13 février 2012

Perdre la main dans la culotte d'un zouave

« Pour leur part, deux responsables de l'UMP, Geoffroy Didier et Guillaume Peltier, se sont livrés samedi à une lecture explicitement populiste des propos présidentiels: le "recours au référendum par Nicolas Sarkozy sur le chômage voire sur l'immigration", c'est la "priorité au peuple contre le système", se sont-ils félicités. »

Je n’en finis plus de me demander si les cadors de l’UMP n’ont pas perdu la main !

En essayant de faire de François Hollande le candidat du système et de Nicolas Sarkozy le candidat du peuple, ils n’arrivent qu’à nous tendre d’autres bâtons pour les battre.

D’une part, ils enterrent totalement un des points qui pourraient nuire à François Hollande : son manque d’expérience ministérielle. Le voila candidat du système, avec une nouvelle légitimité…

D’autre part, ils pourraient réussir à déclencher la plus grande crise de rire jamais observée pendant une campagne pour les présidentielles. Qui pourrait nous faire croire que l’homme du Fouquet’s, du yacht de Bolloré, des Rollex est le candidat du peuple ? Qui pourrait nous faire croire que celui qui a été ministre pendant cinq ou sept ans, puis Président pendant 5, celui qui a tenté de mettre son fils à la Présidence de l’Epad, … n’est pas le candidat du système ?

Certains crient au loup, à la droitisation, suite à son entretien publié dans le Figaro Magazine. Peut-être ont-ils raison ? Mais peut-être est-il franchement à côté de la plaque, incapable de répondre aux préoccupations des Français ? Ce qu’il y a de sur c’est qu’il arrive à déclencher un « tous contre lui ». Il va être pilonné par François Bayrou et Marine Le Pen, la dernière ayant peur qu’il tape dans son électorat et le premier se rendant compte qu’il ne peut rien faire sur sa gauche.

Pendant ce temps, François Hollande continue, tout droit. Et c’est très bien ainsi.

Les deux prochains mois vont être éprouvant : Nicolas Sarkozy a perdu la main. Enfin, j'espère.

5 commentaires:

  1. Dans un article du Figaro, Fillon prend ses distances avec les propos de Guéant sur les civilisation. Mais le premier ministre insiste sur l'égalité homme-femme de "notre civilisation". C'est Rachida Dati qui va être contente ! :-)

    [Je trouve aussi qu'ils ont perdu la main ! :-)].

    RépondreSupprimer
  2. C'est beau la méthode Coué !

    RépondreSupprimer
  3. Poireau,

    Oui. J'ai lu son interview.

    Al West,

    Quelle méthode Coue. ? Je pense juste qu'il a un positionnement mauvais dans cette affaire.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...