06 février 2012

Nicolas Sarkozy et la sécurité

Tiens ! Et si on parlait sécurité ?

"François Hollande est à Dijon aujourd'hui, pour évoquer les solutions à apporter à la délinquance des mineurs et à l'insécurité.Un déplacement sur les terres de François Rebsamen, maire de la ville, qui a mis en place une politique volontariste en matière de tranquilité publique. François Hollande a précisé dans la ce matin dans un entretien sa vision du sujet:
"Il y a eu beaucoup de progrès qui ont été faits depuis 10 ans, beaucoup d’annonces, beaucoup de lois qui ont été votées et hélas les informations qui reviennent à travers toutes les enquêtes c’est que si la délinquance quantitativement a pu être maîtrisée, les violences aux personnes, qui restent bien les actes les plus graves ont, elles continûment augmenté de plus de 20 % depuis 5 ans. C’est donc un échec grave car aujourd’hui dans de nombreux quartiers, on peut relever l’absence des forces de police alors même que la police de proximité supprimée il y a 10 ans, est aujourd’hui réclamée et même réinventée sous une autre forme." 
François Hollande, Le Journal de Saône et Loire, lundi 6 février 2012"
Mon copain FalconHill fera encore remarquer dans les commentaires chez Homer qu''on ne fait que diffuser des communiqués de presse du PS.

Il n'empêche que rappeler certains échecs ne manque pas d'intérêt ! 

4 commentaires:

  1. Manifeste pour la Justice
    http://ladyapolline.wordpress.com/2012/02/02/manifeste-pour-la-justice/
    C'est ce qui a été évoqué par FH aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
  2. Rappeler les promesses de Sarkozy et les comparer par rapport à son bilan pourri c'est important!

    RépondreSupprimer
  3. Pas que chez Homer...

    Enfin c'est normal, vous êtes en campagne... (enfin bon, je le lis chez toi, je le zapperai sur les 20 autres blogs qui relaieront la saine et sainte parole...)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...