28 février 2012

Une impression d'amateurisme assez consternante

Alors que le Conseil Constitutionnel vient de censurer la loi sur le génocide Arménien, Nicolas Sarkozy n’a pas de chance. François Hollande a lancé, hier soir, une bombe avec son histoire de tranche d’impôts à 75% pour les revenus excédent un million d’euros, les deux chefs de la majorité, le patron de l’UMP et celui du Gouvernement, n’ont pas trouvé d’angle d’attaque ! Difficile, en effet, de devoir défendre les riches quand on doit aussi soutenir le « candidat du peuple »…

Vous pouvez d’ailleurs aller consulter l’argumentaire du Parti Socialiste pour mieux comprendre l’embarras général à droite…

Du coup, Nicolas Sarkozy a été obligé d’y aller lui-même, à l’occasion d’un déplacement à Montpellier où il doit lancer ses propositions à propos de l’école (ce qui n’est pas spécialement une bonne idée : ce n’est pas le domaine où il récupérera des électeurs, surtout après ses erreurs d’hier quant à l’évolution des effectifs scolarisés…).

Et il a lancé sa phrase !

Nicolas Sarkozy a dénoncé « une impression d'amateurisme assez consternante » !

On lui rappellera le nombre de modification du budget, de collectifs budgétaires, de prévisions de croissance depuis cet été.

J’ai eu aussi une impression d’amateurisme assez consternante.

On lui rappellera l’évolution des comptes de l’état depuis qu’il est Président, l’état de la dette et tout ça, …

J’ai eu aussi une impression d’amateurisme assez consternante.

8 commentaires:

  1. C'est l’hôpital qui se fout de la charité !

    RépondreSupprimer
  2. On pourra aussi lui rappeler le nombre de fois où ses lois ont été censurée par le Conseil Constitutionnel. Mais là ce n'est plus de l'amateurisme, c'est de l'incompétence.

    RépondreSupprimer
  3. Un impression d'armateurisme, non ? Il parlait pas des yachts ?
    :-))

    [Si c'est tactique de la part de François Hollande, faut reconnaitre que c'est un coup de maître. J'admire ! :-) ].

    RépondreSupprimer
  4. Pour moi, Sarkozy ne peut plus convaincre ... Lui restent les pressions et la triche ... à tort ou à raison, je les redoute ...

    RépondreSupprimer
  5. se méfier des sales cons

    RépondreSupprimer
  6. On les repère facilement : ils commentent anonymement.

    RépondreSupprimer
  7. Apolline,

    Il reste l'abstention.

    Poireau,

    Je te l'avais dit pendant les primaires. Le plus drôle, c'est que si ça a buzzé, c'est "à cause" du cafouillage de Cahuzac.

    RépondreSupprimer
  8. Stef,

    Oui, c'est trop drôle.

    Dedalus,

    La liste serait trop longue.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.