12 janvier 2012

La droite traite les vrais sujets : aujourd'hui, le temps de travail.

Pendant que les blogs de gauche s’amusent à des bêtises (voir notre illustration, disponible par exemple chez Le Pudding, Melclalex et Variae) en répondant à M. Estrosi qui ne fait que raconter la vérité (le Fouquet’s est une vraie brasserie populaire où l’on peut facilement diner pour moins de 80 euros), la droite étudie les vrais sujets, en l’occurrence : le temps de travail.

C’est le cabinet Coe-Rexecode qui s’y colle ! Il est bien connu des blogueurs de gauche qui sont médisants puisqu’ils se permettent, à l’occasion, de se demander si les résultats des études ne sont pas fournis à l’avance par le Medef ou l’Elysée à ce cabinet.

Et qui publie l’étude ? Je vous le donne en mille ! Notre Pravda nationale à nous… Le Figaro. Voir l’autre illustration, à droite, un peu plus bas, si je ne me trompe pas dans la mise en page. Au bout des flèches rouge (je suis très fort en flèches rouge dans Paint), le titre principal et l’éditorial. Tiens ! Je vous rajoute une flèche verte (je suis moins fort qu’en flèches rouges mais je me défends) avec un entrefilet pour nous rappeler que les collectivités locales (majoritairement à gauche) sont responsable du déficit de l’état.

Mais le blogueur de gauche est tenace. Voire un peu vicieux pour embêter les gens de la droite officielle. Je suis allé trainer sur le site Bousier.com et je suis tombé sur cetarticle. Malheureusement, la deuxième phrase m’a plongé dans une crise de rire qui m’a empêché de lire la suite.

Retenez votre souffle.

« Les salariés français sont ceux qui travaillent le moins au sein de l'Union européenne... C'est le constat dressé par le cabinet d'étude Coe-Rexecode qui a demandé à Eurostat de retraiter les données concernant les 27 pays membres, pour dresser un comparatif de la durée effective annuelle du travail. »

Vous avez bien lu : l’obscur cabinet se base sur des chiffres pour produire une étude (c’est ce que j’ai entendu à la radio ce matin) mais demande à l’institution internationale de modifier ses méthodes de calcul… sans doute pour obtenir des résultats proches de ses attentes.

En reprenant mon souffle, après le café, j’en arrive à la conclusion suivante : les salariés à plein temps français travailleraient moins que les salariés à plein temps allemands mais les autres (les non salariés qui travaillent à plein temps et les temps partiels) travaillent beaucoup plus.

Du coup, on n’a absolument aucune idée du nombre d’heures moyen réellement travaillé par chacun et, après une lecture assidue de la presse, on constate que les allemands sont dans une situation tellement mauvaise qu’ils multiplient les temps partiels imposés.

On est dans l’expectative.

Alors le blogueur gauchiste vicieux va chercher l’information dans les Echos, que l’on peut difficilement, comme Bourier.com d’ailleurs, qualifier de gauchiste. Ca tombe bien ! L’édition du jour traite dusujet.

Avec son lot de perles…

« COE-Rexecode juge que l'Allemagne a, malgré une démographie déclinante, réussi son « partage du travail »en encourageant la négociation d'entreprise et le temps partiel. » Je vous livre ma traduction libre de droits. Faites-en bon usage : le partage du travail est donc une nécessité mais négocier le temps partiel entreprise par entreprise permet de mieux enfiler les salariés et de lui imposer des containtes.

« Sans contester l'intérêt des chiffres, l'OFCE ne partage absolument pas les conclusions qu'en tire COE-Rexecode. « Le bilan de la réduction du temps de travail sur l'emploi et la précarité est nettement plus favorable à la France qu'à l'Allemagne », juge l'économiste Mathieu Plane. Il relève que la France a créé 7 % d'emplois de plus que l'Allemagne entre 1999 et 2010 et que le volume total des heures travaillées y a moins baissé qu'outre-Rhin. « La baisse de la durée du travail s'est faite par la durée légale en France, contrairement à l'Allemagne où elle est passée principalement par la hausse du temps partiel, ce qui est une forme plus brutale d'ajustement car souvent subi », analyse-t-il. Même avec de nouveaux chiffres, le débat n'est donc pas prêt de se pacifier... »

Ils ont des bonnes idées, chez COE-Rexecode quand ils font des études pour faire plaisir à la droite et casser le temps de travail. Ca permet à la presse économique de donner des arguments aux blogueurs de gauche pour démontrer que la situation est bien meilleure en France qu’en Allemagne (ce dont on se fout, d’ailleurs, c’est bien une idée de droite de vouloir nous comparer avec un pays qui n’a rien à voir).

Mais le plus rigolo est ce que j’en retiens. L’OFCE conteste les conclusions du cabinet qui conteste les chiffres d’Eurostat.

COE-Rexecode, officine du Medef, seul contre les institutions internationales !

Au chiottes, le cabinet…

12 commentaires:

  1. Encore une preuve que la lecture des données et une opinion personnelle sont plus appropriées que la lecture et l'acceptation d'une analyse partisane.

    RépondreSupprimer
  2. Ouais , aux chiottes ! Rien à branler, d'ailleurs les gens s'en foutent de tout ça.

    RépondreSupprimer
  3. Surtout que d'après l'OCDE les Français sont parmi les plus productifs :

    http://resultat-exploitations.blogs.liberation.fr/finances/2010/05/faineants.html


    avec le medef et l'ump, La grosse manipulation tourne toujours à fond.

    RépondreSupprimer
  4. @Captain ! .... Ils ne s'en foutent pas ! ... Mais on ne le leur dit pas qu'on est en train de réécrire le code du travail [rexecode = réexamen du Code]! ....On veut leur remettre la journée de travail à 40h par semaine, heures sup impossible à refuser et payées ... pareil que les ordinaires et en prime suppression de la 5ème semaine de CP ! ... que ça ...
    Bz

    RépondreSupprimer
  5. Rexecode a fait recalculer par Eurostat, pour toute l'Europe, les durées effectives de travail.
    Mais, si j'ai bien compris, seule l'enquête Emploi de l'INSEE le permettait pour la France, rien de tel n'existait dans les autres pays...

    RépondreSupprimer
  6. Les gens,

    Merci.

    Estelle,

    En français, ça veut dire Rexecode a choisi des chiffres qui l'intéresse.

    "quelle est la durée de travail des salariés à temps plein" revient à "qu'elle est la durée de travail des salariés qui atteignent la durée légale du travail ?"

    Une femme de ménage qui bosse dans les bureaux de 6 à 8 et chez un particulier de 9 à 12 puis dans un hôpital de 16 à 20 (45 heures par semaine) ne sera probablement pas prise en compte par la statistiques...

    RépondreSupprimer
  7. Figaro, UMP, Medef, quelle bande d'escrocs!

    RépondreSupprimer
  8. Si, ta femme de ménage sera prise en compte car l'enquête Emploi est une enquête "déclarative" : on interroge les gens.
    En l'occurrence, je vois mal Eurostat demander à des pays de faire des enquêtes type INSEE simplement pour faire plaisir à un institut patronal.

    RépondreSupprimer
  9. sans doute une officine ce cabinet pour recaser des types de l'ump

    RépondreSupprimer
  10. Ce qui est fabuleux, quel que soit la valeur qu'on peut accorder à cette étude, c'est que même les journalistes du figaro le reconnaissent : les 35h sont une coquille vide.
    cf article archivé :
    "Vidées de leur substance, les 35 heures sont encore vivantes"
    Lachèvre, Cyrille
    22/12/2011
    Une coquille vide qui ferait donc vaciller la patrie ?
    Ou juste un épouvantail, le même agité depuis 30 ans en France par la droite, pour nous expliquer que le pays va mal encore et toujours à cause de la gauche ?


    Désormais les entreprises sont subventionnées par l'Etat pour faire faire des heures sups à leurs collaborateurs et nous donner l'espoir de nous replacer à hauteur de la Roumanie, en terme de temps de travail. Mais ça ne marche pas aussi bien que ça. Ça aussi on peut le lire dans le Figaro.
    Ce qui est incompréhensible, c'est que bien entendu on est dans un pays où les carnets de commande des entreprises débordent, où il fait bon travailler car nos entreprises sont les mieux managées et les mieux gérées du monde, dans un pays où le respect des individus, la confiance et l’honnêteté sont à l'oeuvre jusqu'au sommet de l'Etat.
    C'est vraiment trop injuste...
    Oui, les coquilles vides sont décidément diaboliques !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...