11 janvier 2012

La réforme du Quotient Familial pour les nuls

Dedalus a pris son courage à deux mains et a fait une magnifique feuille Excel pour étudier l’impact précis de la réforme Vous pouvez cliquer sur l’illustration pour agrandir.

Les députés de droite se sont appropriés du sujet lors de la séance de questions au gouvernement à l’Assemblée Nationale. Comme si c’était le rôle de l’Assemblée de parler du programme des candidats à la Présidentielle ! Comme si le gouvernement avait légitimité à répondre à ce sujet !

Il est vrai que ce sont les services de Madame Pécresse qui sont à l’origine du rapport qui prouve que les propositions du Parti Socialiste sont les plus justes.

Revenons à ces graphiques pour étudier les vrais chiffres…

Monsieur et Madame travaillent. Ils ont deux enfants. Ils gagnent tous les deux 2000 euros par mois. La réforme va leur coûter 8 euros. Tu parles d’une fortune.

De retour de soirée, Madame oublie sa pilule ou Monsieur sa capote et ils tirent un coup. Mais comme les ivrognes, ils produisent des jumeaux. Ils vont donc avoir 2 ans. Avec la réforme, ils toucheraient 1462 euros de plus.

Et la droite nous explique que la gauche tient des politiques contre la natalité…

Prenons maintenant un couple de parents prospères. Madame ne lit pas Olympe et ne travaille pas pour s’occuper de la maison parce que son mari est directeur d’une boite et émarge à 10 000 euros par mois. Ils ont un enfant. Ils vont perdre 1836 euros par ans. Ceci fait précisément 1,53% des revenus du mari.

La belle affaire ! Ca correspond à l’augmentation récente du taux réduit de la TVA, tiens ! 1,50% de 5,5 à 7… Et le gouvernement s’apprête à augmenter toute la TVA de plusieurs points…

Certes ! S’ils avaient quatre enfants, la réforme leur aurait fait perdre 5949 € par ans. Leur  revenu disponible après impôt va serait passé de 9 860 € à 9 364 € par mois.

Mon Dieu ! Comment vivre à 4 avec 112 366 € par an ?

Tiens ! Un troisième couple. Ils ont quatre enfants mais n’ont que 1500 euros de revenus par mois. Ils ne payent pas d’impôt. Avec la réforme, ils vont toucher 2882 € de crédit d’impôt.

Leurs revenus disponibles vont passer de 1500 euros par mois à 1740…

Mon Dieu ! Comment vivre à 4 avec 20 882 € par an ?

C’est vrai qu’avant un couple touchait 6,7 fois plus que l’autre et après seulement 5,4… Tu parles d’un égalitarisme ! D'une imposition confiscatoire !

En plus, nos pauvres auront la chance de pouvoir louer un logement social de 70 m2 en banlieue alors que les autres auront du faire l’acquisition d’un appartement de 160 m2 dans Paris. Les pauvres auront des enfants bien éduqués car ils auront pu les confier à des crèches payantes en allant joyeusement travailler pour faire les petits boulots qui leur permettent de vivre alors l'épouse du Directeur sera dans l'obligation de payer une baby sitter pour pouvoir aller faire les courses avec ses copines et assurer elle-même leur garde après l'école.

N.B. : Dedalus a fait plusieurs simulations, par étudier différents cas, comme les couples ni mariés ni pacsés ou les célibataires avec plusieurs enfants. Très instructif : je pourrais en faire des billets jusqu’à demain matin.

34 commentaires:

  1. Tu pourrais en faire des billets jusqu'à demain matin, mais l'apéro t'attend!

    RépondreSupprimer
  2. déja que j'ai du mal à me faire à l'idée de devoir voter Hollande, ça va bientôt être réglé si vous continuez à casser comme ça du sucre sur le dos des familles.
    Les calculs sont justes mais vous manquez de psychologie dans la façon de les présenter là les gars. une famille qui a des enfants compare aussi son niveau de vie avec celle qui n'en a pas.
    et je me demande m^me si ce n'est pas sur l'électorat du PS que vous tapez depuis une semaine.

    RépondreSupprimer
  3. La réflexion d'Olympe est frappée au coin du bon sens.

    RépondreSupprimer
  4. La pédagogie, toujours...

    Bon, je ne trouve pas les simulations de Dédalus sur son blog... C'est où ?

    RépondreSupprimer
  5. Beau billet, Nicolas - et merci de faire que mon boulot ne soit pas tout à fait inutile.

    Polluxe, ça y est c'est en ligne (je mets pas de lien pour pas me faire engueuler)

    olympe et estelle92, allez-y voir, vous verrez que la majorité des familles sont gagnantes, davantage avec la réforme que dans le système actuel. ne tombez pas dans l'intox de l'UMP...

    RépondreSupprimer
  6. En plus, la simulation de Dedalus est incompréhensible.

    RépondreSupprimer
  7. Oui, estelle92, ce sont là des résultats bruts et même pas mis en forme de la simulation. Ce qui compte c'est la lecture qu'en fait Nicolas, les exemples qu'il y prend pour illustrer son propos.

    Mais si tu veux je te fais parvenir le simulateur lui-même, il est bien plus clair, et surtout d'utilisation très simple (je crois) - mais le mieux ce sera quand il sera (si il l'est un jour) adapté en page oueb.

    RépondreSupprimer
  8. Les gens,

    Merci pour vos coms.

    Dedalus,

    Te fatigue pas avec Estelle : tout ce que peut faire la gauche sans Ségo sera mauvais.

    Olympe,

    Ce n'est pas Hollande qui a sorti ça récemment (ça ne fait pas une semaine... Juste deux jours). C'est la Direction du Trésor.

    RépondreSupprimer
  9. Entièrement d'accord avec Olympe. Du reste, Hollande semble déjà en train de rétro-pédaler méchamment.

    Quant à vous, Nicolas, la seule chose que vous mettez en lumière dans ce billet, c'est que les riches disposent de plus d'argent pour vivre que les pauvres : on ne vous avait pas attendu pour le savoir.

    RépondreSupprimer
  10. Didier,

    Je sais. Mais c'est juste pour montrer que les jérémiades de la droite sont ridicules.

    RépondreSupprimer
  11. En fait, Hollande ne fait que tenir une promesse de Sarko avec cette mesure... Celle de l'augmentation du pouvoir d'achat !

    RépondreSupprimer
  12. Un travail remarquable ! ...
    Ai-je bien compris ta phrase suivante :
    "Certes ! S’ils avaient quatre enfants, la réforme leur aurait fait perdre [les]5949 € par an [représentant la déduction actuelle pour enfants à charge, dont ils n'ont pas besoin :]"
    Si j'ai bien compris, le projet de réforme que nous proposons n'entend pas "réduire" les revenus de cette catégorie de familles, mais abroger une "déduction" sur le revenu imposable. Ce n'est pas pareil ! ...
    La réforme entend :
    - supprimer l'ouverture automatique d'un droit à "déduction" sur le revenu imposable, à raison du nombre d'enfants, car son montant de % du revenu imposable, favorise les revenus les plus élevés.
    - redistribuer un revenu sous la forme d'une prime, en fonction du nombre d'enfants : mais ce versement, tout comme l'actuelle prime pour l'emploi, sera assujetti à une conditions de ressources.
    C'est bien ça ?
    Bzz

    RépondreSupprimer
  13. Apolline,

    Je ne connais pas les détails. Mais peu importe il s'agit bien de virer une déduction et redistribuer autrement le pognon gagné.

    RépondreSupprimer
  14. Pourquoi cet acharnement sur les familles "moyennes" monoparentales? Je ne vois pas en quoi ça va arranger l'avenir... Il existe d'autres solutions qui puisent davantage chez les plus riches... et je suis de gauche, mais encore un peu moins socialiste aujourd'hui...

    RépondreSupprimer
  15. Quel acharnement ? Pose toi donc sérieusement la question avant de voter...

    RépondreSupprimer
  16. J'adore comprendre. Merci

    RépondreSupprimer
  17. @Zine, sans acrimonie, ne crois pas que ce sois une critique : c'est pas des réponses à des questions qui te manquent, selon moi, c'est juste de prendre le temps de lire ... ou alors, tu sais pas lire ... Les familles moyennes et monoparentales, seraient FAVORISEES par la réforme. J'ai lu, car justement, c'est mon cas !!!

    RépondreSupprimer
  18. Ema,

    Tu n'es donc pas blonde ! ;-)

    RépondreSupprimer
  19. Salut Olympe,
    Bayrou te tend les bras :-) Sinon, ce projet de réforme, inspiré par le sieur Piketty, est la plus grosse connerie sortie de longue date à gauche.
    Le QF a pour objet la famille, la natalité, pas le social. C'est ce que Hollande and co (notamment Piketty qui prétendait vouloir rééquilibrer ainsi les relations hommes femmes - mais qui a été attaqué en justice par la sienne pour violences conjugales ) ne parviennent pas à imprimer, et, très manifestement, les blogueurs de gauche. C'est là où on voit d'ailleurs qu'ils ne sont généralement pas concernés : eux ne perdront rien dans l'histoire ce qui expliquent qu'ils se congratulent à qui mieux qui peut pour cette idée aussi débile que crétine.

    RépondreSupprimer
  20. Euh, je disais Olympe, mais estelle92, XINE aussi sont les bienvenues chez nous, évidemment. Bayrou a dénoncé ce projet en faisant valoir (plus aimablement, il est vrai) qu'il y a maldonne.
    La politique de la famille en France nous permet d'avoir une démographie qui tient la route. Sa fiscalité estr universelle, pas sociale.
    Cela n'empêche en revanche pas que les familles mono-parentales (femmes seules avec enfants) devraient bénéficier d'aides, de crédits et de ressources supplémentaires, et je comprends à cet égard parfaitement la réaction, d'Apolline. C'est un souci constant pour Bayrou qui en a beaucoup parlé. Je pense qu'il proposera des mesures spécifiques sur ce sujet.

    RépondreSupprimer
  21. Je conclus juste en faisant observer que ce projet idiot oppose les familles entre elles (voyez la réaction d'Olympe puis celle d'Apolline). Sauf que le diviser pour mieux régner, ça ne marche pas toujours.

    RépondreSupprimer
  22. L'Heretique prend ses aises pour affirmer des banalités mais n'a que les mots crétin, débile et idiot pour justifier une position réactionnaire.

    S'il pense que les gens font des mômes pour avoir des enfants et que la France qui est déjà en tête de la natalité a besoin d'une politique nataliste, c'est son problème.

    Pendant ce temps, le gouvernement augmente la TVA sur la bouffe achetée par les parents pour les gamins, ... Et l'hérétique va applaudir tous les propos de Bayrou au sujet de la dette tout en refusant toute réforme.

    Stratégie du Modem... D'ailleurs on attend des propositions autres que des fumisteries comme "consommer Français" ! L'Heretique ayant été jusqu'à acheter un lave vaisselle pour défendre son chef.

    Grotesque.

    RépondreSupprimer
  23. @Nicolas
    IL n'y a pas besoin de pousser la gauche dans les orties pour la voir ressortir du bois à grands pas.
    Dès qu'on parle de familles, c'est tout de suite réactionnaire.
    Vous avez tous fait une bourde monumentale, et vous allez la payer cash électoralement.
    Sinon mon Lave-vaisselle Brandt est arrivé hier chez moi et il fonctionne très bien. Bonne machine. Savoir-faire français.

    RépondreSupprimer
  24. @Nicolas
    Sinon, je suis sympa, je ne ferai pas un copié-collé de ta réponse sur mon blogue pour la commenter bien que ce soit extrêmement tentant. Cela ferait un argument de plus (du moins sur Internet, où, l'air de rien, il y a aussi des familles) contre la politique familiale de la gauche.
    Tu sais à quoi ça m'a fait penser cette mesure ? A la Poll Tax des Thatcher et autres Major au début des années 80 : plus t'avais d'enfants, plus t'étais taxé. Piketty, ce n'est pas à ce point-là, mais il y a quelque chose de ça : Hollande, Piketty s'en foutent de la famille. Ils veulent avoir l'air sociaux avec les couches populaires. Eh bien ça va leur retomber sur le coin de la gueule. C'est sociaux à la façon d'un Delanoë : une clientèle assistée pour se donner bonne conscience dans deux ou trois arrondissements populaires et toutes les classes moyennes virées de Paris par gentrification. Ce qui est bien, avec la gauche, c'est qu'à chaque annonce, je n'ai plus besoin de me souvenir pourquoi je ne suis pas à gauche...

    RépondreSupprimer
  25. Plus je lis ta prose, plus je suis content d'être gauche. Défendre un machin à moitié petainiste est effectivement réactionnaire.

    Explique nous le programme de Bayrou ! Tiens je vais faire un billet sur l'annexe. Ou dans le Lab peut être. À midi.

    RépondreSupprimer
  26. J'étais relativement convaincue par l'intérêt de la réforme et la lecture (trop rapide) de ton billet hier m'avait confortée dans cette idée là.

    Mais ce matin, je me repenche sur le sujet et là c'est la désillusion complète...

    En fait ton exemple à 2000 euros c'est 2000 euros pour le couple (et pas 2000 euros par tête de pipe comme j'avais cru le lire)

    Quand on regarde les tableaux de Dedalus (énorme boulot, merci à lui !), on voit que le couple avec 1 enfant à 3000 euros par mois, il perd exactement la même chose que celui à 4500 euros par mois !

    On est bien d'accord que 170 euros de moins par an c'est du pipi de chat à côté de l'augmentation de la TVA, mais au niveau du symbole c'est catastrophique !

    Cela veut dire que le seuil du "je gagne bien ma vie" c'est 1500 euros par mois (donc 3000 par couple)? C'est comme cela que ça va être interprété...

    Ils auraient clairement du taper un peu plus sur les plus de 6000 euros et foutre la paix aux 3000 euros.

    Je reste convaincue qu'il faut complètement revoir le système fiscal mais là ils vont droit dans le mur...

    NB : Dedalus a changé ses graphiques tes "chiffrages" sont faux

    RépondreSupprimer
  27. Il faudrait que L'Heretique nous explique comment -en dépensant au total la même somme - donner plus aux plus riches est une politique familiale quand donner la même chose à tout le monde et pour chaque enfant ne serait pas une politique familiale ?

    RépondreSupprimer
  28. @Dedalus
    Très facile : ce n'est pas le but du quotient familial, tout simplement. La redistribution, elle se fait par plein d'autres biais.
    Toute la fiscalité ne doit pas être pensée à la seule aune de la répartition des richesses, c'est ça qu'il faut que vous compreniez à gauche.
    Ensuite, ce n'est pas donner aux riches (ça c'est un sophisme auquel il faut tordre le cou) : c'est juste qu'en valeur absolue, évidemment, ils gagnent plus sur leurs impôts, mais parce qu'ils paient plus, tout simplement. En plus, ce langage ("riches") pour qualifier de la classe moyenne supérieure, c'est tout simplement ridicule. Plus vous en parlez, à gauche, de ce quotient familial, plus vous vous enfoncez.
    @Nicolas
    Bayrou est à la base favorable à un système de points et une allocation unique plutôt que 36 dispositifs. Dans son système de points, femme seule avec enfants = gros bonus de points.
    Cela me paraît une bonne idée et une rationalisation intéressante.
    Si tu fais un billet, évidemment, je m'empresserais d'y répondre.
    Ce système de points, ce sont les aides. Pour le quotient familial, pas question d'y toucher, évidemment.

    RépondreSupprimer
  29. L'Heretique,

    Que tu veille draguer Olympe est bien mais tu terminés ton commentaire par une proposition sexiste. Tu es mal barré.

    En plus tu dis que Bayrou voudrait un dispositif unique. Il a raison. Mais ça nécessite de supprimer le QF.

    Pas facile d'avoir une position cohérente quand on veut tenir une position de principe.

    Blob,

    L'erreur de Dedalus (que je reprends à mon compte vu que je suis au courant depuis hier soir et que je n'ai pas modifié mon billet) ne change rien au raisonnement.

    Et à propos de 1500 euros, on est d'accord. Mais il ne faut pas perdre de vue que c'est à peu près le salaire médian.

    RépondreSupprimer
  30. Blob,

    Avec 1500€ nets par mois, il y 55% de Français qui ont un revenu inférieur. Donc un couple où chacun est payé à ce niveau, on est encore au-delà.

    Je suis d'accord pour dire qu'on ne vit pas confortablement avec un tel revenu, cependant je crois qu'une réforme fiscale qui demande à ce couple qui a 1 enfant de payer un supplément d'impôt de 170€ - soit 0,5% de leur revenu - afin que plus de la moitié des Français en plus grande difficulté se trouve mieux, ets une réforme acceptable pour ce couple qui verrait son taux d'imposition passer seulement de 3% à 4% de ses revenus.

    RépondreSupprimer
  31. @ Dedalus
    Je vais aller chez toi.
    @ Jegoun
    La famille n'a pas attendu Pétain pour être une valeur fondamentale de la société.
    Et je vois que Royal s'engage à donf derrière Hollande, donc en bonne groupie d'une secte, moi aussi je devrais foncer, mais... mais je suis libre de ne pas penser comme elle. J'ai détesté la dernière année des gouvernements Bérégovoy et Jospin, et en 2002 comme en 1993 je n'ai pas voté PS.

    RépondreSupprimer
  32. Bon billet et beau boulot de Dedalus!
    Juste pour l'Hérétique "Le QF a pour objet la famille, la natalité, pas le social", le QF est un dispositif pour réduire l'impôt des familles, donc lui faire gagner du pouvoir d'achat.
    Et c'est quiqui qu'en a besoin du pouvoir d'achat?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...