31 janvier 2012

Quand les rats quitteront-ils le navire ?

Je vous préviens : nous allons avoir une explosion du chômage dès la mi-mai ! Les nombreux conseillers employés par les Ministères et l’Elysée vont se retrouver à la rue. Certains auraient déjà commencé à chercher du travail, mais ils ne peuvent pas partir massivement : ça donnerait l’impression que les rats quittent le navire !

Le plus dur à recaser serait Henri Guaino mais il s’accroche à son poste et ne partirait qu’après le second tour ! Avec un salaire qui serait proche de 20 000 euros, on comprend qu’il ne soit pas pressé de partir… Après, il a le choix entre un retour à la Cour des Compte ou le « parachutage » (dans sa ville natale), comme député ou retourner en entreprise.

Ce n’est pas facile la vie de haut fonctionnaire… Pensez à tous ces petits jeunes qui vont se retrouver obligés de pantoufler dans l’industrie ou parachuté dans une ambassade d’un pays en soleillé. 

Gageons que les socialistes de retour au pouvoir sauront endiguer courageusement cette explosion du chômage due à la droite en embauchant massivement de nouveaux conseillers.

9 commentaires:

  1. Quand les rats sont gavés comme ça , ils coulent avec ;.)

    RépondreSupprimer
  2. Eh bien non, P'tit Louis, la graisse ça flotte au dessus de l'eau. Mais là, les yeux du bouillons sont tellement nombreux qu'on craint une nouvelle marée grasse.

    RépondreSupprimer
  3. Guaino, il a une place toute trouvée n'importe où en Afrique,il aidera l'homme africain à "rentrer dans l'histoire".

    RépondreSupprimer
  4. "Gageons que les socialistes de retour au pouvoir sauront endiguer courageusement cette explosion du chômage due à la droite en embauchant massivement de nouveaux conseillers."

    C'est même certains, et puis comme en plus ils sont socialistes et tous gentils et mignon et tout ça et qu'ils ont pleins d'amis, je prend le pari qu'il y aura en plus de conseiller !!!

    C'est sur qu'on pourra pas leur reprocher de pas faire diminuer le chômage... En revanche, pour ce qui est des dépenses publiques...

    RépondreSupprimer
  5. Skandal,

    Tu es con comme une bite et n'as aucun humour. Et parler d'explosion de la dépense publique quand on soutient Sarko, faut oser.

    Tu dégages de mon blog.

    Henri,

    Oui. Les voyages pédagogiques...

    Partageux,

    N'attaque pas les gros.

    RépondreSupprimer
  6. Henri Guaino ne s'accroche pas à son poste, Henri Guaino sert l'Etat de tout son être.
    Son avoir aussi, il est vrai…
    :-)

    RépondreSupprimer
  7. Chaque jour, au JO, des "collaborateurs" (c'est ainsi que l'on dit) quittent les cabinets ministériels.
    Ce mercredi 01/02, par exemple, ça se passe chez Fillon:

    Financement des entreprises, PME, toussa http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=?cidTexte=JORFTEXT000025264090&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id

    Politiques industrielles, etc… http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=?cidTexte=JORFTEXT000025264093&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id

    Celui-ci ne pourra pas se vanter pour le Rafale!

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...