! ... Participer à ce numéro de claquettes, est-ce le rôle d'un syndicat ?

    RépondreSupprimer
  6. sont polis les syndicats, méritent..la legion d honneur...

    RépondreSupprimer
  7. Stef,

    Ouais.

    Soerpix,

    Ah merde.

    El Camino,

    Ca vient.

    Poireau,

    Va comprendre.

    Apo,

    Non, mais ils n'ont pas le choix.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...