07 février 2012

NKM et la justice de comptoir

« On annonçait une grande journée d'annonces fortes de François Hollande sur la sécurité des Français. Et le soir, on voit une proposition: supprimer la Cour de justice de la République. Moi je n'en ai jamais entendu parler dans les cafés à Longjumeau » nous a dit Nathalie Koscisko-Morizet. « 99,9% des Français s'en moquent complètement. J'écouterai avec intérêt les avis des constitutionnalistes sur le sujet. Je n'ai franchement pas d'avis tranché. Surtout je pense que les Français s'en moquent. »

On parle de bistros ? J’arrive ! Normal, dans mon blog, j’assimile souvent les électeurs aux clients des bistros que je fréquente. Mais un Ministre de la République, ça me laisse pantois…

Ne négocions pas…

NKM et moi ne devons pas fréquenter les mêmes bistros. Bien sur que les français n’ont rien à cirer de Cour de justice de la République ! La plupart ne savent probablement pas que ça existe.

Mais Mme KM n’a pas compris le message adressé par François Hollande alors je vais traduire, vu qu’elle semple plus habitué au langage du bistro. Il a dit : c’est terminé, cette justice à deux vitesses, protégeant les élus du peuple, je vais la faire cesser. Il n’y aura plus de privilèges devant les tribunaux.

Parce que les gens, dans les cafés, ils en parlent de ces procédures à rallonge, des hommes politiques qui passent à travers les mailles du filet. Ils en ont marre de ces affaires qui s’étalent à la une des quotidiens, de ces scandales qui ont éclaboussé tout le quinquennat, le gugusse qui se faisait payer ses cigares et l’autre qui prenait un jet privé pour arriver de New York à l’heure à un pot…

Les clients des comptoirs auront compris le message. Les déclarations d’intention et les propos outrés des politiciens ne suffisent plus. Il faut des actes. La suppression de la CJR en sera un symbole.

J’en parlerai avec les copains, ce soir, à la Comète, pour voir. Parce que moi, je vais réellement au bistro, discuter avec les gens. Pas en tant que Maire ou Ministre, en tant que client.

La tournée sera pour moi.

4 commentaires:

  1. Tu devrais proposer à NKM de passer à la Comète, elle ne doit pas connaître...
    Cela aurait certainement un intérêt ethnologique pour elle

    RépondreSupprimer
  2. Nan mais pour bien connaitre longjumeau... je ne crois pas qu'elle aille au bistrot... d'ailleurs, il doit pas en rester bcp des bistrots à Longjumeau... c assez dead comme bled de banlieue

    RépondreSupprimer
  3. Exactement ! ... Quand je dis à un haut fonctionnaire " Une centaine d'€ dépensé à mauvais escient par un fonctionnaire de l'Etat, c'est une mamie à qui on va saisir son poste de TV parce qu'elle n'arrive pas à payer sa taxe d'habitation !" ...
    Et c'est vrai et ça calme ! ... Un abruti qui a l'audace de fumer des cigares, sur le dos des petits contribuables qui ont vu arriver chez eux l'huissier du Trésor, moi ça me donne envie de "gerber" ! ... ça me révolte ! ...

    RépondreSupprimer
  4. Lettre à tous mes compatriotes

    Voici les 5 raisons qui vont me conduire à voter blanc :
    1/ la classe politique ne vit plus sur la même planète que nous, elle s'organise pour cumuler les mandats et place ses amis aux meilleurs postes qu'elle a "fabriqués" pour que la politique devienne une profession,
    2/ nos dirigeants font vivre notre République et l'Europe bien au-dessus de leurs moyens, notamment en comptant un grand nombre de ministères, de secrétariat d'Etat, d'assemblées, de conseils, de directions, de sous-directions, de bureaux, d'organismes, de comités, de commissions et d'institutions inutiles et empilées,
    3/ nous (les citoyens) connaissons les économies à faire, les solutions aux problèmes qui font notre quotidien, mais notre avis est dédaigné, nous n'avons pas droit à la parole ou même à la consultation. Nous sommes sollicités lors des meetings pré-électoraux sans pouvoir donner notre avis ou poser des questions,
    4/ le monde s'est construit (je suis bien conscient que nous en avons tous une part de responsabilité) en oubliant la notion de partage : les inégalités sont de plus en plus criantes, les écarts de salaire ont été multipliés par 10 ou par 20 dans les 30 dernières années, les efforts ne sont pas justement récompensés,
    5/ notre pays n'est pas moderne, il est enfermé dans des paradigmes (les idées préconçues) et dans des fonctionnements véhiculés de génération en génération pour garder le pouvoir : celui qui consiste à vouloir tout réguler et paralyser les initiatives tout en acceptant par ailleurs de nombreux déclins et sans mettre en place les indicateurs qui permettraient d'anticiper les dérives.

    Notre France possède des atouts considérables à condition de parvenir à nous rassembler tous autour d'un grand projet de remise à plat de notre gestion pour laisser à nos enfants et aux générations futures un niveau de vie enthousiasmant et des perspectives de progrès.
    Vous avez le droit de penser que je pourrais tout simplement choisir le bulletin d'un candidat. Peut-être, mais à y regarder de très près je n'ai trouvé chez aucun des candidats une orientation qui pourrait corriger les dérives évoquées dans les 5 points ci-dessus.
    Et je me dis que si chacun d'entre nous saisissait l'occasion de ce premier tour pour voter blanc, nos chers (très chers) candidats recevraient l'avertissement (si j'étais vulgaire je dirais coup de pied au ...) qui ferait peut-être changer leur vision corporatiste et réduite à leurs seuls intérêts.
    Ou qui pourrait faire que par conséquence on puisse trouver un personnage politique en situation de chômage… En connaissez-vous ? Non ? Ah …? Ce dernier constat ne devrait-il pas nous faire réagir ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...