16 janvier 2012

Le Paquebot France ?

« Dans un communiqué, l'ancien ministre du budget de François Fillon tente de relativiser l'avis de l'agence américaine en soulignant que "cette appréciation n'est pas aujourd'hui partagée par les deux autres grandes agences. L'agence Fitch a même confirmé le triple A de la France pour 2012 en début de semaine" précise-t-il, tout décernant un satisfecit à la la majorité pour sa gestion de la crise. »

Alors ! Vous avez bien compris, bande de mécréants ! C’est l’agence qui s’est trompée ! La preuve : les deux autres n’ont pas bougé leurs appréciations ; c’est donc que la majorité a bien géré la crise.

« Dans un entretien accordé au Journal du Dimanche du 15 janvier, le premier ministre s'offusque de "l'appétit avec lequel certains candidats à la présidentielle se sont jetés sur la décision de Standard & Poor's".
Cela ne "dénote pas un grand sens des responsabilités" a poursuivi l'élu sarthois, suivi sur cette ligne par les responsables de l'UMP. »

Vous avez vu le toupet de ces gauchistes ? Ils profitent de l’abaissement de la note pour se foutre de notre gueule, pour dire que c’est notre faute, qu’on a mal géré. Ils ne sont franchement pas responsables, hein !

Voila ! La majorité ne sait plus quoi dire. Mais elle le dit.

Du côté du Modem, ce n’est pas franchement mieux ! « Le candidat MoDem, François Bayrou, a également renvoyé dos à dos ses principaux adversaires évoquant une "co-responsabilité" UMP-PS dans la situation économique. » François Bayrou oublie qu’il était ministre dans la période où la dette a le plus augmenté (avant l’arrivée de Nicolas Sarkozy au pouvoir, mais ils ne jouent pas dans la même division… sauf que Nicolas Sarkozy a été ministre du budget d’un des gouvernements dont faisait partie François Bayrou).

Du côté des blogs de droite, ce n’est pas spécialement mieux ! Un petit tour chez le sympathique Authueil :

« Que de cirque autour de la perte d'une note d'agence internationale. Pourtant, on le savait depuis plusieurs mois qu'on le perdrait, ce triple A. Et encore, ce n'est que dans une agence sur trois, les autres nous conservant le triple A. On a eu un défilé de politique de droite et de gauche qui nous ont sorti les conneries les plus énormes et surtout les plus stupides, pouvant se résumer à "je n'y suis pour rien, c'est la faute de l'autre". Les militants ont relayé ça sur Twitter, provoquant chez moi une nausée qui m'a éloigné de twitter pendant 24h. Si le reste de la campagne est de ce niveau, on ne risque pas de m'y voir. »

Ah ! Le gouvernement a pris les mauvaises décisions depuis 5 ou 10 ans et on ne devrait pas le dire. Pour un peu, mon copain FalconHill passerait ici pour dire qu’en dénonçant la mauvaise gestion, je fais de la politique de caniveau.

Dans cette histoire, la palme revient peut-être à Gérard Longuet (si on fait abstraction de Luc Chatel, quand même) : « Il y a des capitaines qui frôlent trop les côtes et qui conduisent leurs bâteaux sur les récifs et je trouve que François Hollande côtoie et tutoie les déficits publics avec beaucoup de complaisance. » 
Je rappelle à Monsieur Longuet que François Hollande n’est que capitaine de pédalo et que, pour l’instant, c’est Nicolas Sarkozy qui est à la barre et qui a amené la France dans ce désastre.

Il ne tient plus lecap.


6 commentaires:

  1. Pour un peu, ton copain Falconhill passerait te dire qu'il en a juste un peu marre de ce tapage systématique et ostentatoire dans tes billets sur ceux qui ne pensent pas l'intégralité de ceux que toi tu penses sur ton candidat Hollande.
    Ca commence à me courir un peu, ces sous-entendus et ces suppositions sur ce que, caricaturalement, je devrais penser...

    Ça sera très long si ça doit durer comme ça jusqu'en Mai...

    Fais campagne. Défend ton candidat (tu le défends très bien). Tape sur le gouvernement (tu le fais très bien aussi).
    Et les attaques et le discrédit sur ceux qui ne pensent pas l'intégralité de ce que toi tu penses, si tu en fais moins, ça n'enlèvera aucune qualité à ton discours...

    RépondreSupprimer
  2. Hé ho ! Tu vois le mal partout ! C'était juste une plaisanterie entre nous...

    RépondreSupprimer
  3. C'est pas bien de dire des contrevérités sur Bayrou ^^

    RépondreSupprimer
  4. Pas le droit de s'inquiéter de la situation de la France ?

    RépondreSupprimer
  5. Il y a de moins en moins de commentaires sur les billets politiques "campagne présidentielle".

    Comme si on était déjà très, très fatigué, et qu'on peine à s'enthousiasmer pour lui, ou pour elle, ou pour lui.

    RépondreSupprimer
  6. Nicolas, tu as raison en plus (sur ton commentaire). Désolé.

    En plus, obnibulé par le lien que tu m'as fait (j'étais énervé ce matin), je n'avais pas remarqué la phrase de Longuet. Au moins aussi conne que celle d'Accoyer la semaine dernière.
    Ils sont vraiment nuls (et affligeants)...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...