24 janvier 2012

Bayrou de secours pour la droite ?

Décidément, ce que dont je parlais dans mon billet ce matin est la nouvelle du jour : Nicolas Sarkozy commence sérieusement à penser qu’il pourrait ne pas être réélu. Ca tombe bien, nous aussi. Le Lab y consacre deux billets et DanielSchneidermann en fait son édito d’ASI. Du coup, François Bayrou revient à la mode…

Dans son billet du Lab, Guy Birenbaum nous dit qu’il croit que la fuite est savamment organisée par l’Elysée, voire qu’elle pourrait s’inscrire dans une stratégie visant à provoquer une « nostalgie » de l’ère Sarkozy. C’est risqué.

Ainsi, les supporters de François Bayrou commencent à y croire ! Ils s’imaginent que leur poulain va arriver avant le Chef de l’Etat. L’Hérétique est entranse ! Rien que son titre vaut le détour : « La droite ne peut plus compter que sur le centre pour éviter la gauche ». Traduction : « cher électeur, si tu veux que la droite gagne, il en te reste plus qu’à voter François Bayrou, le seul à pouvoir battre François Hollande au second tour, ne fais pas le con, ne vote pas pour Sarko mais pour Bayrou, hein ! »

J’en profite pour le remercier chaleureusement de nous rappeler et de confirmer à ses milliers de lecteurs que François Bayrou est bien de droite. On le savait. Pour l’instant, la seule mesure annoncée est l’augmentation de la TVA.

Pour l’Hérétique, François Bayrou ne se livrera pas à de la démagogie. Je suis joueur. Je prends Google News et cherche le premier article à propos du Camarade Bayrou. Ca tombe bien, il s’agit de François Bayrou qui évoque les propos de Nicolas Sarkozy à propos de son départ. Il dit comme l’Hérétique : « La situation pour Nicolas Sarkozy, tout le monde voit bien qu'elle est compromise ». François Bayrou ne fait pas de démagogie, il dit juste à tous les électeurs que Nicolas Sarkozy n’a aucune chance.

Il a reparle de son désaccord avec l'analyse de François Hollande faisant du « monde de la finance» son adversaire principal. « Ça revient à dire que les problèmes que nous rencontrons ne sont pas de notre faute, ils viennent de l'extérieur, d'un monde qui n'est pas celui que nous voudrions. » Ce n’est pas de la démagogie, ça ? François Hollande n’a pas dit ça : il a dit que nous avons laissé les rênes à « la finance » de notre faute et qu’il est temps de rattraper les banquiers par les couilles.

« Cette perte de la production, elle ne vient pas du monde extérieur, elle vient de décisions que nous avons prises chez nous. » Il a raison, le bougre ! La France a pris des mauvaises décisions. Raison de plus pour virer la droite du pouvoir et ne pas y mettre un type qui fait son come back à droite…

L’Hérétique conclue son billet : « Je n'aime pas l'idée de voter pour quelqu'un par défaut, ne serait-ce que parce que je l'ai trop fait moi-même. C'est pour cette raison que j'essaie de donner des raisons objectives aux électeurs de droite de voter pour Bayrou, sans toutefois leur mentir. Il leur reste cent jours pour réfléchir à la question. »

Je vais leur donner, à ces électeurs de droite, des raisons parfaitement objectives pour ne pas voter pour François Bayrou mais pour voter pour Marine Le Pen ou Nicolas Sarkozy. Bon. Pour Marine Le Pen, je vais m’abstenir. Et j’aimerais bien qu’ils se réveillent à l’Elysée, ça fait déjà deux billets que je fais pour tenter pour voter pour Nicolas Sarkozy.

  1. Croyez-vous objectivement que Nicolas Sarkozy avoir moins de voix au premier tour que Jacques Chirac en 2002 ?
  2. Ne pensez-vous que l’Elysée a très beau jardin avec des canards qui serait très approprié pour élever un jeune enfant alors qu’il pourrait être saccagé par le tracteur de François Bayrou ?
  3. François Bayrou imite trop bien Jean-Luc Mélenchon, il faut qu'il puisse mener libre sa carrière de comique troupier. 
  4. François Bayrou, pourtant, n'est pas assez people
  5. Quelle humiliation pour vous s'il perdait au deuxième tour alors qu'on sait déjà qu'il est loin d'être le plus crédible ?
  6. S'il est élu, je risque de faire beaucoup de titres de billet avec des jeux de mots idiots avec son nom.

14 commentaires:

  1. avec tout ça, j'espère au moins que les gens de gauche qui avaient voté Bayrou en 2007 vont ouvrir les yeux.

    RépondreSupprimer
  2. les gens qui ont voté bayrou ne seront jamais , de gauche ... enfin...pour moi

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme,

    Pour moi les trous du cul qui n'accordent aucun pardon sont tout sauf de gauche.

    Mip,

    Ouais...

    RépondreSupprimer
  4. Déjà, bonjour au taulier :-)

    Du fond, je m'en fiche : de toute manière seulement des militants de gauche peuvent considérer qu'étiqueter Bayrou "de droite" est une attaque pertinente et, bien entendu, un militant n'est pas forcément disponible à se remettre en question. Donc, vive la démocratie et chacun se rassure de sa raison.

    Toutefois, l'information, c'est autre chose. Puisque tu n'a entendu que la TVA, je te donne quelques renseignements complémentaires.

    - Impôts revenu : passer de 41% à 45% + tranche à 50% (plus progressive qu'avec hollande)
    - ISF : transformation "à la danoise" (intégrer un revenu fictif du patrimoine au revenu et tout soumettre à l'IR) : effet augmente la progressivité de l'impot.
    - gel de la dépense publique en volume sur trois ans avec sanctuarisation des moyens de l'EN (pour ce que j'ai compris au bourget, comme hollande qui, par contre, déplacera les moyens de 60000 embauches vers l'EN, j'attends de voir où on les trouve au vu des dégâts de la RGPP)
    - doublement du budget IFREMER (200 millions) avec gros paquet sur énergies renouv. en particulier marines)

    bref, on a annoncés pas mal de choses précises déjà, parfois reprises par FH d'ailleurs (cf séparation banques affaires/détail), il suffit de se renseigner.

    Remarques, je ne te dit pas que Bayrou est à gauche, il ne l'est pas. Je comprends même que tu considère cela comme être de droite, bien que je ne sois pas d'accord.

    Simplement, si on enlève les coup de menton du style "je veux faire gagner la gauche" et "mon ennemi c'est la finance", les mesures proposées par hollande sont encore moins de gauche que les nôtres.

    Tous chez Mélenchon ! ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Claudio,

    C'Heretique qui qualifie Bayrou de droite. Dans ce billet, je ne m'adresse pas aux gens de gauche (mais aux militants). Tu peux dire qu'une partie des propositions sont plus à gauche mais un programme, c'est un tout.

    RépondreSupprimer
  6. Je suis d'accord.

    Et j'ai trouvé Hollande proposer un discours de gauche enrobant un programme ... ni de gauche ni de gauche ? (ok, je taquine)

    Mais j'attends demain pour me faire une idée plus précise.

    D'ailleurs, la bière : ni de droite, ni de droite ? ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Moi je suis d'accord pour gonfler Bayrou, qu'il siphonne l'électorat de droite et le divise...c'est bon pour nous! Vive Bayrou! Vive le centre! Vive le Béarn libre!

    RépondreSupprimer
  8. Encore heureux que Bayrou ne soit pas de gauche et ne propose pas un programme de gauche. Dans le cas contraire, je ne le soutiendrais pas et no voterais pas pour lui !
    Cela dit, pas trop la peine de se fatiguer avec les étiquettes, je crois qu'actuellement, ce sont des solutions plus que des étiquettes que les Français attendent.
    Nous, on en a quelques unes, au centre...

    RépondreSupprimer
  9. @MIP
    Dis donc MIP, j'ai le souvenir que tu te positionnais au centre-droit, par le passé, non ?
    Les gens qui ont voté Bayrou en 2007 l'ont soutenu pour ses idées.
    Aujourd'hui, ils ont la preuve définitive qu'il est indépendant. Ils n'ont plus à craindre un ralliement à Sarkozy. Ce n'est pas Bayrou qui va se rallier à la droite mais la droite qui va venir à lui...sauf les guéangrotesques, hortefélons, MonrinMacFly et Cie...

    RépondreSupprimer
  10. ce petit billet m'a forcé à me sortir les doigts pour les poser sur le clavier et faire mon propre "billet Bayrou", que j'avais la flemme de sortir .

    Merci pour l'inspiration.

    RépondreSupprimer
  11. Ce genre d'article montre que les sympatisants PS ont peur de la montée de Bayrou dans les sondages.C'est une bonne nouvelle !! Et après au second tour on veut lui faire les yeux doux comme en 2007, c'est ça la politique utile et sincère ???

    Signé quelqu'un qui a voté PS pendant de très longues années et qui n'a jamais voté à droite. Et qui en a marre de la guéguerre stérile entre Droite/gauche et qui empêche le pays de se relev2er ...

    RépondreSupprimer
  12. Bon… moi je suis quelqu'un qui a déjà voté pour des gens d'à peu près tous les partis, sauf le FN et la LO, grosso modo.

    Quand le taulier écrit "les supporters de François Bayrou commencent à y croire ! Ils s’imaginent que leur poulain va arriver avant le Chef de l’Etat", je veux mon neveu ! Non seulement avant le Chef de l'Etat sortant, mais aussi avant ses autres challengers.

    C'est pour ça qu'on fait de la politique, pour appliquer ce qu'on dit. Même si on s'est pris une série de douches froides, de juin 2007 à mars 2011. Quand on est convaincu, ça part pas au lavage.

    On n'a jamais prétendu être de gauche, mais on a toujours prétendu être compatible avec la gauche démocratique, ce que le jargon appelle "deuxième gauche". En gros, celle qui ne croit pas que la fin justifie les moyens. Celle qui ne croit pas que le sceau de l'Etat-aux-mains-des-élus-des-travailleurs excuse toutes les trahisons.

    On n'a jamais prétendu être de droite, mais on a toujours prétendu être compatible avec la droite démocratique, que François Bayrou appelle parfois "deuxième droite". En gros, celle qui ne croit pas que la fin justifie les moyens. Celle qui ne croit pas que le sceau de l'Etat-aux-mains-de-qui-le-tient excuse toutes les trahisons.

    Donc, nous apprécierons les renforts, et on va en avoir grand besoin pour gagner cette élection ;-)

    RépondreSupprimer
  13. J'ajoute la source du sondage CSA (avec toutes réserves sur la valeur de tout sondage ; à chacun de juger de sa valeur). En lien signature.

    RépondreSupprimer
  14. Les gens,

    Merci pour vos coms (je suis à la ramasse, j'ai malheureusement une vie professionnelle en plus des blogs..).

    Frédéric,

    Que tu crois en Bayrou, c'est bien. Mais si il gagne au deuxième tour, c'est sans d'outre contre la gauche et on aura le chef de l'UMP comme premier ministre.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...