17 février 2012

François Bayrou, candidat à la Présidentielle en Australie ?

Contrairement à François Hollande, Nicolas Sarkozy ne parle pas anglais. Je ne sais pas si François Bayrou parle anglais mais il devrait l’apprendre puis qu’il envisage d’émigrer en Australie où le béarnais (heu…) est assez peu pratiqué. En effet « Après "l'UMPS" si souvent dénoncé par Marine Le Pen, François Bayrou a qualifié ce vendredi de "sarkhollandisation" l'omniprésence médiatique du duo Sarkozy-Hollande. »

Déjà que l’autre jour, il voulait que les partis se concertent pour donner des signatures à Marine Le Pen…

« L'idée qu'on pourrait continuer avec le parti actuel au pouvoir et les mêmes hommes, ou bien que le PS pourrait avoir tous les pouvoirs, franchement ça donne envie de se faire naturaliser australien. »

Il peut y aller !

Ce gars, ça fait 30 ans qu’il a été est conseiller général. Ca fait 26 ans qu’il est député. Il y a quinze ans, il était ministre. Ca fait 20 ans qu’il est à la tête d’un parti politique et il n’arrive pas à se faire entendre dans les médias.

On parle plus de Marine Le Pen et de Jean-Luc Mélenchon (et bien sûr de François Hollande et Nicolas Sarkozy) que de lui. Je me demande même si on ne parle pas plus d’Eva Joly et Corinne Lepage… alors qu’il en est à sa troisième élection présidentielle. Moi, je m’intéresse un peu à lui, mais c’est uniquement pour trouver si je ne peux pas trouver des conneries pour énerver les blogueurs centristes comme l’Hérétique (surtout depuis qu’il est repris par News Républic, il fait passer son candidat pour un fou furieux).

C’est aussi mon côté sentimental qui fait que je m’intéresse à lui : c’est le premier ministre à m’avoir fait descendre dans la rue contre les réformes qu’il voulait, le 24 janvier 1994, si sa mémoire est bonne. Il voulait réformer le financement de l’école privée, pour résumer… Hop ! Un transfert de fonds de l’école publique vers l’école privée. Du coup, je rigole bien quand l’Hérétique évoque l’Education Nationale, dans son blog.

Il peut accuser MM. Sarkozy et Hollande d’être les candidats du système, lui qui est au cœur du système depuis 30 ans. Il peut reprendre une des thématiques préférées du Front National depuis ces 30 ans au moins ! D’ailleurs, même Nicolas Sarkozy, qui a été dans le même gouvernement que François Bayrou il y a bientôt 20 ans et qui est dans les plus hautes sphères de l’état depuis 10 ans, considère François Hollande comme le candidat du système, lui qui n’a jamais été ministre. A l’UMP, ils ont arrêté de lui faire un procès en inexpérience d’ailleurs, ils ont bien compris que ça pouvait leur retomber sur le coin de la figure.

Même Jean-Luc Mélenchon et Corinne Lepage sont probablement des candidats du système, ils ont tous les deux déjà été Ministre !

Eva Joly, quant à elle, est plutôt la candidate du système D.

François Bayrou essaie d’exister. Il n’a pas de parti et a fait une fois un beau score à une élection présidentielle. Il n’a pas de programme lisible, pas de projet sérieux à part de faire bosser ensemble les gens sur lesquels il tape aujourd’hui pour tenter d’exister.

Même Google met François Baroin avant lui dans le machin de saisie instinctive. Il a de la chance d'être là, François Fillon n'y est pas.

Je vais l'aider à trouver pourquoi les médias ne parlent de lui que quand il parle de Marine Le Pen ou de son propre traitement par les médias. C'est tout simplement parce qu'il n'y a rien à dire.

Heureusement qu’il a choisi l’Australie et pas l’Afrique du Sud, pour son exil. Il aurait pu y rencontrer des anciens Hollandais…

P.S. (et édit) : photo en haut à gauche issue de http://photosdecampagne.tumblr.com/ tenu par l'excellent Poireau.

3 commentaires:

  1. brassens chantait : quand est con on est con , et on peu le rester ex: moi suis passé de jeune con a vieux con s en men apercevoir.... mais a gauche quand meme...

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour la citation d'image ! :)

    Bayrou c'est une sorte de joujou pour journaliste, un sujet pour remplir les colonnes quand il n'y a plus rien à dire ! :-))

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...