29 février 2012

L'école cause

Nicolas Sarkozy a fait une nouvelle proposition aux enseignants : rester plus longtemps sur le lieu de travail et gagner 500 euros de plus par mois. Là où j’étais plié de rire, c’est quand il proposait de leur mettre à disposition un bureau chacun ! Ca va faire marcher le bâtiment… La relance comme on peut.

D’ailleurs, j’invite les profs à accepter. Ils sont environ un million. 500 euros chacun, ça doit nous faire du 6 milliards par an, si je compte bien… Ils sont rigolos, à l’UMP, à chiffrer le programme du PS.

Not’ Président fustigeait François Hollande qui avait attribué un iPad à chaque môme dans son département. Comme disait BRP, lui, il veut attribuer un Epad à son fils…

Par ces annonces, Nicolas Sarkozy montre qu’il est complètement déconnecté de la vie réelle et qu’il ne connaît pas le métier d’enseignant. Pire ! Il se montre incapable d’imaginer ce que peut être le boulot d’un autre. Pour lui, travailler, c’est se rendre dans un lieu quelconque et appliquer bêtement un manuel pour faire ce pour quoi on est payé…

Il a beau jeu de proposer des mesures, de pointer du doigt ces fainéants qui en bossent que 18 heures par semaine et qui n’auront pas d’autre choix que d’argumenter à propos des cours à préparer et des copies à corriger. Prochainement, il proposera peut-être de les faire travailler pendant leurs congés, vu les nombreuses semaines dont ils disposent… Tiens ! Ils pourraient distribuer le courrier, pendant le mois d’août, ça évitera à La Poste de devoir embaucher des intérimaires pour assurer le service…

Elle est belle, la vie !

Ca ne lui vient pas à l’idée de voir plus loin. Ca ne lui vient pas à l’idée qu’être prof, c’est aussi s’insérer dans la vie privée de dizaines de mômes, malgré eux parce que Luc Ferry, Jules Ferry, Ferry Boat ou une autre andouille a décidé que l’école serait obligatoire. Ca ne lui vient pas à l’idée qu’être prof, c’est aussi s’insérer dans la vie privée des parents de ces dizaines de mômes, rentrer dans le quotidien de centaines de personnes, être jugé en permanence, être jugé responsable de la débilité profonde des loustics qui préparent la France de demain…

Ca ne lui vient pas à l’idée qu’il n’est pas facile d’affronter une classe remplie de vers de terre mal éduqués tout en étant pointés du doigt comme responsables de ce manque d’éducation.

Il a supprimé la formation des profs, il ne leur donne même plus le minimum qu’il faut pour affronter ces terroristes en culottes courtes mais avec la ceinture en dessous des fesses, équipés de smartphones par des parents débiles qui gueulent contre la baisse de leur pouvoir d’achat.

Il a détruit le peu de vocation qu’avaient certains de se lancer dans la carrière.

Et il voudrait acheter des voix pour 500 euros par mois, comme si on faisait certains métiers exclusivement pour l’argent.

Et il pense, ainsi, revaloriser des métiers.

Pitoyable.

(photo)

21 commentaires:

  1. Le titre est déjà parlant (!), mais alors le billet...

    RépondreSupprimer
  2. Merci Nicolas (au nom de tous "ces fainéants" que nous sommes!) , "Tout simplement consternantes" ses propositions sur l'éducation nationale.

    RépondreSupprimer
  3. Personnellement, ce que je trouve curieux, c'est de vouloir augmenter des gens qui échouent de plus en plus piteusement à remplir la mission qui est censée être la leur. Même si ce n'est pas de leur faute : ils sont eux-mêmes issus de l'Éduc' Nat', n'est-ce pas, et à l'impossible nul n'est tenu.

    Pour paraphraser Coluche : ils prétendent nous vendre la culture et ils n'ont même pas un échantillon sur eux.

    RépondreSupprimer
  4. Pas si déconnecté de la vie réelle Sarko. Il a bien compris que ce ce qui motive l'électeur dans l'isoloir, c'est juste sa pomme... C'est ce que qu'il croit que ça va lui rapporter... A lui... à son groupe d'appartenance... C'est cette réalité là dont on doit tenir compte, que l'on veuille gagner une élection (de la plus petite à la plus grande échelle), ou que l'on veuille aider réellement les citoyens.

    (°_^...

    RépondreSupprimer
  5. Pas trop le temps de faire un lien html mais je crois que ce qui parle mieux que tout, c'est que l'ancien conseiller à l'éducation du Président Sarkozy a choisi de soutenir Hollande.

    http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/02/20/apres-deux-ans-aupres-du-president-sarkozy-pourquoi-je-voterai-hollande_1645885_3232.html

    Personne n'en a parlé,
    je trouve ça bien dommage...

    RépondreSupprimer
  6. Continuer à affirmer n'importe quoi quand on est "président candidat"... Non, je ne comprends même pas quel pourrait être le véritable objectif. C'est dire.

    Quand à ceux qui se montreraient convaincus dans le secret de l'isoloir, ils feraient bien 1) de calculer 2) de faire un tout petit effort de mémoire 3) d'imaginer en quoi consisteraient ces "quelques" heures de plus

    RépondreSupprimer
  7. Pour notre ex président le fric c'est l'alfa et l'oméga de toutes choses, il ignore qu'il existe des gens tel que les enseignants pour qui l'argent compte certes comme tout un chacun, mais qui n'est pas la 1ere cause d'un engagement. « Les seuls problèmes que l'argent peut résoudre sont des problèmes d'argent. » Mais c'est peut être compliqué lui faire comprendre parce qu'il ne le comprendra jamais.

    L'argent est la cause de tout le mal (Gustave Flaubert)

    David75

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, là, j'aimerais beaucoup que vous la sourciez, cette citation, et que vous la replaciez dans son contexte. Parce qu'elle ne ressemble pas, mais alors pas du tout, à Flaubert, qui se gardait comme de la peste des lieux communs et clichés qui font aujourd'hui les délices de la blogosphère.

      Supprimer
    2. C'est dans son Dictionnaire des idées reçues justement ^^

      "Argent : cause de tout le mal"

      Supprimer
    3. Et paf ! Dans ta gueule, le vieux.

      Supprimer
  8. 26 heures ce n'est pas la mer à boire les professeurs des écoles les font bien sans avoir un kopek de plus et eux aussi ont des cours à préparer (dans toutes les matières) et des cahiers à corriger et des conseils de toutes sortes ,réunions parents etc...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis professeur des écoles et c'est vrai qu'il y a une différence mais pour rien au monde je n'échangerai ma place contre celle d'un professeur de collège, car ce n'est quand même pas le même publique...

      Supprimer
    2. Même pour les cours d'orthographe.

      Supprimer
  9. Les gens,

    Merci pour vos coms, je me suis laissé déborder...

    RépondreSupprimer
  10. C'est bien ce que je pensais : donc Flaubert se moque du cliché, ce qui est l'exact contraire de le reprendre à son compte.

    C'est pas l'tout d'faire des citations de grands auteurs, encore faut-il les comprendre.

    RépondreSupprimer
  11. Nicolas : ben non, au contraire ! C'est votre pote David qui se ridiculise, sur ce coup.

    RépondreSupprimer
  12. C'est bien cette augmentation de 500 € mais c'est celle qu'on aurait dû déjà voir quand sarkozi a dit qu'il supprimait des fonctionnaires mais en compensation il augmenterait les enseignants en place avec les économies réalisées, on attend toujours...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.