03 janvier 2012

Présidentielles 2012 : la machine est lancée !

Alors que Nicolas Sarkozy commence une campagne de vœux qui s’annonce assez poussive car il n’a d’autre choix que de promettre la rigueur, voire des impôts nouveaux, François Hollande semble commencer la sienne en fanfare et c’est tant mieux !

Le programme a l’air tellement chargé que je ne peux ni le détailler ni l’apprendre par cœur. Les éternels ronchons se plaindront car le programme n’est pas encore diffusé, sans pouvoir comprendre, les andouilles, qu’il faut absolument attendre que Nicolas Sarkozy annonce les premiers éléments du sien.

Je mets en copie, ici, une photo de la couverture de 20 Minutes que j’ai prise dans le métro, ce matin, mais toute la presse semble saluer ce démarrage, Libération – journal objectif qui publie un courrier de Hollande – en tête ! « Ce ne sont ni des voeux teintés de volontarisme, ni une profession de foi bardée de propositions. C’est une déclaration de guerre. Après deux mois de «drôle de campagne» et de grand huit politique en novembre et décembre, François Hollande fait, à peine janvier entamé, une entrée en campagne musclée et concentrée contre Nicolas Sarkozy. »

« La dépression économique est là, l’angoisse sociale est partout, la confiance nulle part. J’affirme les responsabilités», écrit-il, pointant du doigt «celui qui est au sommet de l’Etat depuis cinq ans». «Certes, depuis 2008, il y la crise (...) Il y a surtout les politiques injustes et stériles menées depuis dix ans, les fautes économiques et morales de ce dernier quinquennat», accuse le député de Corrèze.

Chômage, industrie, «République méprisée», Europe: «Comme les choses seraient faciles si l’échec devenait une excuse, si l’expérience, même malheureuse, devenait une justification opportune de poursuivre et si l’abandon des promesses devenait une preuve de courage», martèle Hollande, dénonçant, deux jours après les vœux présidentiels les «ultimes contorsions» de Sarkozy. »

Les choses étaient à dire et elles le sont !

Pendant ce temps, les cadres de l’UMP rament pour tenter de sauver les meubles. Aux dernières nouvelles ils prenaient pour cible PierreMoscovici qui a déclaré : « Ce bilan est terrible pour le président de la République qui devrait, s'il avait la dignité de sa fonction, le conduire en réalité à ne pas se représenter. »

Et paf !
Sébastien Huyghe, député du Nord et secrétaire national de l’UMP s’énerve donc : « La remise en cause de la dignité du chef de l'Etat par François Hollande via son porte-parole n'est pas à la hauteur de ce que les Français sont en droit d'attendre d'un candidat qui souhaite accéder aux plus hautes fonctions de notre pays. » La question n’est pourtant pas de savoir si Pierre Moscovici est à la hauteur d’une fonction qu’il ne brigue pas mais de savoir si Nicolas Sarkozy l’est pour une fonction qu’il occupe déjà. Aussi, je remercie M. Huyghe de nous rappeler que c’est une bonne question.

« Si François Hollande souhaite placer la campagne électorale à ce niveau de bassesse, qu'il ne compte pas sur l'UMP pour le suivre sur ce terrain. »

Mouarf ! M. Huygue souhaite qu’on rappelle lestweets de Nadine Morano ou les mots qui volent haut dans la majorité dont certains membres n’hésitent pas à qualifier Nicolas Sarkozy de Judas et de menteur ?

Le niveau de bassesse… Tiens ! Et l’affaire Karachi, elle est élevée ?

Et les Bretons qui sont tous des cons, comme nous le rappelle Yann qui n’en est pas la moitié d’un mais qui a le bénéfice de l’âge ? « Le pêcheur : En Bretagne, il pleut que sur les cons. Nicolas Sarkozy : Il doit pleuvoir souvent alors. »

Quel niveau de bassesse ? Ces propos sont-ils dignes de quelqu’un qui occupe les plus hautes fonctions ?

Tiens ! Au fait ! Nicolas Sarkozy est en Bretagne, aujourd’hui. Je l’apprends par le blog de Yann et je m’empresse de le relayer ici. Nicolas Sarkozy doit remercier les blogs de gauche. Sans eux, le public ne serait pas averti des déplacements du chef de l’état !

Ben oui, je n’ai rien vu dans la presse aujourd’hui.

Et les unes sont occupées par le lancement de la campagne de François Hollande…

7 commentaires:

  1. Effectivement, heureusement que nous sommes là pour parler de l'actu du Chef de l'Etat. Bon, il est vrai qu'il a Le Figaro...

    RépondreSupprimer
  2. Alle hop, dans le lisier, ni vu ni connu !!!

    RépondreSupprimer
  3. Mais c'est qui, Nadine Morano ?^^

    RépondreSupprimer
  4. Ben ouais, Sarko n'a rien à dire. Cinq minutes pour convaincre les Français qu'il est nul puis ramer le reste du temps sur le programme du PS, pauvreté, pauvreté et pauvreté.
    Votre ennemi est Le Pen qui propose un programme fichtrement tentant, zigouiller les girondins. Vous gagnerez probablement cette élection, et alors? Le cauchemar commencera pour vous après la victoire. Quand les Français descendront dans la rue après trois ou quatre ans d'austérité, le petit François va-t-il envoyer l'armée les massacrer?
    Vous oubliez que Sarkozy est une ombre, que le véritable enjeu est la France ou l'Allemagne.
    Jardidi.

    RépondreSupprimer
  5. "Vous oubliez que Sarkozy est une ombre, que le véritable enjeu est la France ou l'Allemagne."

    Ben justement, le programme du PS, c'est de se tirer en Amérique du Sud. On vous laisse tous avec Marine... Bonne bourre !

    RépondreSupprimer
  6. Côté UMP, j'ai l'impression qu'ils ont lancé une balise : NadineMorano et que c'est donc elle qui fixe le niveau. Forcément, c'est bas !
    :-)

    [Sarkozy a vraiment dit ça sur la pluie en Bretagne ? :-)].

    RépondreSupprimer
  7. Yann,

    Vive nous !

    Mike,

    A manger aux cochons...

    Deef,

    Qui ?

    Jard,

    Vote Le Pen ça nous fera des vacances.

    Dorham,

    Bah ! Laisse causer ces andouilles...

    Poireau,

    Oui, je crois qu'il l'a dit !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...