08 février 2012

La civilisation en marche

« Tiens ! Gros, allons à l’Aéro, y’a la télé et Hollande passe, je dois faire un livetweet. » ai-je dit à Tonnégrande, hier, un peu avant 20 heures. « Oui, mais y’a Bayrou sur l’autre chaine. » me répond-il. « Oui, mais on s’en fou. » « Certes, mais faut bien rigoler ».

Tonnégrande est un copain d’enfance depuis une petite dizaine d’années. C’est un gros noir à barbe blanche qui vient de Guyane, contrairement à Bembelly qui est un noir maigre classé au Wikio qui vient de Lyon. Il est descendant d’esclaves mais je n’ai pas besoin de fouet pour qu’il me suive quand je lui promets de lui payer un verre dans un autre bistro. Il est civilisé.

On arrive à l’Aéro. Il n’y avait que Karim, le patron. En pleine forme. Il regardait la télé. On l’accompagne. Voila le reportage sur le député Martiniquais qui, en bon scientifique qu’il est, se met à démontrer la loi de Godwin à l’Assemblée. J’en profite pour vanner Tonnégrande : « Ah ! Tu vois ? C’est bien la preuve que vous êtes issus d’une civilisation inférieure, vous foutez la merde au Parlement. D’ailleurs c’est un ministre qui l’a dit ».

Karim était plié de rire. « Hé ho ! Toi ! » lui dis-je « Tu étais aussi visé par le ministre. Tu es aussi issu d’une civilisation inférieure. » Faut dire qu’il est Kabyle, musulman et tout ça. Remarque ! Avec ce qu’il picole, il ne doit pas être issu d’une civilisation très inférieure.

Claude Guéant avait voulu diviser. Il a réussi. D’un côté, il y a ceux qui pensent qu’une partie de la population est inférieure et de l’autre qui pense que les gens sont à peu près égaux, sauf derrière un comptoir, et qu'on s'en fout de toutes ces conneries.

J’en fais partie. Je soutiens François Hollande dont l’interview allait commencer. Je suis égalitariste. « Hé ! Les gars, j’ai payé la première tournée, si vous voulez vous civiliser de manière égalitaire, vous savez ce qu’il vous reste à faire. »

Ils étaient d’accord. Je suis un très bon civilisateur. Ou alors, ils se civilisent très vite, je ne sais pas.

Alors on a écouté François Hollande. « Moi ce que je réprouve, c'est ces polémiques inutiles. Moi je veux rassembler les Français (…) Il y des sujets majeurs, le froid, le chômage, la pauvreté. Et puis là il faudrait discuter (...) de civilisations plus ou moins élevées (…) Nous avons mieux à faire que voir (...) le ministre de l'Intérieur attiser les feux de la discorde. »

Nous étions d’accord.

Du coup, le patron a payé sa tournée.

Vive les patrons de gauche. Surtout quand ils sont civilisés.

6 commentaires:

  1. Tous les moyens sont bons pour te faire payer une tournée, c'est lamentable ^^

    RépondreSupprimer
  2. Ca me fait penser au jeu "Civilisation" ton billet... Et c'est dingue que je n'y pense qu'au 4eme jour de la polémique...

    (je faiblis)

    RépondreSupprimer
  3. Mais bien sûr que toutes les civilisations se valent! Admettons seulement qu'il y en a qui se valent plus que d'autres. Et n'en parlons plus. Parce que si ça continue, on n'aura pas le temps de trouver une autre occasion de traiter Guéant de nazi.

    RépondreSupprimer
  4. Moi, je finis par m'y perdre, dans tous vos noirs…

    Sinon, il n'y a pas que Guéant qui doit être stigmatisé comme nazi, Claude Lévi-Strauss aussi :

    « Il n’est nullement coupable de placer une manière de vivre et de penser au dessus de toutes les autres, et d’éprouver peu d’attirance envers tels ou tels dont le genre de vie, respectable en lui-même, s’éloigne par trop de celui auquel on est traditionnellement attaché. Cette incommunicabilité relative n’autorise certes pas à opprimer ou détruire les valeurs qu’on rejette ou leurs représentants, mais, maintenue dans ces limites, elle n’a rien de révoltant. Elle peut même représenter le prix à payer pour que les systèmes de valeurs de chaque famille spirituelle ou de chaque communauté se conservent, et trouvent dans leur propre fonds les ressources nécessaires à leur renouvellement. » – Claude Lévi-Strauss (Le Regard éloigné, Paris, Plon, 1983).

    RépondreSupprimer
  5. Sauf que votre citation de Lévi-Strauss n'a pas vraiment de rapport avec ce que voulait dire Guéant... On atteint des niveaux de malhonnêteté en ce moment assez affolants.

    RépondreSupprimer
  6. @ Didier Goux :

    Votre citation ne parle que de préférence subjective et aucunement de hiérarchie objective.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...