24 janvier 2012

Des baffes !

Je retire ce que je disais ce midi. Les Trucs me sont de plus sympathiques. Ils viennent de créer ce jeu.

Je vous "google translate" l'article : "Un site de jeu turc a dévoilé aujourd'hui un jeu basé sur Internet qui vous permet de gifler le président français Nicolas Sarkozy.
 
Le jeu vidéo a été téléchargé sur le site Web après heure www.sunoyun.com un texte de loi criminalisant la négation du génocide arménien réclamations a été approuvé par le Sénat français.
 
Le jeu, intitulé "Slap Sarkozy," vous permet de contrôler une main sur l'écran avec votre souris et tape une date méfiance Sarkozy devant un décor de paysages de Paris aussi dur que possible.
 
Dans la section des définitions du jeu, les développeurs de demander aux joueurs: «Ne pensez-vous pas Sarkozy mérite une bonne claque dans le visage?" et donne un bref compte rendu des récents développements politiques qui ont conduit à l'approbation de la "négation du génocide» la loi.
 
Le jeu est disponible en sept langues différentes; sans surprise, le français n'est pas l'un d'eux.
 
Le jeu calcule la vitesse à laquelle vous frappez Sarkozy et donne le résultat en kilomètres par heure. Toute gifle qui tombe en dessous de 200 km / h est considéré comme «échec» par le match."

8 commentaires:

  1. Le motif du truc est quand même glauque: un génocide...

    RépondreSupprimer
  2. Non Romain, le truc c'est qui dit l'Histoire ! :-)

    Sinon, bah, faut le traduire en français mais même sans ça, je crois que la plupart des électeurs ont compris l'idée ! :-))

    RépondreSupprimer
  3. ça me rappelle Paf le chien qui avait eu un tel succès qu'on avait inventé un truc équivalent avec Sarko à la place du chien, et c'était un jeu français !

    RépondreSupprimer
  4. çà défoule bien quand même :-))

    RépondreSupprimer
  5. S'ils s'en prennent à Sarko en pensant nous vexer c'est raté ^^

    RépondreSupprimer
  6. Cela serait bien de leur faire un jeu web aux Turcs où l'on tue des enfants arméniens qu'on entend crier d'horreur.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...