23 janvier 2012

Les promoteurs, ces rapaces...

Comme beaucoup (au moins Seb !), j’attends les propositions détaillées des candidats à propos du logement. François Hollande a posé les premières bases de son projet, hier, et les professionnels commencent à réagir de manière satisfaisante.

Notamment les promoteurs immobiliers qui voient arriver de nouveaux marchés…

« Nous manquons de logements en France. Ils atteignent des prix insupportables et pas seulement dans les grandes villes. Il faut donc plus de logements » a déclaré le prochain Président de le République. De fait, les experts estiment qu’il en manque au moins 900 000 !

Pour l’un des promoteurs immobiliers, « la proposition de M. Hollande pour que l'Etat "mette à la disposition" des collectivités locales des terrains disponibles "pour construire des logements est une "bonne mesure" car elle s'accompagne d'une contre-partie de l'engagement "de plafonner les prix de vente des logements". »

Voila ce qu’a dit François Hollande : « L’égalité, c’est aussi le meilleur accès pour tous au logement. Nous manquons de logements en France. Ils atteignent des prix insupportables, et pas simplement dans les grandes villes. Il faut donc plus de logements. C’est pourquoi je prendrai une décision : l’Etat montrera l’exemple, il mettra immédiatement à la disposition des collectivités locales tous ses terrains disponibles pour leur permettre de construire de nouveaux logements dans un délai de cinq ans. Plus de logements, plus de logements sociaux, et c’est pourquoi le Livret A — qui sert à collecter une épargne précieuse pour le logement social-, eh bien le livret A verra son plafond doubler, afin que tous les Français, par leur épargne, puissent financer le logement social.

Il faut plus de logements, plus de logements sociaux, et des logements moins chers. Je sais que cela prendra du temps, mais pour éviter les abus, j’encadrerai les loyers là où les prix sont manifestement excessifs. Il faut des villes plus équilibrées. Et je multiplierai par cinq les sanctions qui pèsent sur les communes qui bafouent la loi de solidarité urbaine. »

François Hollande n’a pas parlé :
-         de plafonnement des prix de vente,
-         de donner les terrains.

Il a dit qu’il allait mettra a disposition des collectivités les terrains pour y construire des logements. Il n’a pas parlé de « donner » les terrains pour que les logements y soient vendus. Il s’agit de faire du logement social… Il a dit qu’il allait encadrer les loyers, pas les prix de vente.

Notre promoteur n’a pas dit que ça « "Le diable dans les détails" Mais "le diable se nichant dans les détails", selon M. Dinin, il faut également "une réforme du droit à l'urbanisme et des permis de construire" pour contraindre les communes, souvent réticentes, à laisser édifier des habitations. »

En gros, il voudrait que les communes fassent n’importentquoi pour lui permettre de gagner plus de sous ?

Un autre a dit : « cela va être difficile car ce sont les organismes publics qu'il faudra convaincre et ils préfèrent plutôt obtenir des prix élevés de leurs terrains. »

Hé ho ! Commencez pas à rêver les gars, il ne s’agit pas de vous donner des terrains pour vous faire gagner de l’oseille !

La droite a également répondu à propos du logement, au discours de François Hollande. « Les propositions de François Hollande sont de "fausses bonnes idées", a rétorqué le secrétaire d'Etat au Logement, Benoist Apparu. "L'encadrement des loyers peut paraître de bon sens mais cette mesure serait une catastrophe économique pour notre pays: moins d'offre de logements en location, des logements moins bien entretenus et des bailleurs plus exigeants sur le profil des locataires", a-t-il affirmé dans un communiqué. »

Heu ! François Hollande ne veut pas encadrer tous les loyers mais seulement ceux excessif. Ca ne serait pas une catastrophe économique pour notre pays mais uniquement pour des empaffés qui escroquent des braves en louant des appartements à des prix abominables. 

Si les collectivités territoriales et l’état arrivent à construire en masse des logements, les loyers privés vont baisser également car les empaffés en question ne trouveront pas de locataires. Et on pourra alors leur filer des coups de pied au cul pour qu’ils baissent à nouveau les loyers s’ils n’entretiennent pas.

Voilà une courbe (récupérée ici, je n’ai pas vérifié les sources) qui présente l’évolution du prix du logement par rapport au revenu disponible. En 10 ans, il a doublé !

Monsieur Apparu est Secrétaire d’Etat au Logement et ne sait pas que le prix du logement est devenu un véritable problème.

Dans quatre mois, on pourra le renvoyer en formation… Quant aux promoteurs, on pourra leur faire construire des prisons pour y coller les bailleurs abusifs...

8 commentaires:

  1. J'ai fait et referait un billet sur le sujet. Les promoteurs sont à cran (fin du Scellier + les ménages qui ne comptent plus s'endetter en 2012) donc ils surfent sur la vague Cantona et font du pied aux candidats pour récupérer des "bons plans" et les terrains vacants sont en ligne de mire. Les promoteurs se succèdent sur les ondes pour prendre la défense des "mal logés", on croit rêver !

    Les propositions de Hollande vont dans le bon sens, mais il va falloir être plus précis et encadrer ça sévèrement parce que sinon, vu "les impétrants", ça peut - va - mal tourner.

    ps : tu t'es trompé de lien ;)

    RépondreSupprimer
  2. Seb,

    Oui faisons des billets.

    Et désolé pour le lien (et puis, tu me concurrences au Wikio !).

    RépondreSupprimer
  3. Ah oui, oui, encadrons, légiférons, contraignons, faisons rendre gorge ! Et n'oublions pas de faire cracher au bassinet les 200 familles toujours tapies dans l'ombre !

    RépondreSupprimer
  4. c sur , c pas les acheteurs qui vont doubler leurs économie ...... (de 15000 a 30000 euros) le français d en bas a compris le doublement des intérets

    RépondreSupprimer
  5. Didier,

    Vous n'avez rien compris. On annonce la mise à dispositions de terrains et les rapaces (qui auront les marchés quoiqu'il arrive) en veulent déjà plus. Continuez à défendre n'importe quoi ! Et ramassez le s à disposition, ci dessus je n'arrive à corriger avec l'iPhone.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...