09 janvier 2012

Suppression du quotient familial

Repéré par Homer, un des premiers volets du programme de François Hollande est détaillé dans les Echos : il s'agit de la suppression du quotient familial et de son remplacement par un Crédit d'Impôt.

En fait, c'est la Direction du Trésor qui a fait une étude d'impact, prouvant que la mesure est prise au sérieux.

Rappelons qu'il s'agit d'une des plus vieille niche fiscale qui existe, une des plus injuste, puisqu'elle ne donne aucun avantage à la moitié des ménages, ceux qui ne sont pas imposés, faute de revenus et, surtout, un ménage gagnant deux fois le SMIC va gagner 269 euros pour un enfant alors qu'un ménage à 15 fois le SMIC va toucher 2200 euros.

"Dans le détail, [cette réforme] ferait près de 5 millions de gagnants (à hauteur de 829 euros par an en moyenne) et un peu moins de 4,5 millions de perdants (à hauteur de 931 euros en moyenne). Pour près de deux tiers des ménages, la réforme serait neutre. Les gagnants se situeraient parmi les ménages gagnant jusqu'à 3 SMIC (soit 4.200 euros brut par mois). L'impact serait défavorable au-delà." Les pertes seraient mêmes très importantes pour les familles d'au moins trois enfants gagnant beaucoup d'oseille.

Tant pis pour elles.


16 commentaires:

  1. Faudrait également imposer tous les foyers, pas seulement la moitié. Même 10 euro d'impôts, mais que tout le monde paie l'impôt.

    Ensuite, on pourrait dire qu'on va faire payer plus les gens aisés. Ce serait peut-être plus facile pour eux de l'accepter.

    RépondreSupprimer
  2. Cela va se traduire par une pression fiscale supplémentaire sur l'ensemble des ménages et un crédit d'impôt pour les familles nombreuses non-imposables. Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit mais je me demande si celui qui a soufflé cette idée lumineuse à Hollande n'est pas une taupe du FN.

    RépondreSupprimer
  3. Heureusement qu'il ne sera pas élu : on joue à se faire peur…

    RépondreSupprimer
  4. Renaud,

    On y pense. D'où la réforme fiscale avec son ultime volet : la fusion de l'IR et de la CSG.

    C'est un sujet (l'imposition de tous) qui m'est cher.

    Pangloss,

    Non. Lis l'article. Ça va coûter à ceux qui touche trois fois le smic. Et encore, vu les montants en jeu... Seuls les très riches avec beaucoup de mômes perdront.

    RépondreSupprimer
  5. Didier,

    D'une part il pourrait être élu. D'autre part Sarko pourrait très bien mettre ça œuvre, vu que c'est un rapport des services de l'état et qu'il nous a habitués à faire tout et son contraire. Les classes populaires vont toucher un chèque et les bobos vont raquer...

    En outre, en tant que réac de service vous auriez pu gueuler contre les immigrés qui font beaucoup de mômes. Qu'est ce que vous foutez, merde !

    RépondreSupprimer
  6. et le gel des tranches de l impot sur le revenu ......on en reparleras

    RépondreSupprimer
  7. Oui, ça va coûter à certains et ça va rapporter à d'autres. Ce n'est pas moi qui ai parlé des immigrés mais puisque tu m'y fais penser, je me demande si tu n'as pas un peu raison. Mais ça doit être fait exprès alors c'est pas grave, "Ils" ont leurs raisons.

    RépondreSupprimer
  8. J'adhère complètement à cette partie du programme.

    RépondreSupprimer
  9. Pangloss,

    Ça n'est que la suppression d'une énième niche fiscale. C'est nécessaire.

    Apollyne,

    Ouf !

    RépondreSupprimer
  10. Je reste sceptique sur le fait que François Hollande puisse gagner des élections avec ce genre de mesure. Combien de ménages - ou de parents isolés - risquent de se retrouver imposables avec une telle mesure ?

    RépondreSupprimer
  11. Faut tout faire pour flinguer cet abruti. Merci pour l'info.

    RépondreSupprimer
  12. Faut tout faire pour flinguer cet abruti. Merci pour l'info.

    RépondreSupprimer
  13. Tizel,

    Oui, combien ?

    L'Hérétique,

    Tu es toujours aussi con, c'est un plaisir ! Cela dit, la droite catho peut encourager la natalité et oublier le fond...

    RépondreSupprimer
  14. Supprimer le quotient familial, pourquoi pas (POUR, à titre perso), si on supprime aussi les allocations familiales ?

    L'Etat (c'est à dire l'argent pris à un contribuable) n'a pas à chercher à influer sur les decisions privées et personnelles des individus.

    RépondreSupprimer
  15. Moi je suis pour:
    - çà va inciter les riches à faire moins d'enfants et il y aura moins de privilégiés dans les grandes écoles
    - çà va inciter les pauvres à faire à plus d'enfants, et on sera plus nombreux pour faire la révolution

    RépondreSupprimer
  16. Pour et depuis longtemps un de mes premiers sujets polemiques sur la toile !!!!
    Mais toi qu'on dit " Zinfluant " a juste titre conseille leurs d'etres tres pédagos sur le sujet et se sortir " le doigt du c.." car si non gare !!
    Il n'y a qu'a voir comment une mesure cynique tel que les droits sur l'héritage 156.000 euros par enfant ; ceci permis aux deux parents qui plus est ; TOUT LES 6 ANS !!! ceci sans aucuns droits aucuns .... incroyablement défendus par tous ; petits donateurs compris ? !!!! .
    Sans parler des heures sup défiscalisées ... il y a de quoi se la prendre et se la mordre .

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...